AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]   Jeu 19 Juin - 16:29

[Suite au sujet Malefoy/Ginny dans la Bibliothèque, nous avons toutes deux décidées de faire un sujet dans lequel Hermione dirait à Harry et Ron qu'elle a vu Malefoy et Ginny discuter ensemble. Ginny n'est pas au courant qu'Hermione l'a vu et elle nous rejoindra après que je ne vous ai mis au courant.]

Hermione n'en revenait toujours pas. Quand elle disait que rien ne tournait rond cette année. Elle n'arrivait plus à comprendre ses amis. Ron était tellement étrange en ce moment... et après ce qu'elle venait de voir...
A peine avait-elle fait demi-tour devant la scène qu'elle avait vu qu'elle s'était dirigée vers la salle commune. Elle avait quitté quelques minutes plus tôt ses deux meilleurs amis, mais elle avait décidé de les rejoindre immédiatement. Elle traversa le château beaucoup plus rapidement que la dernière fois et elle arriva dans la salle commune un brin essouflée.

Heureusement pour elle, seuls Harry et Ron était présents. Les autres élèves devaient être dehors. Pour une fois qu'il ne pleuvait pas! La demoiselle posa son sac sur une des tables et s'avança vers les deux jeunes hommes qui jouaient gaiements aux échecs.

"Je sais que vous êtes en train de vous amuser, mais j'ai quelque chose à vous dire et j'ai besoin que vous m'écoutiez."dit-elle.

Mais aucun des deux ne broncha. ron venait de faire un très bon coup et riait aux éclats devant la tête que faisait Harry. La jeune femme ne se démonta pas pour autant. Elle avait tellement l'habitude qu'ils l'ignorent ainsi!
Croisant les bras, elle s'éclaircit la gorge:

"C'est au sujet de Ginny, et c'est important."

Ron leva les yeux vers elle, et Harry cessa de faire sa tête de deterré pour poser des yeux interrogateur sur Hermione. Mais déjà, Ron oubliait ce qu'elle avait dit, et en profitait pour faire avancer un de ses pions.

"OH!"

Cette fois, même le rouquin fut attentif. Il savait parfaitement qu'il ne fallait pas énerver Hermione. Surtout qu'elle avait demandé auparavant leur attention.

"Avant tout je veux que vous sachiez que tant que Ginny n'aura pas donné d'explications on ne pourra pas la juger."dit-elle en lançant un regard d'avertissement à Ron.

Elle ne voulait pas que ce dernier monte sur ses grands chevaux. Elle savait qu'il allait mal réagir, mais elle ne voulait pas qu'il tire de ses paroles des conclusions trop attives. Déjà qu'elle-même tentait de se convaincre d'attendre que Ginny lui explique...

"Quand je suis allée à la bibliothèque, je suis tombée sur Ginny. Elle était en train de discuter avec Malefoy. Quand je dis discuter c'est sans baguette, sans coup dans ses parties intimes., enfin bref ils étaient en train de parler. Et je l'ai vu donner quelque chose à Malefoy."Puis devant le regard des jeunes hommes elle ajouta:"Mais je fais entièrement confiance à Ginny! Et je suis certaine qu'il y a une explication valable. Je voulais juste que vous le sachiez, et je crois qu'on devrait en parler à Ginny. Après tout, peut-être que Malefoy lui fait du chantage...ou quelque chose comme ça."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]   Sam 21 Juin - 0:50

Harry et Ron avaient décidé de faire une partie d'échec en constatant que pour une fois, la salle commune était totalement vide. Au lieu d'aller profiter des rayons rares du soleil, les deux amis avaient d'abord décider de faire leurs devoirs et de profiter du calme pour rattraper leur léger retard mais Ron proposa une partie d'échec au milieu de la rédaction du devoir de potion et forcément, Harry ne se fit pas prier bien longtemps pour accepter la proposition bien plus atrayante que celle des pierres de machin truc mélanger a la racine de bidule. Ils avaient alors commencé une partie qui s'était évidemment solder par un échec de la part du survivant et quelques vannes bien placées plus tard, Harry réclamait une revanche. Et voila comment le gryffondor se fit une nouvelle fois battre par son meilleur ami. Pas mauvais perdant, Harry proposa une dernière partie pour sauver un peu son honneur et Ron, content de battre son meilleur ami a plate couture, accepta joyeusement. Et une nouvelle partie s'entama entre les deux amis, sans aucun enjeu si ce n'est celui de s'amuser. Cependant lorsqu'Hermione fit son apparition dans la salle, Harry était très concentré a la moitié de la partie, il ne voulait pas la perdre celle la. C'est pourquoi il n'écouta qu'a moitié ce que Hermione lui disait. Il n'entendit qu'une partie des mots et resta déconfi devant une nouvelle victoire de Ron sur l'un de ses pions. Alors que son meilleur ami se marrer joyeusement, Hermione prononcait le mot qui fit réagir Harry instantanément: Ginny tout de suite suivi du mot important. Il arqua alors un sourcil, oubliant sa nouvelle défaite presque officielle et interrogea Hermione du regard. Cependant cette dernière réclama l'attention du rouquin qui ne se fit pas prier devant l'air glacial de leur meilleure amie.

Elle pensa même utile de mettre en garde le frère de la concernée ce qu'il jugea prudent mais aussi inutile. En ce qui concerner sa soeur, Ron ne répondait de rien et ne suivait aucune ligne de conduite alors on pourrait bien lui dire tout ce que l'on voudra, il agira comme il en aura envie. Ni Harry ni Hermione n'avait de soeur, il ne pouvaient ainsi pas comprendre. Cependant il pouvait considérer Hermione comme une petite soeur et si on s'amusait a lui rapporter quelque chose, il ne pourrait s'empecher de réagir a chaud et pas avec conscience. Il pouvait donc comprendre dans un sens mais il était sur qu'Hermione aussi .. enfin du moins ca dépendait des fois.
Hermione finit par cracher sa pastille et dire pourquoi elle avait interrompu une partie d'échec de la plus haute importance. Harry resta bouche bée un instant. Ginny et Malefoy entrain de parler tranquillement sans qu'il n'y ai un mot plus haut que l'autre, tout simplement impossible ou alors complètement abhérant. Il ne voyait pas pourquoi elle leur en parler, Harry était déja assez remonter contre le jeune Malefoy pour en plus aller lui dire qu'il faisait copain/copain avec la jeune rouquine. L'imagination d'Harry ne fit qu'un tour cependant et il se mit a réfléchir, ou plutot a ne plus réfléchir en disant calmement.

"Oui ca doit être ca, il lui fait du chantage parce qu'il a besoin d'elle pour le sale coup qu'il prépare. Après tout, il n'aura surement aucun scrupule à sacrifier n'importe qui pourvu que son plan fonctionne. Et Ginny est la cible idéale vu que ses parents sont dans l'ordre ... et comme Malefoy est de l'autre côté ... il lui a surement dit quelque chose pour la maintenant sous pression. Il faut lui en parler Hermione, tu as raison."

Harry ne demordrait sans doute jamais et sa théorie était tirée par les cheveux mais vu son regard, il y croyait dur comme fer. Il savait que Malefoy était un mangemort et qu'il préparait quelque chose, a partir de la, utiliser la plus jeune des filles Weasley comme moyen de pression, ca tombait complètement sous le sens. Pou Harry, les simples histoires ne pouvaient plus être concevables a partir du moment ou l'un des deux concernés était un mangemort officiel. Ca en devenait presque inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]   Dim 22 Juin - 17:37

C'était une des rares belle journée de novembre, le soleil tapé contre les fenêtre de la salle commune mais Harry et Ron n'était pas sortit car comme à leur habitude il n'avait pas fini leur devoirs. Cette fois c'était des devoirs de potion et bien sur Ron ne réussit pas à rester concentré plus de dix minutes, il proposa donc tous naturellement à Harry de faire une partit d'échec, c'était l'une des seul chose ou il était meilleur que son ami, et malgré sa Harry ne refusait pas de jouer avec Ron, et pour sa il lui était reconnaissent.

Il avait fait donc 3 partit, bien sur Ron gagna les deux première et alors qu'il entamer leur dernière, Hermione les interrompit, Ron préféra l'ignorer jusqu'à ce qu'elle se mette à crier, il tourna la tête vers elle prête à l'écouter tant pis pour l'échec, bien qu'il aurait bien aimé battre Harry une troisième fois, se sera pour une autre fois… Hermione leur parla de Ginny qui apparemment discutait avec Malefoy sans se battre avec lui, en effet c'était bizarre. Ces deux amis avaient une thèse, celle que Malefoy lui faisait du chantage, cette thèse était intéressante mais pour Ron elle était difficilement possible, en effet Ginny était quelqu'un qui ne marchait pas au chantage, Ron était bien passé pour le savoir, si elle n'acceptait pas de chantage venant de Ron comment aurait-elle accepté venant d'un de ses pires ennemies Malefoy.


"Vous connaissez Ginny autant que moi non ? Vous la voyez céder à du chantage ? Surtout venant de la pars de Malefoy, et puis elle nous en aurait parler si c'est sa, au moins à Hermione en tous cas."

Il se leva et regarda tour à tour, Harry et Hermione, peut être que Malefoy et Ginny avaient réussie à s'entendre, peut être même qu'il était devenue amis. En effet Malefoy avait un peu changer ses temps si, il était plus pale qu'a son habitude, était de moins en moins cassant avec les Gryffondor comme si il avait autre chose dans la tête. Peu être Que Ginny avait pris pitié de lui et qu'il était devenu ami, bien que se soit plutôt invraisemblable.

"Ou peut être qu'il sont tous simplement devenu amis…Je sais que c'est invraisemblable mais Hermione à bien aidé Malefoy, alors pourquoi Ginny ne l'aiderait pas ?"

Il n'avait pas reparler de cette histoire depuis pas mal de temps pour éviter les conflits avec Hermione, mais il avait profiter de l'occasion pour en reparler maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]   Dim 22 Juin - 18:34

Hermione fut heureuse de constater qu'en parlant de ce qu'elle avait vu, elle avait enfin l'attention des deux jeunes hommes. Elle savait parfaitement que tous les deux tenaient à elle. Ron accomplissait parfaitement son rôle de frère protecteur, même s'il insistait peut-être trop souvent sur la partie "protecteur" au détriment de la partie "frère". Harry quand à lui... eh bien dernièrement il semblait enfin remarquer la présence de la rouquine. A croire qu'il aimait qu'on le fuit! En attendant c'était déjà une grande avancée, et Hermione avait même l'impression qu'Harry faisait plus que voir Ginny. Il semblait enfin la voir telle qu'elle était, et ça semblait plutôt lui plaire. Enfin! Ca elle ne le dirait pas. Rien n'était encore sûr.

Elle expliqua le cas aux deux amis, et elle les regarda chercher chacun des explications. L'imagination d'Harry s'était déjà enclenchée. Pour lui c'était forcèment du chantage et il était parfaitement d'accord pour en parler à Ginny. Il semblait certain que Ginny était forcée de lui parler par Malefoy lui-même et qu'elle était peut-être embarquée dans une sale histoire.
Hermione était d'accord pour le chantage. Cependant, tout comme ron vint le faire remarquer, Ginny n'était pas vraiment du genre à marcher au chantage. La demoiselle aquiesca d'un signe de tête, tournant son regard vers Ron.

"Oui, tu as raison. Elle l'aurait réduit en bouilli avant même qu'il n'ait commencé de la faire chanter."

Mais alors qu'en était-il de cette histoire ? Si ce n'était pas du chantage, ca ne pouvait pas être une collaboration. Ron exprima son point de vue. Apparemment, il semblait penser qu'ils étaient peut-être devenus amis. Prenant exemple sur l'"aide" que lui avait apporté Hermione, il expliqua que le blondinet s'était un peu calmé, et Hermione manqua de s'étouffer. Si Ron savait... Il était loin de s'être calmer. Mais il était hors de question d'en parler aux deux jeunes hommes. Ils auraient immédiatement sauté sur Malefoy, déjà que ça semblait être sur le point d'arriver... quoi que Ron semblait calme. Trop calme. Depuis quand il s'en fichait qu'un serpentard s'en prenne à sa soeur ?

"Non mais ça va pas! Malefoy et elle se détestent, ils ne peuvent pas se croiser dans un couloir sans se provoquer!"dit-elle tout en évitant de reparler de l'aide éclair qu'elle avait apporté au serpentard (Harry n'était pas au courant).

Non, décidement, c'était impossible. Impossible. La rouquine était encore moins de ce genre là. Alors que le chantage... si ça concernait un proche, peut-être ?
Hermione, songeuse, se perdit dans ses pensées. Elle se remémorait la scène dans sa tête, tout en oubliant presque la présence de ses deux amis qu'elle avait pourtant sortis de leur partie d'échec.

"Etrange... C'est étrange... Peut-être qu'ils ont sympathisé... mais ça paraît improbable. Quoi qu'ils étaient bien proches l'un de l'autre..."dit-elle sans se rendre compte de l'impact que cela aurait dans la tête des deux jeunes hommes.

Car oui, quand elle était arrivée, Malefoy s'était approché de Ginny, et celle-ci n'avait en rien reculé, au contraire! Elle lui avait alors donné cette fameuse chose qu'elle n'avait pu apercevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]   Mer 25 Juin - 13:41

Harry écouta a son tour la théorie que Ron pouvait avoir et pendant ce temps, il tourna les yeux vers la partie d'échec. Pas pour la continuait mais plutot pour réfléchir. Certes Ginny n'était pas du genre à céder au chantage mais honnetement, quand la personne a des arguments de choix, on n'a pas franchement le choix parfois. Il fronça un instant les sourcils avant que Ron n'émette une autre hypothèse qui le laissa bouche bée. Déja la perspective que Ginny et Malefoy pouvaient avoir des rapports amicaux etait folle et impossible mais le pire était qu'elle ne semblait pas chambouler son frère plus que ca.
En tout cas il ne semblait pas furieux alors qu'Harry risquait d'être moins amical si cette théorie restait vraie. Cependant ce n'étaient pas les mots qui restaient le plus dans l'esprit de Harry qui mit deux minutes a l'intégrer avant de froncer les sourcils et de se tourner vers sa meilleure amie. Il avait presque l'impression d'avoir mal entendu pour le coup.

"Comment ca t'as aidé Malefoy ?"

La terre ne tournait plus rond ou quoi ? Ginny semble proche de Malefoy, Hermione l'aide, Malefoy, Malefoy et toujours Malefoy. On dirait presque qu'il n'y avait plus que lui qui en faisait une obsession. Tant mieux dans un sens. Il se sentirait moins seul quand ils comprendront que ce gars ne tourne pas rond. Enfin, cette année était probablement la plus bizarre de toutes et elle avait a peine commencer. Il soupira légèrement lorsqu'Hermione avoua qu'ils étaient assez proche l'un de l'autre avant de froncer les sourcils, comprenant seulement l'impact de cette remarque. Il regarda Ron, un instant avant de se tourner une nouvelle fois vers Hermione.

"Pour moi il est impossible que Ginny sympathise avec cette fouine. Pas après tout ce qu'il a dit sur sa famille et comme je vois mal Malefoy s'excuser, je vois mal Ginny lui pardonner. Non, ils ne peuvent pas avoir oublier tout ca."

Il avait dit cela l'air renforgné, comme si la perspective de les voir ami le dégouter. C'était d'ailleurs le cas mais Harry restait cependant catégorique: ils n'avaient pas pu sympathiser. Malefoy ne restait qu'avec des "sang pur" et pas avec des traitres a leur sang comme il aime apeller les Weasley. De plus Ginny traine avec Harry et la encore, ca coince. Non, ils ne pouvaient pas avoir sympathiser, il y avait forcément quelque chose qui clochait, qui ne tournait pas rond. Abandonnant cependant l'idée du chantage, il réfléchissait a cet étrange comportement.
Il ne pouvait s'empecher d'être plus en colère quand il imaginait cette fouine s'approchait d'elle et cette simple vision imaginaire suffisait a lui donner envie de vomir. D'ailleurs, si il avait été la pour voir la scène avec Hermione, il se serait probablement jeter sur lui pour l'étrangler et demander des explications. Quoique Ginny n'aurait peut être pas apprécier ce comportement faussement héroique et elle aurait été capable de partir avec Malefoy juste pour le faire enrager. Il se souvint alors d'un détail qu'avait évoquer Hermione et il se retourna brutalement vers elle en laissant la partie d'échec dans son coin.

"Et cette chose que Ginny lui a donné, tu n'as pas une idée sur ce que cela pourrait être ? Tu n'as vraiment rien vu ?"

Si Hermione n'avait rien vu, c'était peut être parce que la fouine était trop proche de Ginny pour cela. Il fronca les sourcils a cette pensée, espérant que ce n'est pas ce qu'allait répondre Hermione.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confessions entre Gryffondors [Harry/Ron/Ginny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: ▬ Cimetière des RPs :: Cimetière des RPs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit