AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mer 25 Juin - 18:24

Ce soir là, Drago n'avait jamais été aussi irritable, irritant et irrité depuis des jours et des jours. Mais il se trouvait aussi que ce soir là n'était pas un soir à graver dans sa mémoire. C'était plutôt le genre de soir qu'on voudrait à tout prix oublier une fois les événements passés. Et dire que tout ça remontait à plusieurs semaines ! Si seulement l'effrontée de Ginny Weasley n'était pas venu le provoquer dans ses cachots, rien de tout cela ne serait jamais arrivé. Mais non, il avait fallu qu'elle vienne, qu'ils s'affrontent et que Fabien Loob vienne y mettre son grain de sel. En clair, ça avait été la journée de Drago. Et ce soir là, le Serpentard montait seul et en silence dans la vieille et ancienne salle de sortilège. Celle qui était encore utilisée lors de ses cours en première et seconde année.

Il poussa la porte en vérifiant de chaque coté du couloir qu'il était encore seul et pénétra dans la pièce plongée dans la demi obscurité à cause du soleil couchant. Les vieilles tables et les vieilles chaises étaient baignées par des rayons orangés. Il s'assit sur l'une d'elle, fixant le sol d'un regard noir et attendit. Il était 20h25. Loob devait se montrer à 20h30. En effet, plutôt dans la semaine, Drago avait provoqué une autre de leurs disputes dans la salle commune des Serpentard et il avait ridiculisé Loob sans jouer la comédie avant de lui proposer de prendre revenche ici même à 20h30 ce soir là.

Puis, quelques heures auparavant, il était sorti de son dîner avec sa bande de laqués et avait apperçu Ginny dans le hall. Ginny qui parlait avec une première année de sa main. Probablement qu'elle l'aidait ou lui donnait un renseignement puisqu'elle semblait plongée dans des explications avec un grand sourire. C'était parfait car c'était justement ce qu'il espèrait.

Flash Back ((HS : Mouahaha - Oh désolée, je vais rapidement parler pour toi deux ou trois fois))


- Allez m'attendre dans la salle commune, dit Drago d'un ton impérieux à Goyle, Crabbe, Zabini, Pansy et Théo.

Les cinq Serpentard traversèrent donc le hall intrigués, en jetant des regards étonnés à Drago qui lança alors avec un regard éloquent :

- Hey Weasley ! Tu essayes de te faire des amis ?

- Ferme la Malefoy ! Je crois que de nous deux, celui qui a le plus de mal à s'en faire ici ce n'est pas moi.

Cependant, le regard de la Gryffondor changea rapidement pour redevenir flamboyant et Drago était certain qu'elle avait compris ce qu'il avait en tête. Ce qui n'empêchait pas le Serpentard de se donner à coeur joie dans leur nouvelle joute verbale. Il prit donc un regard glacial et s'avança vers elle l'air narquois. La première année se ratatina sur place.

- Je t'ai déjà dit de faire attention quand tu t'adressais à moi, gronda Drago.

- Oh Merlin, qu'est-ce que j'ai peur ! Tu me fais plutôt rire Malefoy ! Raya la Gryffondor.

- Ah oui ? Et bien on va voir si tu rigoleras toujours autant ce soir à 20h35 dans l'ancienne salle d'enchantement, chuchota t-il avec un sourire goguenard.

Il fit marche arrière et jeta un regard noir à la première pour ne pas gacher son grand moment de suffisance et un dernier regard mauvais à Ginny avant de rejoindre l'entrée des cachots où attendaient la petite troupe de Serpents, avides de savoir.


Fin du Flash Back


La porte s'ouvrit brusquement et Drago sursauta, descendant de son bureau et sortant sa baguette d'un geste vif. On ne pouvait pas savoire avec ce crétin de Loob. Celui ci referma la porte derrière lui. Il avait aussi sa baguette levée. Drago jeta un bref coup d'oeil à sa montre et pointa sa baguette vers le cinquième année.

- Tu as trois minutes de retard ! On ne t'as pas appris la ponctualité petite vermine ?

S'il se fiait à Ginny, celle ci devrait arriver d'une minute à l'autre avec Isabelle.


Dernière édition par Drago Malefoy le Mar 15 Juil - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mer 25 Juin - 20:41

Ginny avait donné rendez-vous à Isabelle pour aller faire un tour dans le Parc et l'aider à pratiquer deux trois sorts. La jeune rouquine avait beaucoup de chance! Aprés que Malefoy lui ait indiqué laquelle des deux Isabelle était la bonne, elle s'était mis à la recherche de cette dernière tout en se demandant comment l'aborder et gagner son amitié assez rapidement pour pouvoir l'amener là où elle le désirait. Or, il se trouve que l'Isabelle en question, à peine aprés s'être présentée, lui avait sauté dessus en lui demandant si elle pouvait l'aider. Ginny n'avait d'abord pas compris. La poufsouffle lui avait alors expliqué qu'elle avait assisté à une de ses petites "bagarres" dont Ginny avait été l'actrice. Or, elle était trés intrépide pour une première année, et désirait déjà tout apprendre des sorts de défenses. Ginny avait attrapé la perche qu'elle lui tendait à deux mains, et lui avait proposé une petite séance dans le parc.

Elles étaient à présent dans le couloir et marchaient toutes les deux en discutant de tout et de rien. Au bout d'un moment, Ginny jeta un coup d'oeil et fit mine de se rappeler de quelques choses. Elle s'arrêta et s'exclama:

" Oh! J'ai oublié! Il nous faudrait deux trois bricoles pour nous servir de cible. Je crois qu'il y a ce qu'il faut d'en une ancienne salle de cours. Viens, on va récupérer ça! "

Isabelle lui sourit et la suivit sans poser de question. Leur pas résonnaient dans le couloir. Il y avait peu de gens à cette heure-ci. Le couvre feu n'allait d'ailleurs pas tarder à sonner. Tout en se dirigeant vers la dite salle, Ginny repensa à l'épisode du Grand Hall. Malefoy avait pris un malin plaisir à la ridiculiser comme il l'avait promis. Elle s'en fichait un peu, aprés tout, c'était une habitude qu'ils avaient depuis quelques années à présent. A partir du moment ou elle avait les cheveux roux, tout le monde la cataloguait en tant que Weasley, et la plupart des serpentards se défoulaient contre elle. C'était d'ailleurs à cause de cela qu'elle maitrisait si bien ses sortilèges de défenses et d'attaques. Elle avait de nombreuses occasions de les utiliser.

Elles arrivaient à présent devant la salle. Ginny marqua une pause, la main sur la poignée. Elle crut entendre la voix de Malefoy mais fit comme si de rien était. Trés bien. Il était là et tout se passait comme prévu. Elle fit un sourire à Isabelle et lui dit:

" On va avoir besoin de tous les bras possible. Je m'occupe des coussins et toi des présentoires? "

" Pas de problème. "

Ginny ouvrit la porte et se trouva nez à nez vers Drago. Jouant la comédie à merveille, elle sursauta et se composa un masque coléreux en face de celui qui devait et était son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Jeu 26 Juin - 19:09

La porte s'était ouverte d'un coup alors que les deux Serpentards se tenaient en respect. Drago était sur le point de demander à Loob s'il voulait qu'il l'achève immédiatement ou dans dix minutes lorsqu'il vit la chevelure rousse flamboyante de Ginny sur le pas de la porte. A coté d'elle, il y avait la petite première année à qui il avait fait peur plus tôt dans la soirée. Il sourit froidement et baissa un peu sa baguette, détournant son attention du molusque qui partageait sa salle commune. Il la pointa plutôt sur Ginny et un rictus apparut sur ses lèvres.

- Toujours là au mauvais moment Weasley. Tu ne vois pas que j'allais régler son compte à ce crétin ?

Il se retourna ensuite vers Fabien et manqua de se mettre à ricanner lorsqu'il vit que le visage de Loob s'était décomposé à la vue de la première année qui ne semblait pas comprendre ce qui se passait. Ce cinquième année était vraiment la dernière des vermine et de plus, il était parfaitement ridicule. Il fallait vraiment que Ginny pense à la photo parce qu'il aurait alors le meilleur moyen de se moquer de l'autre Serpent jusqu'à la fin de ses jours.

Drago jeta un regard noir à son "camarade" et ajouta à l'adresse de la Gryffondor :

- De plus on a des comptes à régler Weasley alors je ne te permettrais pas de bousiller un peu plus ma soirée ! Dit-il d'un ton mauvais et de sa plus agaçante voix trainante. Alors Loob, on en était où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Dim 29 Juin - 20:20

Ginny observait la scène qui se déroulait sous ses yeux. Comme prévu, Drago et Loob se faisaient face, prêt pour un duel. Bien, tout se passait comme prévu. Et d'ailleurs, comme prévu, Drago eut un rictus méprisant en la voyant arrivé. Il n'avait même pas besoin de jouer la comédie, elle le savait trés bien. C'était naturel chez lui et d'autant plus convaincant pour la scène qu'ils devaient jouer. Ginny entendit derrière elle Isabelle retenir un cri étouffé. Et oui, ce n'était pas tous les jours qu'on assistait à un petit carnaga entre serpentard... A moins que ce soit la réplique de Drago... Ou la mine de Fabien en l'apercevant. Il voulait qu'on lui arrange un coup! Et bien il allait être servie! Et tant pis si cette technique ne lui plaisait pas! Ginny en avait raz le bol de faire ami-ami avec Malefoy. Elle commencait à devenir folle. Elle n'arrivait même plus à lui envoyer des répliques acides aussi rapidement qu'avant.

Elle se demanda alors comment agir. Au départ,ils avaient bien prévu qu'il devrait lui sauter dessus et commence une dispute monumental pour laisser les deux tourteraux ensemble. Non? Il l'avait oublié ou était-il tout simplement stupide? Et plein d'égo surdimensionné. Probalement les deux. Ginny se dit qu'il allait falloir intervenir pour empêcher le défis. Ainsi Malefoy reprendrait ses esprits et se conformerait au plan de départ. Plus vite ils quitteraient cette pièce, plus vite ils n'auraient plus à se voir. Elle s'avança alors aprés avoir jeté un coup d'oeil à la poufsouffle et se placa entere les deux garçons. Là, elle dit:

" Arrêtez, c'est pas le moment de vous battre. Il y a les club de Duel pour ça..."

Elle eut soudain une idée de géni, digne de Ginny ( Laughing ). Etant de face à Drago et de dos à Isabelle, elle murmura au jeune homme, de manière à ce qu'il puisse lire ses lèvres.

" Blesse légèrement Loob..."

Elle fronça les sourcils, esperant qu'il comprendrait. Le coup de la blessure était basique. Si Loob ne faisait rien et se faisait blesser par surprise, ISabelle sauterait sur lui pour le soigner et ainsi commencerait leur belle histoire d'amour. Ginny en était blasée. Elle s'occupait de la vie sentimentale des autres avec son ennemi juré alors qu'elle n'en avait même pas une elle même. La jeune rouquine fixait toujours Drago sans cligner, espérant qu'il jouerait le jeu! Et pourvu qu'il le fasse sinon tout tomberait à l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Dim 29 Juin - 21:48

(( HS ; Oh bah j'croyais que je m'énervais juste après pour te courir après moi xD Mais bon ça marche aussi puis ça le mettra dans une position plus ridicule ! Mais dis, pour qu'on sorte de la salle nous : j'pourrais quand même te courir après ? xD ))

Drago baissa les yeux sur Isabelle lorsque celle-ci émit un drole de bruit. Il avait vraiment hâte que tout ça soit terminé. Il en avait marre de coopérer avec Ginny. Il préférait se battre avec elle c'était bien plus passionnant. Et puis au moins, il n'était pas question de Loob. Celui là il finirait par le tuer il se l'était promis. A force de tout gacher. Cette vermine était vraiment insupportable et des plus irritantes. Lorsque Ginny se mit entre eux pour leur dire de cesser de se battre, Drago eut un sourire goguenard. Il se demanda s'il la pourchassait maintenant ou plus tard. Cependant, elle semblait vouloir lui faire comprendre quelque chose et ce qu'il lut sur ses lèvres ou qu'il crut lire lui plut extraodinaire. Faire mal à Loob, que pouvait-il demander de mieux ?

Le Serpentard ne réfléchit même pas. De toute façon, s'il laissait un blanc l'un des quatre prendrait la fuite ou Loob l'attaquerait par surprise. Peut être même qu'il se douterait quelque chose (on sait jamais qu'il est un tout petit cerveau caché quelque part quand même - dans sa poche par exemple) Il se retourna donc d'un coup sans réfléchir et pointa sa baguette sur Loob en lançant un fort :

- Repulso !

Comme Loob était trop occupé à fixer Isabelle comme s'il avait pris un coup dans la tête ne vit pas le sortilège arrivait et il fut expluser vers le bureau derrière lui, se le prenant de plein fouet. Tant pis s'il était légèrement plus blessé que la blessure légère qu'il aurait du lui infliger. Ca avait été trop tentant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mar 1 Juil - 19:33

[Arrête, on va se poser des questions si tu continues à vouloir lui courrir aprés Rolling Eyes ]

Ginny fixait toujours Drago de son regard, insistante. Elle esperait qu'il la comprendrait rapidemenr. Il affichait déjà un sourire, qui était d'autant plus inquiétant car elle ne savait vraiment pas à quoi s'attendre avec lui. Ils avaient beau faire officieusement partis de la même équipe, qui sait ce qu'il pouvait et voulait faire! Qu'il tienne parole et suive leur plan serait étonnant, voir même miraculeux. Cela rendait cette affaire d'autant plus ambigue, ridicule et dangereuse! Mais alors qu'elle pensait qu'il allait encore faire l'imbécile et ne pas l'écouter, Drago fit mine de se détourner pour ensuite lancer un sort sur Fabien. Aussitôt, le Serpentard mordit la poussière dans un bruit sourd et détruisit le bureau sur son passage. Ginny se retourna vivement, marmonnant un juron. Elle avait dit un peu! Légérement! Ce crétin à tête d'ange comprenait-il le français? Mais l'astuce de Ginny marchait puisqu'Isabelle s'était empressée d'aller rejoindre Loob, complétement sonné contre le mur. La jeune rouquine les examina un instant, légèrement touchée, voir même jalouse. Voilà... ils avaient fait leur boulot à présent. Fabien ouvrait les yeux et adressait déjà un sourire à Isabelle pour la rassurer mais il avait tout de même perdu toutes ses couleurs. A présent... Ils en avaient finis. Ginny se retourna vers Drago qui contemplait fièrement son chef d'oeuvre, et elle se dit que finalement, ce n'était peut-être pas lui qui allait lui courrir aprés, mais elle:

" Non mais t'es complétement fou! C'était totalement déloyal ce que tu as fait! "

Elle jouait à moitié la comédie. Il fallait à présent qu'ils se disputent pour quitter la pièce et laisser les deux tourteraux à leur... affaires! Elle pensait néanmoins ce qu'elle disait. Il l'avait fait exprés! Quel sadique! Elle avait bien ajouté le "légérement" pour qu'il évite de faire un truc pareil. Elle s'avança donc vers lui et le poussa en posant ses paumes sur le torse du jeune homme. De cette manière, elle lui montrait son désaccord et surtout, elle le poussait vers la sortie. Quelle magnifique transition en douceur...! A présent qu'ils en avaient fini avec leur obligation, elle allait pouvoir reprendre le combat et les hostilités. Et surtout lui dire sa façon de penser! Elle n'avait pas oublier sa blessure à l'arcade qui lui avait causé quelques soucis par la suite. Le fixant donc de ses yeux flamboyant, elle ajouta, à colère, et assez fort pour que les deux autres entendent:

" A présent que je t'ai sous la main, j'ai de trois choses à régler. Ne crois pas que tu vas t'en tirer aussi facilement aprés ce que tu m'as fait la dernière fois... abruti! "

Par Merlin, que ça faisait du bien de l'insulter et de lui crier dessus. Depuis une semaine, elle le voyait en cachette, devait murmurer quand elle lui parlait et se cacher dans des endroits étroits et ettoufants pour qu'ils se mettent d'accord. A présent, le pire était passé et tout redevenait comme avant. Oui! Weasley et Malefoy allaient pouvoir s'affronter comme au bon vieux temps. Et Ginny se doutait que Drago en serait tout aussi ravis qu'elle même!
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mar 1 Juil - 22:12

(( HS : Mais Drago en meurt d'envie xD ))

Tout ce passa plutôt rapidement. Isabelle venait de se jeter sur la vermine de Loob que déjà Ginny se précipitait sur Drago et lui criait qu'il était déloyal. Drago faillit répliquer en haussant un sourcil que oui, il était déloyal et qu'elle était vraiment plus stupide qu'il le pensait pour formuler ça à voix haute mais il comprit soudain qu'elle ne s'énervait pas de la sorte pour rien. Quoi que... peut être qu'elle était stupide ? Drago ricanna et regarda les deux tourteraux. Bon, Ginny mettait simplement le plan à execution. Il répondit à son regard lancinant par un regard assassin (c'est fou ce qu'il jouait bien la comédie) et fut surpris lorsqu'elle le poussa vers la sortie mais il essaya de ne rien en faire paraître.

Sa réplique l'énerva pour de vrai en revanche. Il n'eut pas cette fois un sourire amusé mais un sourire glacial. Elle le traitait encore et toujours d'abruti et encore et toujours il avait envi de se battre avec elle. En tout cas, leurs petits affrontements allaient enfin pouvoir reprendre et ça, ça lui avait en quelque sorte manqué.

- Mais je ne demande que ça... que tu essayes de te venger et qu'au final je te règle encore ton compte... répondit-il avec un rictus en franchissant le pas de la porte.

Il vit alors Loob remuer et Isabelle essayer de l'en empêcher. *Ecoeurant* Et le Serpentard essaya de beugler un truc du genre :

"...'A... fini... 'foy..."

*A d'autre Loob sale petit crétin* La porte se referma sur eux et il se retrouva seul dans le couloir avec la rouquine. Il en éprouva alors une sorte de plaisir. Il allait de nouveau pouvoir se défouler sur elle. La menacer, l'écouter répliquer, sortir sa baguette, peut êter en venir aux mains, se battre... Et surtout, ils allaient pouvoir reprendre leur démêlé de la dernière fois. Sans prévenir Drago attrapa Ginny par le poignet et la tira brusquement, sans regarder s'il lui faisait mal ou non, vers lui avec un sourire mauvais.

- Alors Weasley, on en était où ? C'est maintenant que je te rappelle que tu ne vaut rien, que ton plan était minable et que j'en finis avec toi ou bien j'attends un peu et je m'amuses avec toi ? Demanda t-il de son ton trainant et moqueur.

Oh oui, il adooooorait ça être mauvais avec les gens et encore plus avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mar 1 Juil - 22:40

[Normal!!! Qui peut résister à Ginny! Rolling Eyes Razz Razz ]

Comme elle s'y attendait, Drago joua parfaitement le salot, bien que ce ne soit pas trés difficile pour lui! C'était même sa véritable nature. Elle vit dans ses yeux son air dégouté alors qu'il regardait le couple. Ils faisaient pitié elle et Drago! Au fond, elle en était sur, ils étaient aussi jaloux l'un que l'autre! Ginny parce qu'elle savait qu'elle ne serait pas ainsi avec quelqu'un avant longtemps et Drago parce qu'il était trop imperméable pour comprendre quoique ce soit à l'amour. Quoiqu'il en soit, il ne lui mit pas des batons dans les roues, au contraire, et se laissa guider vers la sortie. Elle lui lança un regard ironique alors qu'il prétendait pouvoir enfin régler son compte! Mais bien sur! Il avait du oublier la fois où il s'était enfermé dans le placard à ballet et les deux fois où elle avait failli le castrer! Peut-être devait-elle lui raffraichir la mémoire. Mais déjà la porte se refermait derrière eux, et elle se retrouvait seule avec lui. Avant qu'elle n'ait pu argumenter de quelques sortes que ce soit, le jeune homme captura ses poignets et l'attira violement contre lui. Ginny en eut le souffle coupé, tant par la surprise et par la violence. Elle tenta de se dégager, mais il était beaucoup plus fort qu'elle, ne lui en déplaise. Elle le fixa sans ciller, alors qu'il lui adressait son éternel sourire mauvais. Elle plissa les yeux, plus écoeurée qu'apeurée. Il ne changerait donc jamais.

"Alors Weasley, on en était où ? C'est maintenant que je te rappelle que tu ne vaut rien, que ton plan était minable et que j'en finis avec toi ou bien j'attends un peu et je m'amuses avec toi ?"

Ginny eut un frisson dans le dos qu'elle tenta de réprimer pour ne pas faire ce plaisir à Malefoy. La colère colorait ses yeux bruns alors qu'elle hésitait quant à la façon d'agir. Elle savait qu'en se mettant en colère contre lui, il en serait ravis! Elle entrerait dans son jeu et il jouerait avec elle comme le chat s'amuse avec la souris. Il fallait donc être plus malin que lui. Cessant de se démener pour s'échapper de son étreinte sur ses poignets, elle se détendit -du moins en apparance- et afficha un sourire mielleux et définitivement... hypocrite. Elle chuchota, la tête levée vers lui:

" Inutiles d'essayer de t'amuser avec moi. Tu sais trés bien que tu es la dernière personne avec qui j'ai envie de m'amuser. "

Dit-elle avec un regard lourd de sens, ses yeux descendant exprés sur le bas du corps de Malefoy. Elle savait que l'égo était tout ce que possédait Malefoy. Un égo surdimensionné. Il était si heureux de faire craquer autant de filles! Alors qu'il n'y avait vraiment pas de quoi! Aprés un rapide coup d'oeil sur le corps du Serpentard, Ginny remonta les yeux pour le fixer à ceux de Drago, ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mer 2 Juil - 11:59

Un frisson parcourut le jeune Serpentard lorsqu'elle se colla à lui et qu'elle leva la tête. Une frisson... de dégout, ça allait de soit. Et pourtant, le sourire narquois de Drago était crispé à présent. Quelque chose n'allait pas. Et bien sur, c'était encore et toujours de la faute de cette sale Traitre à son sang. Lui il voulait juste se battre un peu avec elle et la voila qui le provoquait. Qui le provoquait véritablement. S'il y avait bien une chose à ne pas faire avec Drago c'était s'en prendre à sa fierté, son physique, son égo... et lorsqu'elle baissa les yeux sur le dessous de la ceinture du Serpentard, celui-ci avait envi de la tuer tout simplement. Mais pour qui, pour qui merlin, se prenait-elle.

Sans prêter attention à son regard ironique, Drago la poussa avec hargne contre le mur derrière elle. Il en avait marre de cette pimbèche. Deux minutes seulement qu'ils entraient à nouveau dans l'arêne et elle le provoquait déjà en traitre. Sans lacher ses poignets, il lui jeta un regard noir.

- Est-ce que c'est comme ça qu'agit une fille facile... Jenny ?

Et sans crier gare, sans trop savoir pourquoi... peut être seulement pour lui porter un nouveau mauvais coup, Drago pencha a tête et attrapa les lèvres de Ginny entre les siennes. Une sorte de plaisir vengeur monta en lui tandis qu'il l'embrassait. (( je savais que j'étais cap' de le placer xD )) Il mordit sans vraiment de douceur la lèvre inférieur de Ginny et n'attendit qu'une chose : qu'elle réponde. Parce qu'il ne savait pas pourquoi mais il était sur que ça, ça serait pire que n'importe quel maléfice pour la rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mer 2 Juil - 20:31

Ginny vit le sourire de Drago se crispait et sut qu'elle avait touché juste. L'égo démeusuré de Monsieur Malefoy était son point faible! Quelle ironie n'est-ce pas? Elle le regarda faire un effort sur lui même, pris en traitre, mais elle ne regrettait pas du tout ce qu'elle avait dit ou "fait". Il ne fallait pas non plus prendre Ginny pour une fille naïve et trop gentille. Elle pouvait se montrer parfois... crue, dit poliment. Aussi, la réaction violante du Serpentard ne la surprit pas. Elle ferma juste un instant les yeux alors qu'il la plaquait sans ménagement contre le mur. Elle pouvait faire vingts kilos mouillée que cela ne changerait rien. Elle avait les poignées coincés de toute manière et ne pouvait faire grand chose pour se défendre. Le voulait-elle seulement? A présent qu'ils avaient rompus le cessez le feu, les hostilités avaient repris, et cela lui plaisait énormement. Il ne fallait pas rester trop longtemps gentil avec un serpent. Sinon il vous hypnotisait et vous finissiez aussi vil que lui. La jeune rouquine affronta son regard noir et eut un sourire narquois. A sa remarque, elle ne cilla pas et se contenta de dire:

" Je ne sais pas, à toi de me le dire. C'est le type de filles que tu fréquentes non? "

Elle voulut ajouter quelques choses mais à sa plus grande surprise, que la bouche du blondinet capturait la sienne avec rage. Elle en eut le souffle coupé et faillit faire une crise cardiaque. Ses bras remuèrent enfin et elle essaya de le repousser. Mais son étreinte était beaucoup trop forte. Et quand il lui mordit les lèvres, elle gémit et finit par faire ce dont il avait envie. Répondre à son baiser. De toute manière, avait-elle le choix? En avait-elle seulement envie? Sans vraiment réfléchir à ce qu'elle faisait, elle ouvrit la bouche, adossé au mur, et se laissa faire. Elle répondit même, mélant sa langue à la sienne, oubliant momentanement que c'était Drago, que c'était son ennemi, et qu'ils ne pouvaient pas se supporter. Le fait était là: Drago l'avait poussé à bout, il embrassait bien et bien qu'elle n'ose pas se l'avouer, il était assez attirant pour qu'elle perde momentanement la tête. Les mains de Drago lachèrent ses poignés et vinrent se poser de part et d'autres de son visage, sur le mur. Il était penché vers elle pour mieux être à sa hauteur et gouter à ses lèvres. Au bout de longues secondes qui lui parurent interminable, Ginny entendit un gémissement. Etait-ce elle ou Drago? Elle ne sut le dire. Cependant, cela réussit à la ramener sur terre. Par Merlin, qu'était-elle en train de faire? Elle rentrait dans le jeu de Drago... et de Loob! Si ce dernier sortait de la pièce, il verrait qu'il avait raison quant à leur "relation". Pourtant ils n'en avaient aucune! Ce qui n'était pas évident au premier regard lorsqu'on les voyait juste maintenant. Ginny s'arracha donc à Malefoy et détourna la tête. Elle ne pouvait malheureusement pas s'enfuir en courant, comme elle le désirait si ardement à présent. Qu'avait-elle fait? Elle et Drago? C'était inimaginable! Ses yeux se posèrent alors sur le jeune homme qui sembla perdu durant un quart de seconde. Un quart de seconde seulement, mais Ginny s'en aperçut et jubila intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mer 2 Juil - 21:36

Oui, en effet c'était ce genre de filles là qu'il fréquentait. Lorsqu'il commença à l'embrasser, il ne fut pas surpris que Ginny se débate mais par contre, qu'elle accepte de partager le baiser, ça... il ne s'y attendait absolument pas. Et puis elle se laissait faire mais était extrêmement douée dans ce domaine et Drago appréciait réellement ce qu'il était en train de faire si l'on excluait le fait qu'il s'agissait de Ginny Weasley. Il lacha ses poignets et prit appui sur le mur en encadrant le visage de la rouquine, de sorte à ce que, si elle voulait s'échapper, elle n'en avait pas vraiment la possibilité. Drago perdait à présent pas mal la tête et une certaine partie de son corps (la préférée de Ginny en plus en matière de cible) commençait à réagir furieusement à l'effet qu'elle lui faisait. Il poussa alors un faible gémissement mais un gémissement quand même.

Drago Malefoy venait de pousser un gémissement parce qu'un baiser de Ginny Weasley lui faisait de l'effet. Il avait prit du plaisir, bien que ce soit aussi une sorte de vengeance, mais c'était du plaisir quand même, à l'embrasser avec autant de fougue et même de rage. Et lorsqu'elle s'écarta brusquement, mettant fin au baiser qui n'aurait jamais du avoir lieu d'être, leurs regards se croisèrent. Et pendant un infime instant, infime vraiment, Drago Malefoy fut troublé, complètement troublé. Qu'est-ce qu'ils venaient de faire ? Ils venaient de partager un vrai baiser. Un baiser pas du tout ordinaire. Mais déjà, son regard gris métallique et froid était à nouveau chargé d'assurance et de colère. Se rendant compte que ses mains étaient toujours posées de part et d'autres de la tête de la Gryffondor il les enleva, sans pour autant se reculer. S'il se fiait à ce qu'il pensait : ils venaient de commettre une grave erreur. Il essaya donc de ne pas pensé que c'était un des meilleurs baisers qu'il avait eut l'occasion d'échanger dans sa vie et il attrapa le menton de la jeune fille entre ses longs doigts fins.

- Sorcière ! Cracha t-il dans un murmure pleine de hargne. Si jamais j'apprends que quelqu'un est au courant de quoi que ce soit, je t'assure qu'avoir rapporter les faits sera la dernière chose que tu auras faite dans ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mer 2 Juil - 22:26

A en croire l'expression du visage de Drago, même si elle ne dura qu'une fraction de seconde, c'était de lui que venait le gémissement. Et Ginny, bien que honteuse de ce qu'elle venait de faire, jubilait en sachant qu'elle ne laissait pas Malefoy indifférent. Bien sur, tout le monde savait qu'ils se détestaient tous les deux. Mais il fallait bien différencier l'amour physique et l'amour spirituel. Ou plutôt l'attirance physique, puisqu'il s'agissait de ça. Les gens - et surtout les ados!! - avaient parfois des réactions qu'ils ne pouvaient contrôler. C'était plus fort qu'eux. C'était le cas de Ginny et Drago. Mais inutile de vous faire des cours d'éducation sexuelle n'est-ce pas! Quoiqu'il en soit Ginny ne put ignorer la preuve évidente que Malefoy réagissait à son contact. Collés comme ils étaient l'un à l'autre, c'était inévitable. Mais le Drago habituel refit rapidement surface et se secoua visiblement. Il avait l'air tout aussi étonné et choqué de ce qui venait de se passer qu'elle même. Probablement voulait-il, au départ, la pousser à bout, lui faire du mal. Au final, il le regrettait lui aussi car le baiser qu'ils avaient eu les avaient pris par surprise. Bien malgré elle, Ginny pensa à Harry et se maudit intérieurement. Qu'était-elle en train de faire? Si Harry apprenait ce qui venait de se passer, ça en était finis de leur amitié. Qui avait pourtant été longue à être acquise puisqu'il ne lui adressait que rarement la parole, les années précédentes. A présent qu'elle avait fait un pas en avant, elle en avait fait 100 en arrière à cause du Serpentard. Mais elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle même. Elle était tout aussi fautif que lui. Déjà, le serpent sortait son venin et s'exclamait, rageant, comme pour sauver la face. Elle eut un sourire narquois, sans joie, et ses yeux restèrent fixés, encore étonnée de ce qu'ils avaient fait:

" Comme si j'avais envie de me vanter de ça! Il n'y a vraiment pas de quoi! Même si tu as été trés... réactif..."

Dit-elle pour le provoquer encore plus. Elle ne pouvait cependant pas s'échapper, même s'il avait retiré ses bras. Car déjà il capturait son menton pour la forcer à le regarder. Elle soutint le contact du mieux qu'elle put ne pouvant s'empecher de penser que ce n'était pas en agissant ainsi qu'il allait se tirer d'affaire. N'importe qui pouvait venir dans les couloirs. C'était d'ailleurs un miracle que personne n'ait assisté au baiser. A cette pensée, Ginny jeta un coup d'oeil du mieux qu'elle put dans la pénombre du couloir, bien que ce soit difficile avec son visage maintenue droit face à Drago. Elle réalisa alors que même si quelqu'un les avait vu, ils ne le sauraient probablement jamais... Jusqu'à ce que ce soit OFFICIEL! Les témoins pouvaient s'être enfuis discrètement en ayant toutefois tout enregistrer. Ginny ravala un juron avant de reporter son attention sur Drago. Peut-être ne pouvait-on pas les reconnaitre, placés comme ils étaient. Aprés tout, Ginny était cachée par Drago, qui était assez grand. Même si ses cheveux roux étaient voyants, on ne l'avait probablement pas reconnu. C'est ce qu'elle esperait en tout cas. Et puis, ils pouvaient toujours pensé que le serpentard était avec une nouvelle conquête, inutile de savoir qui, il y en avait tellement ! Ginny se mordit alors la lèvre, nerveuse, et dit à Drago, presque d'un ton égal:

" Ce n'est pas en me touchant ainsi que tu vas arranger les choses. N'importe qui peut nous voir... "

Jolie manière de le rappeler à l'ordre... Et de s'échapper. Ginny voulait disparaitre au plus vite pour pouvoir réfléchir à tout ça. Elle était à la fois en colère contre elle même, désespérée, et tout de même excitée par ce qu'elle venait de faire. C'était plus fort qu'elle. Pourvu que mon frère n'en sache rien, pensa t-elle encore, songeant que si c'était le cas, il y aurait deux déces à annoncer avant la fin de l'année: celui de Malefoy et le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Jeu 3 Juil - 20:19

Le sourire narquois de la rouquine l'intrigua au plus haut point et il haussa un sourcil. Ca ne devait pas présager quelque chose de bon si elle avait encore à sourire aprés ça bien qu'elle n'ait pas l'air enjouée. Et ses paroles le frappèrent alors à la manière d'une giffle. En fait, ça n'aurait pas fait de différence. Elle avait du sentir qu'il avait... Un sentiment de rage monta en lui et cela passa sans doute largement dans son regard car lui même sentait qu'il bouillonnait de l'intérieur. Elle ne lui laissa pas le temps de répondre que déjà elle lui faisait remarquer qu'ils étaient encore dans une position critique et il lacha son menton d'un geste violent sans pour autant s'éloigner d'elle.

- Tu... tu te prends pour quoi au juste espèce de... ? Je t'interdis de... je t'interdis... de... ESPÈCE DE TRAINÉE ! Cracha t-il hors de lui.

Et si elle l'avait entendu gémir ? S'en était fait de lui. Il n'en revenait pas d'avoir fait ça. Il n'en revenait pas d'avoir embrassé Ginny Weasley dans ce couloir, d'avoir réagit à ça et d'avoir gémit comme... Et pourquoi avec elle ? Il avait plus que jamais envie de lui faire payer. Pourquoi avait-il fallut que la fille qu'il détestait le plus soit attirante et embrasse bien ? Et que ce soit... la proie de Potter. Cette pensée sonna dans sa tête. Drago avait totalement perdu la face devant Ginny et il essaya de la reprendre avec une réplique cinglante :

- Tu crois qu'il va dire quoi ton vénéré Saint Potter ?

Mais il n'arrivait pas à retrouver son ton narquois et désagréable. Il était toujours hors de lui, toujours exité, toujours prêt à se venger, toujours collé à elle aussi. Drago la détestait un peu plus à chaque seconde et on pouvait presque voir des étincelles lorsque le regard flamboyant de Ginny croisa le regard métallique de Drago.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Jeu 3 Juil - 21:30

Ginny remarqua immédiatement le changement qui s'opéra lorsqu'elle évoqua son... petit problème masculin qui s'était manifesté lorsqu'ils étaient collés l'un à l'autre. Quoique "changement" n'était pas adapté à la situation, étant donné qu’il était déjà en colère avant ! Forcement ! Lui faire remarquer qu’il avait réagi le descendait de son piédestal sur lequel il s’était placé, de part sa seule volonté. Imaginez si quelqu’un savait qu’il avait embrassé Ginny Weasley volontairement, et en avait éprouvé du plaisir. La honte pour ce blondinet sang pure qui se vantait de ses origines, de ses convictions et de ses conquêtes. Cela devait forcement porter préjudices à tout ce qu’il était. Un lent sourire se dessina sur les lèvres de la jeune rouquine alors que Drago bégayait, visiblement prit de court devant sa franchise. Et oui ! Ginny pouvait réserver de nombreuses surprises.

« Tu m’interdis de quoi, Drago ? Je te signale que je ne suis pas une trainée, c’est toi qui t’ai jeté sur moi… Tu te rend compte ! »

Ajouta t-elle, faussement choquée. En réalité, elle l’était, bien qu’elle avait finir par s’en remettre. Au bout de Cinq minutes, il était temps. Heureusement que Drago avait laché son menton, car elle ne savait pas ce qu’elle aurait fait dans le cas contraire. Surtout si quelqu’un était arrivé. Elle vérifierait immédiatement la gazette du lendemain pour être sur. Si quelqu’un savait, ca en était finis d’elle. Elle quitterait le château ! Tout sauf d’être prise pour l’une des conquêtes de Drago. Elle se retint de faire une remarque sur son bégayement du genre « Et bien, je te trouble tant que ça ? ». Ses yeux amusés parlèrent cependant d’eux même. Avant de changer de couleurs à l’évocation d’Harry. Ginny resta immobile un instant, ne sachant quoi répondre. En vérité, elle n’en savait rien. Harry s’en fichait pas mal d’elle. Il ne réagirait probablement pas à l’évocation de ce qui s’était passé. Elle n’avait cependant pas l’intention de le lui dire. Elle haussa donc les épaules et dit défaitiste:

« Mon vénéré Potter n’y fera probablement pas attention. Désolé, mais s’il te casse un jour la figure, ça ne sera pas par ma faute… Cependant, je suis sure qu’il sera heureux de savoir que j’ai découvert le point faible de notre bel apollon. »

Ajouta t-elle, pince sans rire. Drago était toujours collé à elle. C’était à se demander s’il allait un jour s’écarter pour de bon. Bien que ça ne la gène nullement. Enfin si… Non… Peut-être !
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Jeu 3 Juil - 22:36

Alors que Drago commençait à bégueyer, il vit avec horreur un sourire apparaître sur les lèvres de Ginny. La Gryffondor avait du décider de le trainr dans la boue jusqu'au bout. C'était déjà suffisament gênant, même pire et elle en rajoutait une couche. Mais le pire fut sa petite remaruqe lorsqu'elle lui rappela que c'était lui et non pas elle qui c'était jeté sur l'autre en premier. Et elle avait raison bien sur. C'est Drago qui avait forcé ce baiser. Le rouge monta alors instantanement aux joues de Drago. Drago qui n'avait plus rougit depuis... vraiment longtemps ça c'était sur. Et opurtant, ses joues blanches et creuses étaient à présent rouges. En plus, son regard fier semblait se moquer de lui et ça non plus il ne pouvait le supporter. Lui aussi il avait envie de rire d'elle et de lui montrer que ce baiser l'avait mis dans une position toute aussi inconfortable. Et la voila qui se mettait à parler de son point faible et elle se moquait encore et toujours de lui et un tourbillon de pensées noires flottait dans l'esprit du Serpentard dont les joues ne perdaient pas leur couleur criarde.

Hors de lui, il posa ses deux mains sur les joues de Ginny avec un regard meurtrier. Il avait pourtant l'impression d'être totalement destabilisé, rien qu'en sentant sa respiration saccadée se mêler avec celui de la rouquine. Il griffa alors la joue de la jeune fille de sa main gauche et répondit avec colère mais un espèce de sourire pervers en coin :

- Tu veux que je te montre comment je me jette sur les gens ? Et a ce moment là ce sont les points faibles de la fille facile qu'on aura le plaisir de découvrir !

Il jouait à la provoquer, tout comme elle, elle le faisait aussi. Drago ne savait pas se qui le retenait collé à elle de la sorte. Il aurait du se retourner, mais sa fierté l'en empêchait. Sa fierté, sa colère et le fait que ce soit de Ginny Weasley qu'il s'agisse. Il n'en savait vraiment trop rien mais ça l'énervait encore plus que le fait d'être là en lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Jeu 3 Juil - 23:03

Ginny jubilait intérieurement depuis environ trois minutes. Sans trop savoir comment, elle se retrouvait dans une situation où les roles étaient inversés. C'était elle qui poussait à bout Drago, qui, lui semblait complétement perturbé et ne réagissait plus comme d'habitude. Alors qu'elle avait les yeux levés vers lui, elle le vit soudain s'empourprer et son coeur manqua un battement. Non! Avait-elle bien vu? Drago Malefoy rougissait à cause d'elle? Pour un peu, elle en aurait hurler de rire. Mais bizarrement, elle ne trouvait pas ça drôle, mais plutôt... inquiétant. Au fond, elle jouait un jeu dangereux. Elle savait que Drago la détestait plus que tout, mais voir qu'elle pouvait le faire rougir la mettait vraiment mal à l'aise. Il n'était pas du genre à réagir ainsi d'habitude, alors pourquoi avec elle? Cela impliquait des choses bien trop angoissante pour qu'elle puisse y penser et le réaliser. Il fallait qu'elle parte à présent. Les deux tourteraux n'allaient surement pas tarder à sortir de la salle de classe d'ailleurs. Mais sa remarque à propos des faiblesses de Drago ne fit pas plaisir à ce dernier. Hors de lui, il emprisonna son visage de ses deux mains, le regard sombre. Ginny sentit un frisson la parcourir, un frisson de peur mais aussi d'excitation. Par tous les diables, qu'était-elle en train de faire? Le serpentard avait le souffle court, il devait vraiment être en colère. Avant qu'elle ne puisse essayer de s'échapper, récupérant son visage, elle sentit une vive douleur la tirailler dans la joue droite. Gémissant à cause de la griffure, elle tourna vivement la tête de l'autre côté, bien que la seconde main de Malefoy s'y trouve. Elle sentit alors un liquide chaud couler le long de son cou et en conclut qu'elle saignait. Quelle brute! Il n'aimait vraiment pas qu'on lui dise la véritée et qu'on le découvre sous son vrai jour.

Ca en était assez! Il fallait qu'ils arrêtent ce petit jeu! Ginny plissa les yeux et essaya de le repousser. Comme il restait collé à elle, elle réagit vivement et lui donna un coup de genou dans ces parties intimes qui l'avaient trahis juste quelques minutes auparavant. Elle y mit cependant moins de force qu'elle ne l'avait fait ce jour là dans les tribunes du Terrain de Quiddich. Voilà pourquoi elle voulait partir: Cet idiot était en train de lui faire un lavage de cerveau et elle ne réagissait plus comme il le fallait. Se dégageant du mur, elle s'écarta de lui de deux ou trois pas et murmura:

" Désolé! Je sais que ça aurait pu encore servir mais tu es allé trop loin!"

Elle passa sa main sur sa joue et frissonna en découvrant qu'il n'y avait pas été de main morte. Légerement pâle, elle avait les sourcils froncés, et fixait Malefoy comme s'il était devenu fou. Ce qui était probablement le cas vu tout ce qu'il avait fait depuis le début. Elle sentit la colère monter en elle. Elle en avait mâre qu'on dise d'elle qu'elle était une fille facile. Et était loin de l'être... Quoique vu la manière dont elle venait de se comporter, elle commencait à en douter, et le regrettait. Mais l'erreur était humaine non? Pestant, elle s'exclama donc à son adresse:

" Tu sais ce qu'elle te dit la fille facile? Que si tu continues à l'appeler comme ça, elle ira répandre des rumeurs à ton sujet: Tu crois qu'ils s'interesseront au fait que tu sois du genre... précoce? En face d'une Weasley en plus! "
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Ven 4 Juil - 22:41

Drago fut ravi d'entendre Ginny gémir lorsqu'il la griffa. Au moins, il avait réussit quelque chose après s'être monumentalement ridiculisé. il soutint son regard furieux et ce qui suivit alors lui coupa le souffle. D'une part parce qu'il ne s'y attendait absolument pas et ensuite parce que la douleur vive traversa d'un coup chacun de ses nerfs. La peste avait remis ça. Drago la lâcha instantanement et appuya une mur sur le mur en se courbant, expirant et gémissant en même temps, son autre main crispée sur ses parties. Il se promit qu'il lui ferait payer ça prochainement mais pour l'heure, le Serpentard se mordait la lèvre jusqu'au sang. Trois fois en quelques semaines, Drago commençait à vraiment avoir peur pour elles. La rage s'accrocha à son estomac en même temps que la nausée et il jeta à Ginny un regard à vous tuer sur place.

Ce qu'elle ajouta le fit frémir. Elle avait raison, il c'était laissé emporté... et avec une Weasley en plus. Il se mordit la lèvre de plus belle et continua de la fixer de son regard féroce. A travers un espèce de rale coincé dans sa gorge, Drago parvint à reprendre son souffle et il se redressa légèrement sans lacher pour autant son entre-jambe dont la douleur aigu était insupportable.

"Il me semble qu'on était deux à partager ce baiser... Qu'est-ce que les gens diront de toi lorsqu'ils sauront que tu es tellement volage que tu te rues sur le premier venu... même sur moi ? Tu ne sais donc pas que les rumeurs peuvent aussi se retourner contre toi ?" demanda t-il haletant, 'lair plus mauvais que jamais. "Fille facile !"

Il fronça les sourcils et avec un rictus il ajouta :

"Tu devrais aller faire soigner ça... tu saignes..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Sam 5 Juil - 14:57

Ginny s'était écartée et regardait Malefoy se tordre de douleur. Ce coup bas était pratiquement aussi utile que n'importe quel autre sort magique. Radicale et pratique. La main de la rouquine recouvrait sa griffure, essayant de limiter les dégats comme elle le pouvait. Elle se voyait pas et ne pouvait pas voir si c'était grave ou une simple égratinure. Tout ce qu'elle savait c'est que la blessure la brûlait fortement, tellement qu'elle en avait presque envie de s'arracher la joue! Drago, lui, n'en menait pas large, s'appuyant contre le mur et se mordant la lèvre sous la douleur. Arg! Mauvaise idée! Ne pas regarder ses lèvres, cela lui rappelait trop ce qu'ils venaient de faire. Or, c'était une connerie. Oui! Une admirable connerie qu'elle ne recommencerait pas de ci tôt. Elle avait appris la leçon maintenant. Drago n'était qu'une pourriture et on ne pouvait rien tirer de bon de lui.

Ce dernier arriva à se redresser dans un râle et Ginny fit un pas en arrière. Elle n'avait pas peur, elle voulait juste éviter de nouveaux contacts, violents ou non. Et lorsqu'il se mit à parler, le visage de Ginny se tordit dans une expression de colère, mélée de dégout. Oui, elle savait que les rumeurs empiraient, emplifiaient et se retournaient parfois contre celui qui l'avait proféré. Malheureusement, ça n'avait pas été le cas de Malefoy. Mais s'il disait quoique ce soit à propos de ce qui venait d'arriver, elle trouverait un moyen de s'en sortir. Oui, à présent, elle avait des arguments de choc contre ce vil serpent et son corps qui le trahissait trop facilement.

" Je ne suis pas une fille facile, Malefoy. Car si c'était le cas, ce ne serait pas un coup de pied que j'aurai administré à ce qui t'est si précieux. "

Dit-elle, lourd de sens. Par Merlin, quelle idée ils avaient tous à propos d'elle. Pendant des années, on l'a prise pour une fille naïve, s'enmourachant du survivant, n'ayant d'yeux que pour lui. Et à présent qu'elle tentait de passer à autre chose, on disait d'elle qu'elle était une fille facile. Elle faisait beaucoup d'efforts, mais là ça allait trop loin. Et la prochaine fois que Malefoy dirait quelques choses dans ce sens dans la gazette, il pouvait être sure qu'il le regretterait. Les yeux couleurs chocolat de Ginny fixaient toujours Malefoy avec rage et dégout. Il lui dit alors qu'elle devrait soigner ça, et la main de la jeune fille se posa de nouveau sur la joue. Elle sentait qu'elle était en train de perdre ses couleurs. Trop de sentiments d'un coup! Elle allait devoir se reposer pour reprendre des forces. Sans ciller toutefois, elle ajouta à l'adresse de son bourreau:

" Au contraire, je devrais peut-être laisser ça tel quel pour montrer à quel point tu es passionné lors de tes ébats! "
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Lun 7 Juil - 1:27

Drago pressa sa main sur son pantalon à l'endroit où la douleur se faisait vraiment sentir de manière insupportable et il adressa un nouveau regard noir à Ginny. Tout ça c'était de sa faute et uniquement de sa faute. Il se dégoûtait lui même a présent d'avoir été tenté par la jeune fille qui lui faisait désormais face l'air aussi énervée que lui. Le Serpentard repensa encore une fois à la manière dont il avait réagit et s'énerva encore plus contre lui même. C'était à vomir ce qui venait de se passer. Et même s'il ne le reconnaîtrait pour rien au monde, c'était lui qui avait entraîné tout ça. Drago lui jeta un nouveau regard abjecte et ce qu'elle lui répondit le mit dans une fureur hors du commun. Elle devait vraiment avoir du temps à perdre et l'envie de se jeter dans la gueule du loup pour continuer à lui tenir tête de la sorte.

- Ah ouais ? Tu en mourrais d'envie pourtant, j'en suis certain. Venant de filles comme toi on ne peut rien attendre d'autre et tôt ou tard les gens sauront que tu n'es qu'une gamine dont les désirs sont insatisfaits. Je dois dire qu'avec Saint Potter tu doit être mal servi, il est aussi chaud que ta copine la sang-de-bourbe et ton misérable frère... Cracha t-il.

Mais elle n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter là avec ses remarques insolentes et Drago crut qu'il allait de nouveau se jeter sur elle mais cette fois pour la tuer. Si elle laissait échapper quoi que ce soit de ce qui s'était passé à l'instant, elle avait intérêt à changer d'identité définitivement. Parce que le Serpentard ne donnait pas cher de sa peau s'il retombait sur elle après ça. De plus, le fait qu'il soit impliqué dans l'affaire l'empêchait de la ridiculiser un plus avec la Gazette. Il aurait couru à sa propre perte aussi il fallait vraiment faire silence sur cette histoire qui tachait vraiment sa réputation. Il sortit donc sa baguette d'un geste vif et la pointa sur elle. De colère, des étincelles vertes jaillir du bout sans qu'il ne le veuille ou n'y prête attention et il ajouta férocement et d'un ton chargé de menaces :

- Si qui que ce soit est au courant de ça, je t'assure que t'amuser à étaler ma vie aux autres sera la dernière chose que tu auras faite dans ta misérable vie !

Son regard était d'un noir d'encre à présent et il se demandait par quel moyen il arrivait encore à se retenir de la tuer sur place pour lui faire payer son insolence. Le vert et argent mourrait d'envie de lui cracher d'autres horreurs à la figure mais dans la colère, il n'avait même plus envie de lui adresser pour la parole. Drago imagina alors que la prochaine fois qu'ils se croiseraient, ils auraient intérêt à ne pas être seuls à seuls.

- Maintenant dégage de là !Ajouta t-il en sachant pertinemment que ses paroles n'auraient sûrement aucun effet sur elle, du moins pas celui qu'il désirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Lun 7 Juil - 19:42

Non mais pourquoi continuait-elle d'argumenter avec cette fouine? Elle savait que cette conversation ne ménerait à rien. Cela finissait toujours mal. Et cette fois-ci ça s'était fini en catastrophe! Alors pourquoi continuait-elle à le pousser à bout au lieu de l'ignorer et de retourner aux salles communes? Pour se venger de ce qu'il a fait? Ou bien parce qu'elle était sadique et qu'elle aimait leur combats oraux (dans le sens parler, pas autre chose Rolling Eyes ). Quoiqu'il en soit, elle restait là, attendant qu'il réponde à ses "accusations", ou plutôt ses moqueries. La première réflection qu'il dit, lui fit froncer les sourcils. Quoi c'est tout? Il fallait encore une fois qu'il mette Harry sur le tapis. Non mais ça en était vraiment obsessionnel! Elle lui avait déjà fait remarqué la dernière fois. Les mains sur les hanches, Ginny lui adressa un sourire moqueur avant de répliquer, comme si elle s'adressait à un gamin de Trois ans:

" Drago...ou plutôt Malefoy! Je ne suis pas désespérée contrairement à ce que tu peux dire. Ma libido va trés bien, merci. En revanche, je te retourne le compliment. Parce que pour sauter ainsi sur une fille et réagir au quart de tour, faut vraiment être frustrée! "

Elle s'approcha de nouveau de lui et le montra du doigt. Elle gardait un calme apparent, pourtant son air déterminé et ses yeux mi-clos prouvaient qu'elle ne se fichait pas du tout de ce qu'il pouvait dire sur Harry. Il fallait qu'elle lui cloue le bec une bonne fois pour toute.

" Quant à Harry... je ne sais pas s'il est aussi chaud que mon frère, comme tu le dis si bien, mais en tout cas il me fait beaucoup plus d'effet que toi... et sans m'embrasser! Tu devrais peut-être lui demander conseil pour voir! Niveau séduction, il a l'air plus au point que toi. Ainsi qu'au niveau délicatesse et... j'en passe, ce serait trop long et j'ai peur que ton petit cerveau ne suive pas! "

Les menaces qui suivirent ne lui firent ni chaud ni froid. Par même que son ordre de dégager. Au contraire, elle se placa bien devant lui, les bras croisés, par esprit de contradiction.

" Je n'ai pas d'ordre à recevoir de toi, blanc bec! "

Elle s'adossa au mur et s'installant tranquillement, lui lanca un sourire hypocrite.

" Je ne m'en irai que lorsque tu seras partis..."
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Mer 9 Juil - 22:40

La jeune fille lui faisait à présent face, de toute sa hauteur, les mains sur les hanches et le regard déterminé et toujours aussi flamboyant. Lorsqu'elle l'appela par son prénom, Drago tiqua doucement et ses yeux lancèrent des éclairs puis elle abandonna les familiarité et l'appela de nouveau par son nom de famille. C'était surtout son ton qui lui déplaisait fortement. Drago ignorait si c'était le courage que Gryffondor recherchait ou bien la tendance suicidaire et leur stupidité monumentale. En effet, elle repartait à l'assaut de nouveau et cherchait l'affrontement de nouveau. Elle était sans doute... folle. Comme si cela ne lui avait pas suffit. Lorsqu'elle ajouta que c'était lui qui était frustré, il se redressa vivement et ses yeux lancèrent de nouveaux éclaires. Le Serpentard ne savait vraiment pas pour qui elle se prenait, il ne comprenait pas depuis ces trois premiers mois mais il était sur d'une chose, elle poussait toujours un peu plus loin. Comme si la Gryffondor testait les limites que Drago lui imposait à chacune de leurs confrontations.

Ginny le pointa alors du doigt en s'avançant et ce qu'elle lui dit le fit cette fois ricaner méchamment. Comme si Potter était capable de faire de l'effet à qui que ce soit. Et plus d'effet que lui en plus. Cette rouquine déraillait totalement, il en était à présent certain. Drago accueillit sa réplique avec un nouveau regard mais à la mention des supposés conseils de Harry, il sourit à nouveau.

"Demander des conseils à Potter ? Ce serait une perte de temps et tout le monde se rendrait bien vite compte que j'aurais bien plus de choses à lui apprendre que lui à m'enseigner dans cette matière là idiote ! Mais si ton style de garçon c'est le genre glaçon, alors oui... c'est incontestable, nous ne sommes pas fait l'un pour l'autre. Merlin merci !" Répliqua le Serpentard en s'avançant à son tour vers elle.

Il ignora ses paroles insolentes et la regarda s'adosser au mur d'un air désinvolte. Elle voulait rester là ? Très bien, Drago allait tout simplement... Le jeune homme sursauta soudain doucement. *Mais bien sur !!* Un sourire des plus mauvais apparut soudain sur ses lèvres alors qu'il sortait sa baguette et la pointait sur Ginny. Le jeune homme se concentra brièvement et dans un sortilège informulé, il répéta le sortilège de glu perpétuelle silencieusement en pointant sa baguette sur l'uniforme de la Gryffondor. Elle voulait rester là ? Très bien et libre à elle. Qu'elle y passe la nuit. Tout en gardant son sourire mauvais et devant l'air d'incompréhension de la rouquine, Drago recula de trois ou quatre pas et rangea sa baguette.

"Mais reste là Weasley, restes-y !" Répondit-il de sa voix trainante et désagréable.

Le Serpentard avait toujours le dernier mot et désirant plus que tout lui mener la vie dure, il n’avait rien trouver de moins agaçant en cet instant. Drago avait d’ailleurs vraiment hâte qu’elle tente de se décoller du mur. La pauvre, il allait falloir qu’elle quitte sa robe… Avec un rictus il contempla la jeune fille de la tête au pied. De quoi se venger, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Lun 14 Juil - 19:12

Ginny savait quelles paroles utiliser pour faire rager Drago et le faire réagir. En même temps, ce n’était pas bien difficile. Et c’était plus fort qu’elle, elle adorait lui faire ça. Cela était très facile une fois qu’on connaissait les points faibles du serpentard : à savoir Harry Potter, son soit disant sex-appeal, son père… et à présent, le fait qu’il lui ait sauté dessus et ait réagi aussi « violement » à son contact. Il allait être dans une salle position pendant un moment car elle comptait bien utiliser cet argument et user de chantage pour faire de lui ce qu’elle voulait. Elle observa le blondinet alors qu’il réagit au quart de tour, traitant Harry de glaçon, ajoutant qu’ainsi Drago et elle n’étaient pas fait l’un pour l’autre. Par Merlin ! Heureusement ! Elle n’avait nullement envie de finir avec un blondinet arrogant, imbu de lui même, prétentieux, secrètement complexé. Le regardant marcher vers elle, elle ne put s’empêcher de répliquer, tout aussi dégoutée :

« Pour une fois, nous sommes d’accord sur un point : nous ne sommes pas faits l’un pour l’autre. Tu es trop idiot pour moi, j’aurai l’impression de sortir avec un gamin, alors que tu es d’un an pour ainé ! »

Alors qu’elle s’adossait contre le mur, affirmant qu’elle ne bougerait pas d’ici tant qu’il ne serait pas partis, elle vit un sourire mauvais se dessiner sur les lèvres de Drago. Aussitôt, elle flaira les ennuis. Les paroles du serpentard suivis d’une désagréable sensation le long de son corps les lui confirmèrent. Elle voulut se décaler du mort pour bouger mais se percuta à un mur invisible. Elle avait beau vouloir bouger, ses vêtements étaient attachés au mur, et ses chaussures au sol. Non d’un strangulot ! Ce salopart l’avait bien eu ! Ses yeux crachèrent des flammes alors qu’elle le foudroyait sur place.

« Face de Scrout à pétard ! Tu n’es qu’un lâche. Tu as intérêt à disparaître de là, parce que quand je me serai libéré, je te ferai ta fête ! »

Elle n’avait d’autre choix que de quitter sa robe de sorcier pour se sortir de là. A part si quelqu’un arrivait dans le couloir et acceptait de l’aider. Car elle ne pouvait pas faire de gestes trop élaborés. Impossible, donc, d’attraper sa baguette. Mais si elle devait se déshabiller, elle ne le ferait jamais devant lui. Plutôt mourir !
Revenir en haut Aller en bas
Serpentard - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 919
Humeur : A aller embéter les petits nouveaux . Hors de lui 23 heures sur 24 environ .
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeur (Et le meilleur avec ça!)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   Lun 14 Juil - 20:11

Drago lui jeta un regard narquois. Fière de son coup, il n'attendit pas qu'elle le lui demande pour s'éloigner.Il se fichait qu'elle pense de lui qu'il était un gamin. En attendant, il était plus malin qu'elle et c'était Ginny et pas lui qui était collée au mur. Le Serpentard rangea sa baguette et fit encore quelques pas en arrière. Ce que ça pouvait lui plaire de se jouer d'elle et de la voir s'énerver. Drago jabila intérieurement en la voyant se démener pour se décoller du mur ; il avait vraiment réussit son coup. Lorsqu'elle le traita de lache, il s'inclina dans un salut plus qu'ironique :

"Ce qui est fantastique c'est que dans n'importe quelle situation tu sais rester très lucide !"

Il haussa frénétiqument un sourcil et lui tourna le dos. Il n'avait pas l'intention de la laisser se déshabiller devant lui. Elle avait beau être très... attirante - il eut une moue de dégout à cette pensée - Drago estimait qu'il y avait eut assez de débordement pour aujourd'hui et même pour toujours. Sa fierté en avait pris un coup et il était sur qu'elle ne manquerait jamais de le lui rappeler.

"C'est ça ! En attendant, j'espère que tu feras assez vite avant que Loob et la gamine sortent de là... On ne sait jamais avec ce crétin pervers !"

Après ces mots, Drago s'enfuit au bout du couloir. Elle n'avait que ce qu'elle méritait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newspaperschool.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Par le plus grand des hasards, c'est évident.(PvGinny)[FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: hogwart rocks :: Salle de Cours :: Salle De Cours-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit