AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Yeaah ! Lucas is here (:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
c. envy ↔ so 1, 2,3, take my hand 'n' come with me.
avatar

Parchemins envoyés : 61
Humeur : Charmante (a)
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Batteur (h)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Yeaah ! Lucas is here (:   Mer 20 Aoû - 12:43

I.Identité:

L.ucas


Nom:

C'est quoi ton nom ? Somefield. Whouuaa ! J'aime ! Madame Somerfield... Hu hu. >_<

Prénom:

Et ton prénom ? Lucas. C'est trop mimiii ! C'est un prénom comme les autres -_-'

Date de Naissance: (Jour et Mois uniquement)

Tu es né quand ? =D. Le 14 février (: ♥__♥ T'es trop romantiiiique ! Mouais, c'est juste une date... ^^

Origine Familiale: ( Sang pur, mélé, etc)

* Sang mélé, mais ne le sait pas *

Et... ? Je veux dire... Ton sang est comment ?... J'sais pas, je suis amnésique. Hooo ! Mon pauuvre ! -_-'

Lieu d'habitat:

Et dernière question, tu habites où ? Une rue paumée des moldus de Londres pourquoi ? Comme ça =D

* Sacré questionnaire *
* M'en vais revendre tous ça à des filles prètent à me mettre un bon prix hu hu Cool *
II. Description Morale et Physique:

Qualités: ( 5 lignes min)

Lucas est, il faut l’avouer, un beau jeune homme. Il a un physique plaisant qui ne laisse pas indifférent, ce qui est un atout pour quelqu’un d’aussi dragueur que lui. Bien qu’il ai eu beaucoup de petites amie, quand il est avec une fille, il sait rester fidèle et ne pardonnera pas si elle ne fait pas de même de son côté. Lucas a un tempérament calme et un sang froid légendaire, peu de chose peuvent le distraire quand il est vraiment concentré ce qui ne l’empêche pas de s’amuse et de parfois rire tout seul pour un rien. Naturel, simple, prévenant et protecteur, il préfèrera se priver pour faire plaisir à quelqu’un d’autre. Il met son amnésie de côté en lui pour que cela ne pèse pas et ne frustre pas son entourage. Lucas ne se retourne pas vers le passé et ne s’occupe pas du futur, le présent et uniquement le présent compte. Il vit sa vie à fond comme si c’était le dernier jour, sans se soucier de ce que les autres pense de lui, ce qui l’amène parfois à faire des trucs vraiment idiots…

Défauts: ( 5 lignes min)

Lucas a des défauts, comme tous le monde. Il accorde, par exemple, beaucoup trop facilement sa confiance, pour lui, tout le monde est gentil et le mal n’existe pas, et s’il existerait… Et bien il n’en aurait strictement rien à faire. Il est plutôt chanceux, car peu de personne, si ce n’est dire aucune, n’a jamais trahît sa confiance, mais il faudra bien que cela arrive un jour pour qu’il arrête de voir le bien partout. Bien qu’il soit très doux et confiant, il dit toujours ce qu’il pense et ne passe pas part quatre chemins. Il est direct, ce qui peut être une qualité car il n’est pas hypocrite mais il blesse parfois des personnes, sans s’en rendre compte n’y en le faisant exprès, mais il ne se montre que rarement agressif, appart quand quelqu’un l’a vraiment cherché. Lucas est un peu trop possessif, bien qu’il ne soit pas non plus du genre à espionner sa copine. Il veut tout de même une certaine liberté, mais ne pardonnera pas si elle le trompe. Bien qu’il peut remuer terre et ciel pour quelqu’un, il peut aussi, surtout au réveil, se montrer être un vrai je m’en foutiste. Que voulez vous, il n’est vraiment pas du matin…

Gouts:

Lucas n’a pas vraiment de goûts particuliers. En style vestimentaire, il reste assez simple, un jeans et un tee-shirt ou une chemise lui suffisent. Il aime tout de même sa veste en cuir, qu’il utilise pour faire de la moto. Lucas est un fana des deux roues, peu de personnes savent qu’il conduit une moto, car il n’en a pas le droit, et n’a même pas son permis. Il essaye de la faire voler, ce qui ne donne pour l’instant pas des résultats très concluant. Il adore aussi la musique et joue magnifiquement bien de la basse. Il n’aime pas son uniforme, et ne le porte pas très convenablement. Sa cravate n’est jamais bien attachée, les manches de sa chemise sont relevés et elle sort négligeament de son pantalon.

Manies:

Lucas est limite maniaque, pas de là à vérifier s’il y a de la poussière sur les meubles ou d’autres choses dans se genre, mais il aime que ses affaires soient bien pliés, et ne supporte pas de ne pas se retrouver dans ses affaires. Il n’aime pas chercher un objet, c’est pour sa que tous dois être à sa place. Sinon, ce n’est pas un maniaque des vêtements, vu qu’il porte son uniforme n’importe comment. Il ne peut pas s’empêcher de se mordiller la lèvre quand il est stressé et anxieux.

Description Physique: (Idem)

Lucas n’est pas un garçon qu’on dirait repoussant, loin de là. Ses cheveux sont mi-longs, parfois court, ce qui reste plutôt inexplicable, il utiliserait apparemment des sorts pour changer leurs longueurs d’un jour à l’autre. Ils sont d’une couleur châtain foncée qui fait ressortir ses yeux. Ils forment de légère boucle en fin de mèche, se qui peut l’énerver. Il ne se met pas de gel, et à toujours les cheveux en bataille. Il se passe plusieurs fois la main dans les cheveux pour se les ébouriffer. Ses yeux sont, comme diraient beaucoup de personnes, incroyable. Entre un bleu translucide et un gris clair, c’est en partie avec eux qu’il charme le plus de filles. Il est d’une taille moyenne, exactement un mètre soixante quinze, le docteur moldu, chez qui ses parents adoptifs l’emmènent régulièrement, est stupéfait à chaque fois qu’il mesure Lucas, et qu’il se rends compte qu’il a soit perdu mystérieusement un centimètre, ou alors qu’il en a gagné. Il se sent très bien dans sa peau et n’a jamais vraiment de problème physique, un taille moyenne depuis tout petit, un poids constant et bien équilibré, des dents blanches bien alignées et jamais un seul bouton d’acnés. Il a un corps assez musclé et pratique du sport régulièrement et depuis sa plus jeune enfance. Il porte son uniforme n’importe comment, il faut l’avouer. Mais même avec cela, il reste en lui une sorte de classe qui fait que quelque soit ce qu’il porte, il peut se permettre de le mettre à « sa façon ». En dehors des cours, il s’habille, bien évidemment, en moldu, puisqu’il vit chez des moldus. Il rajoute une touche magique en mettant sa cape sur ses épaules. Jeans et chemise lui suffise, il garde aussi toujours au cou une croix en argent, même s’il est non croyant, c’est l’une des seules choses dont il est sûr et certaine qu’elle ai appartenue à sa mère biologique, il la tripote tout le temps, sans vraiment s’en rendre compte.

Histoire: ( 10 à 15 lignes minimum)


~ Je voudrais perdre la mémoire Pour ne plus changer de trottoir Quand je croise mes souvenirs.


Si on avance dans la rue, on peut voir diverse chose. Comme un homme sortir d’une boutique de fleur, un énorme bouquet de rose rouge à la main. On peut aussi observer un couple rentrer dans un restaurent ou encore une jeune adolescente avec une lettre sceller par un cœur avancer vers la boîte aux lettres d’une maison. Mais il n’y a pas que cela, il y a aussi, au fond de la rue, un petit hôpital, pas très grand, pas très connus mais qui va quand même faire naître un enfant ce jour là. Dans la chambre 24, une femme est allongée sur son lit blanc d’hôpital regardant avec un sourire son mari tenir un nourrisson de seulement quelques heures, il semble ravit, mais quelque peu désemparé. C’est un sorcier, sa femme moldue la su le jour de leur mariage, certaine n’aurait pas accepté un mensonge aussi gros et surtout de lui avoir cacher pendant longtemps. Mais Gabrielle n’était pas comme ça, elle l’a accepté et a même eu un enfant. Un enfant magique dans un hôpital moldu, cela pourrait parfois poser problème, mais là, ils non pas vraiment eu le choix, une sage femme magique peut arriver en quelques secondes mais l’hôpital est à deux minutes de la petite maison des Somerfield. Seul une question subsiste, le prénom. Le père sorcier et anglais voudrait un nom qui sonne magique et la mère française quelque chose qui lui rappellerait son pays. Sa mère fut gagnante et Lucas fut choisit.


La mémoire est le meilleur appareil photo qui soit.


Son enfance a été plutôt joyeuse. Une vie aisée, entre la magie et l’enseignement moldue de sa mère, la naissance de sa petite sœur à ses trois ans, aucun évènement sinistre apparent, de bon début dans son école et des parents merveilleux s’occupant parfaitement de leur fils, jusqu’à un certain jour…


l'amnésie C'est la nuit qui se traîne et ne veut pas finir


« La seule chose dont je me souviens vraiment, est que je courais, je courais extrêmement vite même, un peu trop peut être… Il y avait quelque chose au bout de la rue que je voulais absolument rejoindre, je ne sais pas pourquoi, et quand j’ai traversé le passage piéton avec quelqu’un qui essayait de me rattraper derrière moi, mais je crois que c’était trop tard. Il y a eu un grand bruit, et puis le vide, le noir total. Je ne me souviens pas de mes cinq années passées avant cet accident. Juste le faîte que je me sois fait renversé, appart ça, rien. Je ne sais pas qui sont mes parents, quand je me suis réveiller chez mes parents adoptifs, je ne savais pas où j’étais, qui j’étais, et pourquoi j’étais là bas. Mon identité mets revenue avec le temps, mais rien d’autre. Ils auraient pu me mentirent, m’inventer un passé à leurs manières mais ils m’ont juste dit : « Tu as eu un accident, tu es amnésique, c’est peut être compliquer à comprendre, mais nous allons nous occuper de toi maintenant. » J’ai depuis une excellente mémoire pour certaine chose, mais parfois, bouf ! J’oublie n’importe quoi, un détail inutile le plus souvent, mais c’est quand même… troublant. »

Recueillit aux neuf ans de Lucas, par le docteur Lecué


La mémoire, c'est l'imagination à l'envers.


- Que c’est t’il passé ce jour là monsieur Somerfield ?

- Je… Nous nous rendions à l’hôpital, ma femme s’était évanouie, se n’était pas très inquiétant, mais j’ai déposée ma fille de deux ans, Margaux, chez la voisine, une personne de confiance, mais mon fils a absolue voulu voir sa mère, je n’ai pas eu le cœur à refuser, j’aurais du… silence

- Continuer, je vous écoute.

- On s’était habillé en vitesse, et j’ai ouvert la porte de la maison, Lucas s’est faufilé, je ne l’ai pas vu, il est très rapide, et en courant on peut se rendre en une minute à l’hôpital, nous habitons vraiment juste à côté. A se moment là, j’ai essayé de le rattrapé, je voyais la voiture s’approcher et Lucas qui commençait à s’avancer sur le passage piétons. Je n’ai pas réfléchit, j’ai sortit ma baguette, j’ai pointé l’engin moldu et… et…

- Et vous l’avez raté…

- Je n’ai pas été digne d’être un sorcier, je n’ai pas pu aider quelqu’un que j’aimais, j’ai raté la voiture, elle l’a percuté… Tout le monde m’a vu utiliser le sort et j’étais tellement en colère, je n’ai pas réussis à me contrôlé, j’ai attaqué le moldu qui conduisait… Je l’ai juste stupéfixié et je me suis précipité en direction de mon fils, il saignait énormément, il me regardait avec des yeux vides et m’a juste dit : qui êtes-vous ? A ce moment là, je ne me suis pas contrôlé, et pour la première fois depuis très longtemps, j’ai pleuré. Et sans vraiment que je m’en rende compte, les envoyés du ministère de la magie sont arrivés, ils ont rapidement effacés la mémoire des moldus présent, il m’ont tiré en arrière et une jeune femme a prit mon fils dans ses bras, et s’est téléportée. Cela fais trois jours, comment va-t-il ? Où est-il ? Je veux le voir !

- Nous verrons ça un autre jour, sachez qu’il est très bien là où il est, et qu’il ne se souvient absolument pas de vous, n’y de qui que se soit, vous avez mit le secret de tous les sorciers en danger devant une vingtaine de moldus, c’est inadmissible, surtout le faîte que vous ailliez blessé l’un d’eux. FIN DE L’INTERROGATOIRE.

Recueillit le 27 juillet, trois jours après l’accident du jeune Lucas, par le conseil de discipline des sorciers.

L'amnésie est dans certains cas psychologique. Elle représente la meilleure fuite qui soit. On fuit, en oubliant ce qui faisait mal.

III. Autre.

Matières préférées: Divination, c'est marrant de dire n'importe quoi et d'avoir une bonne note. Les défenses contre les forces du mal lui plaisent aussi.
Animal: Une chauve souris, un peu agitée d'ailleurs.
Baguette: Bois de noisettier, plume de vivet doré.


Dernière édition par Lucas Somerfield le Mar 28 Oct - 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c. envy ↔ so 1, 2,3, take my hand 'n' come with me.
avatar

Parchemins envoyés : 61
Humeur : Charmante (a)
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Batteur (h)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Yeaah ! Lucas is here (:   Ven 22 Aoû - 0:35

Votre Style d'Ecriture:

Rédigez un paragraphe relatant le jour où les Pouvoirs de votre Personnage se sont manifestés pour le Première fois: ( 15 lignes min)


Nous sommes le 14 février. Jour de la saint valentin, jour de l’amour et de l’amitié. Mais c’est aussi le jour de la naissance de Lucas. Il a aujourd’hui sept ans et fête son anniversaire. Lui, il n’aime pas vraiment organiser une fête seulement pour avoir des cadeaux. Il préfèrerait juste que ses amis lui envoie une carte ou une lettre. Mais ses ‘parents’ tiennent absolument à cette fête, ce que Lucas ne comprends pas. Ce ne sont même pas ses vrais parents, alors pourquoi font-ils comme si il était leurs fils et qu’ils l’aimaient ? Pour l’instant Lucas est jeune et ne pense qu’à lui, il blesse parfois ses parents adoptifs en leurs disant, sans vouloir leur faire de mal, qu’ils ne sont pas ses parents. Ils l’on pourtant élever depuis toujours… Depuis toujours ? Non, pas vraiment, le petit Somerfield est amnésique, il ne se souvient pas de ses vrais parents, et ne sait pas qu’il est un sorcier. Sa famille d’adoption ne le sait pas non plus d’ailleurs. Mais pour l’instant, les enfants jouent dehors, il n’y a aucun problème. Il ne fait pas vraiment beau, et l’air est plutôt froid.

La rue est vide, elle est sombre et franchement pas très accueillante. Des enfants normaux auraient eu quelque peu peur d’un endroit comme celui-ci. En été, il est plus clair, il y a de la verdure et toujours un superbe soleil. Mais ces enfants là ne sont pas vraiment normaux, ils pensent que Lucas est ‘magique‘. Etrange n’est ce pas ? Ils ont déjà vu des choses étranges, que le jeune garçon n’a pas remarqué. Le faîte que les fenêtres s’ouvrent mystérieusement quand il se fait interroger ou que leur enseignante s’évanouie mystérieusement quand elle lui donne une mauvaise note. Mais cela n’inquiète pas vraiment le petit Lucas, ce qu’il l’inquiète, c’est qu’ils s’ennuient. Ils ne peuvent pas vraiment jouer au foot, les filles ne seraient pas vraiment contentes. Oui, Lucas a invité des filles. On va plutôt dire que ce sont elles qui se sont invitées et dire qu’il a seulement sept ans. Il s’assoie par terre, et enfouie sa tête dans ses mains, comme quand il veut réfléchir. Quelques secondes passent, assez longues pour ceux qui sont autours de lui. Il se lève d’un bond, il a enfin une idée. Il se précipite vers la maison, bredouille qu’ils vont jouer un peu plus loin et s’en va en direction de la rivière, suivit de près part sa dizaine d’invités. On est en Février, la neige fond, et le soleil commence à se montrer. Lucas n’avait pas pensé à ça…

La rivière est encore un peu gelée en apparence, les herbes qui l’entourent sont légèrement blanchis et un arbre penche dangereusement au dessus de l’eau. Il semble faire un peu plus froid par ici, et les enfants s’emmitouflent dans leurs manteaux, gants et écharpes. Personne n’ose vraiment s’approcher, sauf une fillette. Elle s’appelle Lou, c’est la meilleure amie de Lucas, une des seules filles qui ne lui tourne pas autours parce qu’elles sont soit disant amoureuse. Elle a une chevelure rousse flamboyante, quelques tâches de rousseurs, des yeux verts émeraude en amande. Elle est vraiment mignonne et n’a peur de rien. Tout ce qu’elle veut, c’est monter sur la glace pour montrer aux autres qu’ils ne risquent rien. Mais en faisant ça, elle prend elle-même de gros risques.

Elle s’avance prudemment vers la glace et pose un pied, puis un autre. Elle marche maladroitement sur la glace, qui ne peut supporter son léger poids. Un grand craquement surgit et ce qui devait arriver arriva, la glace s’effrita et la fillette se retrouve maintenant plongée dans une eau glacée avec la glace qui commence à se reformée au dessus d’elle, elle va se retrouvée coincé sous l’eau. Lucas a les yeux exorbités, il est vraiment un parfait imbécile, si seulement il pouvait parfois avoir de meilleures idées ! Il se plonge rapidement la tête dans les mains, il doit faire vite, très vite ! Il retire ses mains, cligne plusieurs fois des yeux et se dirige rapidement vers l’arbre. Un peu trop rapidement peut être, car il glisse sur l’herbe humide et s’écrase piteusement sur le sol. Il jette rapidement un regard à Lou, elle ne va pas tenir plus longtemps. Il tend sa main vers l’arbre et exécute un coup sec de la main. L’arbre s’effondre sur toute la largeur de la rivière. Il se relève difficilement et monte sur l’arbre. Lou n’est plus visible, elle ne crie même pas. Lucas plonge alors sa main dans l’eau et celle-ci se réchauffe immédiatement, la glace fond, et l’eau arrive à une température d’environs 28 degrés. Il aperçoit Lou maintenant, elle est en train de couler, il refait alors le même geste que précédemment, persuadé qu’il va marcher sans vraiment savoir pourquoi et comment, la jeune rousse remonte immédiatement vers la surface et s’envole dans les airs pour venir se poser délicatement sur l’arbre à côté de Lucas.

Lou toussote légèrement, et reprend son souffle. Elle regarde Lucas droit dans les yeux et dit de sa faible voix :

- Je savais que tu étais magique…

Hors Jeu:

Personnalité de votre avatar: Ian Somerhalder
Depuis combien d'année participez vous à des forum RPG? Quelques mois
Quels sont les Deux Codes du Réglement: Mouchoir et Allumette
Quel Age avez-vous? 14 ans
Double compte? Oui, c'est Anaaaaa =D
Comment avez-vous découvert ce forum? C'était Drou qui me l'a montré ^^
Que pensez-vous du forum? GE-NI-AL ! Je l'adore =D[/center]



LUCAS __
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c. envy ↔ so 1, 2,3, take my hand 'n' come with me.
avatar

Parchemins envoyés : 61
Humeur : Charmante (a)
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Batteur (h)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Yeaah ! Lucas is here (:   Ven 22 Aoû - 0:37

Citation :
Fiche TERMINEE

Désolée de la nulité de l'histoire, je n'étais pas vraiment motivée, désolée de la nulité de la fiche en générale en faîte ._.



LUCAS __
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yeaah ! Lucas is here (:   Sam 23 Aoû - 22:13

!!! Bienvenu à toi !!!!Enfin re bievenu ^^ encore Merci de ton inscription !!!! Tu as fais une présentation parfaite, je n'ai rien à redire Tu es donc Validé !!!!
cheers

bienvenu, Lucas le torturé :p

Le laisse à Présent le Choipeau te répartir:

Le choipeau: Ah ah! Une nouvelle tête!
Bien, voyons voir ça...
.....................
Hum......
......
..
.GRYFFONDOR!

Te voilà donc à Gryffondor, en 7eme Année! Bon Jeu à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yeaah ! Lucas is here (:   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yeaah ! Lucas is here (:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: start ! :: présentations :: fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit