AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Sarah Lisbeth Wickford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Parchemins envoyés : 65
Humeur : ... Approche donc ton cou et tu le sauras...


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Sarah Lisbeth Wickford   Ven 29 Aoû - 2:17

.Identité:

Nom: Wickford

Prénom: Sarah, Lisbeth.

Date de Naissance: Vers Juin 1706 .

Origine Familiale: Sang-mêlé.

Lieu d'habitat: (actuelement) 102 Clear Hill Whrite Chapell London.

Statut: Vampire.

Matière envisagée en tant que professeur : Professeur d'Astronomie.

II. Description Morale et Physique:

Caractère :

Sarah, la belle Sarah... Sans doute l'être la plus magnifique que vous ne rencontrerez jamais... Pure, parfaite. Une pointe de sarcasme, un soupçon d'ironie, saupoudré d'une enfant pourrie gâtée et d'une critiqueuse née, mais elle est sincère, et un peu tendance à ne pas tout comprendre avec toutes les cartes en mains. Étonnant, mais déroutant....
Cultivée, classe et ouverte à l'humour, ouverte à la tendresse et un peu fleur bleue, froide mais une pointe de puissance dans sa magie. Cette superbe jeune femme, large d'esprit et indépendante, fascine littéralement toutes les personnes qu'elle rencontre aux cours de ses voyages. Impulsive et rusée, Sarah est une jeune fille de Sang-Mêlée typiquement riche. Cependant elle a beaucoup de faces cachées, une Sarah publique, qui en apparence à tout de la jeune fille bien éduquée, qui a des manières parfaites et qui se montre toujours à son avantage ainsi qu'une Sarah privée qui méprise les Sang Impur et les Moldus.
Elle grandit en attendant les partis de la haute société et connait l'étiquette. Si quelque chose n’est pas sur ce qu’elle à planifié, elle n’a pas peur de s’exprimer et d’allé dans cette direction.

Gouts:

La seule chose qui fascine littéralement la « jeune » Vampire sont les pages noires de ses grimoires de Sorcelleries. Ils sont les seuls choses à qui Sarah tient particulièrement et voue une admiration sans faille. Gorgés de magie noire, ses manuscrits lui apporte un peux de paix, lorsqu’elle est plongée au creux de son âme tourmentée. Sinon, la jeune femme aime voyager. Le plus souvent en bateau car elle adore l’Océan malgré qu’elle ne puisse l’apprécié qu’à la nuit tombée, lorsque des milliers d’étoiles se reflètent à sa surface agitée. Cela remonte certainement à sa jeunesse, à vrai dire, certains de ses souvenirs s’obscurcissent au fil des siècles qu’elle traverse. En tout cas, dans sa « première vie » on lui a appris à naviguer, et ça, jamais elle ne l’oubliera.

Manies:

Sarah à presque toujours tendance à humecter ses lèvres lorsqu’elle est en proie à un intérêt soudain, que se soit chez une personne ou un bien. Ses yeux exprime continuellement un nihilisme flagrant, malgré tout ce qu’elle puisse ressentir, à croire que rien ne l’infecte…

Description Physique: (Idem)

Innée d’une longue lignée de Vampire, Sarah hérite d’une beauté extraordinaire, ce qui lui attire souvent des craintes superstitieuses. Ses cheveux sont d’une teinte cuivrée, chatoyante, qui mettent souvent son teint porcelaine en valeur. Oui, enfin, quand elle ne les teint pas. En effet, Sarah déteste la couleur de ses cheveux et utilise tout les sorts possibles et inimaginables pour les foncer un peu ou les blondir. Quoi qu’elle puisse manger, elle ne grossit pas et reste très fine, cependant, cela ne l’empêche pas de pratiquer souvent du sport, notamment de la natation et de la course (elle a horreur du Quidditch). Ses yeux sont d’un vert d’eau, profonds et lumineux, sa bouche, généreuse et son nez en trompette.

Histoire: ( 10 à 15 lignes minimum)

« Le Monde est vaste, Sarah, et on ne peut pas tout savoir »

Le vieil homme avait murmuré ses derniers mots sur son lit de mort et je les avais à peine écoutés. Dehors, les vaisseaux de Vicktor m’attendaient, et mon existence était une fois encore menacée. Seulement cette fois, j’en étais sûre, je n’allais pas m’en sortir. Terrifiée, épuisée par cette poursuite sans fin, j’avais à peine remarquée que l’homme qui avait veillé sur moi pendant tant d’années venait de s’éteindre. Et à cet instant, je ne savais pas ce que signifiait « Monde ».

Mais ce soir, ce soir, tandis qu’à la lueur d’une chandelle, je feuillette d’une main, les pages de mes manuscrits, tenant de l’autre la plume fébrile qui rédige ces lignes, les paroles de mon protecteur me reviennent en mémoire avec une netteté nouvelle et douloureuse. Si vous le voulez bien, je vais vous comptez une histoire. Mon histoire, ou plus exactement, une période de ma vie. Celle qui a fait de moi ce que je suis à présent. Et si cette scène devait se rejouée devant moi, aucun mot n’en serait changé. Parce que les Hommes avancent ainsi, courbés sous le joug du Destin, soumis à un entrelacs de causes et de conséquences. Je vais vous raconter, si vous voulez bien écouter, comment j’ai ouvert, par un malheureux –ou heureux ?- accident, la boîte de Pandore qui se trouve en chacun de nous et goûté à la liberté …

Nous étions en l’an 1726 et j’entrais alors dans ma 20ème année. Nous faisions voile, moi, Sarah Lisbeth Wickford et mon protecteur Alec Crawford vers les nouveaux Etats d’Amérique. Pour mon anniversaire, je voulais absolument rentrer à Gotham, ma ville natale et retrouver mes amies, les Sœurs de l’Orphelinat de la St Charité. Je n’avais pas connu mes parents. On m’avait juste dit que m’a mère m’avait déposé à l’Orphelina avant de mourir et que mon père était parti en mer. Au détour d’une île, en pleine mer des Caraïbes notre voilier de fortune s’était fait accoster par un navire pirate. Quelle peur bleue ! Relevant fièrement mes jupons, je m’étais battue comme un homme. Enfin, pour peut de temps. Je m’étais très rapidement fait capturée et livrée aux cales. Le Capitaine du bateau pirate se nommait Markus Strack et me livra, après plusieurs jours de hautes réflexions, aux bâtiments de Vicktor qui mettait, à cette époque, ma tête à prix. Pourquoi ? Ca, je l’ignorai… J’appris alors, que j’étais l’héritière d’une très ancienne famille de sorcière et que ce don, se transmettait de génération en génération. Vicktor, qui ne se montrait jamais au jour et restait toujours enfermé dans sa cabine m’offrit un bout de bois. A cette époque, j’ignorais totalement ce que cela signifiait, et si ça ne tenait qu’a moi, je l’aurais frappé avec, jusqu'à ce qu’il me rende ma liberté. Durant les mois qui suivirent, Viktor me fit travailler sans cesse, sans cesse, jusqu'à ce que je m’évanouisse d’épuisement. Puis un jour, les résultats tant attendus arrivèrent. Faisant tournoyer ma « baguette » sans vraiment me concentré, je sentis une vibration traverser mes entrailles. Quelque chose de puissant… Quelque chose … de magique… Comme j’étais naïve. Vicktor n’attendait de moi qu’une chose : mon sang. Les années passèrent, et je luttais toujours contre son envie croissante de faire de moi sa semblable. Je tenais trop à la lumière du jour…Je ne voulais pas la quittée et pourtant…Pourtant un soir, je me suis lassée. Voilà quatre ans, que Vicktor me tenait prisonnière de son bateau et j’en avais assez d’écumer les mers. Je voulais la liberté et à n’importe quel prix. Ce soir là, je me rendis dans la cabine du Capitaine Starck et tendait mon cou à un baiser que j’aimais et redoutais à la fois…

Les siècles passèrent, mais ma beauté était toujours aussi flamboyante. Enfin, c’est ce que je lisais dans les yeux des hommes. J’enseignai quelques années l’Astronomie dans la grande école de magie Poudlard, avant de me retirer dans mon havre de paix, dont on m’avait fait cadeau : 102 Clear Hill Whithe Chapell London. Un charmant appartement à flanc de colline, ce qui me procurait l’ombre toute la journée et y attirant quelques fois, de pauvres âme égarées que j’accueillais toujours…chaleureusement.

III. Autre.

Animal: un Otocyon ( entre le renard et la chauve-souris) nommé Optimus, ainsi qu’une chouette nommée Phyllis .
Baguette: 28 cm craint de licorne pillé à un cheveu de sirène, bois de chêne.

Votre Style d'Ecriture:

Rédigez un paragraphe relatant le jour où les Pouvoirs de votre Personnage se sont manifestés pour le Première fois: ( 15 lignes min)


J’étais assise depuis un quart d’heure devant ce fichu verre d’eau. Un quart d’heure que je sentais le regard brûlant de Vicktor sur ma nuque. J’essayais tant bien que mal de l’oublier en tournant rapidement les pages de mes manuscrits. Mais rien à faire, cette fichue eau ne voulait rien faire de ce que je lui ordonais.

- Un peu d’autorité…grogna Vicktor…Regarde…Répète cette formule.

- aahlèï…

- Dans ta tête ! Il faut que tu visualises ce que tu demandes à ta baguette d’accomplir. Si tu demande à cette haut de se « lever ». Soit l’action. Soit le vent qui fait que l’eau se lève. Il faut être tout ça à la fois pour être une bonne sorcière…

J’aperçue alors Vicktor quitter la cabine. Je trouvais ça étrange, car habituellement, il ne l’a quittait jamais en pleine journée. Je me retrouvais donc seule, en compagne de se verre d’eau et de ma baguette. Visualiser. Très bien, je fermais mes yeux et visualisait l’eau…puis la formule et… Je sentis des frissons me parcourir. Une sensation de plénitude complète. Quelque chose d’indéfinissable, complexe. Comme une onde d’énergie et sentir le fluide entre mes doigts… Il y eu un grand fracas et j’ouvrais les yeux. Vicktor se tenait devant moi et me dévisageait de son habituel sourire carnassier. J’allais lui demander ce que j’avais encore fait de travers, mais il me désigna l’extérieur.

- C-C’est toi qui a fait ça ?!

- Qui a fait quoi ?

- La colonne d’eau…Là, dans la mer !

Je courrais au hublot pour apercevoir mon œuvre et applaudis comme une gamine de quatre ans. Je me retournais vivement vers mon « précepteur » et affichait un sourire béa. Il vint me féliciter et me glissa à l’oreille :

- Ca y est… Tu es des notres…

Hors Jeu:

Personnalité de votre avatar: Hilary Duff.
Depuis combien d'année participez vous à des forum RPG? Un ou deux ans.
Quels sont les Deux Codes du Réglement: Mouchoir et Allumette.
Quel Age avez-vous? 14 bientôt 15 Razz
Double compte? Non.
Comment avez-vous découvert ce forum? Par pur hasard.

Que pensez-vous du forum? Il a l’air vraiment pas mal…


Dernière édition par Sarah L. Wickford le Dim 26 Oct - 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarah Lisbeth Wickford   Sam 6 Sep - 20:32

dsl pour le retard ...

Il faudrait vérifier si l'avatar de hilary duff n'est pas déja pris ... Je n'es pas en tête toutes les personnalités...

Sinon !!!! Je n'ai rien a redire sur ta présentation !! Tu es donc validée en temps que Vampire ...

Bon jeu parmis nous !!!
Revenir en haut Aller en bas

Parchemins envoyés : 65
Humeur : ... Approche donc ton cou et tu le sauras...


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Sarah Lisbeth Wickford   Sam 6 Sep - 20:56

Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sarah Lisbeth Wickford   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sarah Lisbeth Wickford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: start ! :: présentations :: fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit