AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin Vampirique
avatar

Parchemins envoyés : 1068
Humeur : Je ne suis peut-être pas un modèle d'amabilité, mais j'ai le physique et la classe, ça compense
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeuse ;)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   Dim 31 Aoû - 20:39

Anaïs voulait sortir de Poudlard. ‘Mauvaise idée’ aurait dit toutes personnes sensées. Poudlard est froid, vide, en train de faire son train-train quotidien. Il faudrait… un peu d’action ! Quelque chose… Un feu, une inondation, une rafale de vent ! N’importe quoi ! Juste un peu de mouvement pour casser ce rythme endiablé et sans fin du mangé/boulot/dodo. Elle marchait donc à vive allure vers un passage secret. Le seul qu’elle connaissait, bien qu’elle ne savait même pas où il atterrissait. Mais c’était le seul endroit donc elle était sûre qu’il menait en dehors de l’école. Elle prit donc un livre, et s’assit patiemment à côté du trou derrière le tableau qui représentait un jeune sorcier sur un balai, inconnu pour Anaïs. Il n’était pas très bavard, elle avait de la chance. Des tonnes d’élèves sortaient des salles avoisinantes, ne prêtant que très peu d’attention à la poufsouffle. Une fois que le couloir fut vide, elle tira le tableau vers elle, et celui-ci bascula avec un peu de difficulté, apparemment, il n’avait pas été ouvert depuis longtemps. Elle s’excusa rapidement auprès de la personne occupant le tableau et s’engouffra à l’intérieur d’une sorte d’allée extrêmement sombre. Elle referma derrière elle, et le peu de lumière qu’elle avait s’évapora. Elle sortie donc sa baguette et lança un lumos. Le passage en question était large de moins de deux mètres, et il s’emblait se réduire vers le fond. Le plafond était à une dizaine de centimètre au dessus de la jaune et noir. Elle du donc se cambrée pour continuer son trajet. Plus elle avançait, plus elle se sentait grande. Mais ce n’était que le passage qui était très étroit. Quand elle arriva au bout, elle était à genoux et commençait à manquer d’air, elle avait bien été un quart d’heure dans ce passage. Elle découvrit tout au bout une sorte de trappe, elle l’a poussa et de la poussière en émana, elle éternua sans le vouloir, et se maudit elle-même d’avoir fait cela. Si il y avait quelqu’un de l’autre côté, c’était foutu. Elle poussa doucement la trappe, celle-ci couina, elle fronça les sourcils, elle n’était vraiment pas discrète. Elle sortie difficilement et se retrouva dans un vieux magasin étrange, poussiéreux et apparemment fermé depuis un bout de temps. Pour avoir parcourus des centaines de fois le chemin de traverse et pour y avoir dépenser des sommes astronomiques, elle savait qu’elle ne s’y trouvait pas. Elle était déjà rentrée dans tous les magasins, même les moins intéressant, et celui là n’y était pas. Elle se dirigea vers la porte du magasin vide, contenant seulement un ou deux cartons et découvrit la sombre allée des brumes. Barjow et beurk se trouvait juste en fasse d’elle, mais peu de personne semblaient décidées à traverser cette rue. Ana était venue vers les dix heures, et étrangement la rue était presque vide. Dix heures… Du matin ? Elle aurait bien aimé, mais elle avait cour, il était donc dix heures du soir, et elle tenait toujours fermement sa baguette qui éclairait l’allée. En remontant un peu elle devrait atteindre le chemin de traverse, quelque magasin devraient être encore ouverts. Elle s’engouffra dans sa cape et remonta le chemin. Elle arriva bien vite dans une ruelle qu’elle ne connaissait absolument pas, elle avait du se perdre. Les sens ne sont pas exactement les même la nuit et le jour, pourtant elle avait une assez bonne mémoire, très bonne même. Une ombre se découpa alors dans le noir devant elle.

- Qui est là ?


Elle pointa sa baguette toujours illuminée vers l’endroit où l’ombre approchait de plus en plus, et une voix se fit entendre.


- Il ne faut pas traîner aussi tard dans les rues, baisse ta baguette s’il te plait, la lumière… me fait mal.


Anaïs laissa sa baguette à la même position que tout à l’heure, il craignait la lumière… a lui rappelait vaguement quelque chose mais elle n’arrivait plus à s’en souvenir, encore une de ses légères pertes de mémoires, toujours au bon moment on dirait.


- Baisse ta baguette.


C’était apparemment un ordre, mais Anaïs était têtue, trop sans doute. Elle la baissa légèrement, mais toujours de façon a ce qu’il voit la lumière. Le temps qu’elle cligne des yeux, l’individu avait disparu, et à peine eu t’elle le temps de soupirer, qu’elle entendit un craquement derrière elle. Elle ne pu réagir que déjà la personne l’attrapa et l’immobilisa.


- Ce n’est pas très gentil de ne pas m’obéir…

C’était la même personne qui se trouvait en face d’elle, il y avait quelques secondes. Il appuya plus fort sur son poignet et ses doigts laissèrent échapper sa baguette qui s’éteignit. Elle n’avait plus aucune protection. Il dégagea un morceau de sa cape, ses pupilles étaient entièrement noires et il laissa apparaître d’immenses crocs. * Un vampire ! * Pourquoi n’y avait elle pas pensé avant ? Enfaîte, elle aurait bien aimé, c’était certain, mais elle ne pouvait pas deviner avec seulement l’indice de la lumière… Si, elle aurait pu, ça lui apprendra à ne parfois pas écouter en cours. Il rapprocha son visage de son cou et il y planta brusquement ses crocs. Bien qu’elle ne ressente pas la douleur, Anaïs sentis tout de même ses dents s’enfoncer dans sa peau. Mais elle n’éprouva aucune douleur, comme d’habitude. Le problème c’est que ce vampire allait peut être la tuer et qu’elle n’avait aucun moyen de s’en sortir. Sa baguette était hors de portée et elle ne se baladait pas toujours avec une gousse d’ail, un crucifix ou de l’eau bénite sur elle ! Elle sentait son sang passer de son cou a la gorge du vampire. Elle l’entendait même chaque déglutition de se qui lui servait à vivre. Si il n’arrêtait pas bientôt, il l’a viderait de tout son sang.

- Non, Arrêtez ! S'il vous plait...


Ce n’est pas « si ça lui plaisait » il devait arrêter immédiatement ! Mais dans ces moments là, ça ne servait sans doute à rien de mal lui parler. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’elle avait à faire à un vampire de sang pur.










Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcomehome.forumpro.fr
Mangemortavatar

Parchemins envoyés : 147
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Tu veux que je te bouffes ? Non parce que je vais rien voir ^^
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   Dim 31 Aoû - 21:48

C’est dans une ruelle sombre, que le sang arrivait au nez de notre vampire. Un sang bien frais et qui avait bien une chose de différente.
Kaname avançait dans la ruelle. Les yeux rouges et le cœur battant la chamade à l’odeur du sang. Il ressemblait à un montre avec ses yeux rouges dilataient et son nez qui respirait le sang qui parcourrait l’air frais de la nuit. Kaname n’était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et surtout pas ici. C’était sa ruelle. Une ruelle bien à lui qui connait chaque recoin et tournant chaque troue et dalle qu’il manque.
Kaname savait très bien qui venait de mordre. La façon dont il pouvait entendre le sang coulait dans la gorge de l’autre vampire. Il était tellement près qu’il voyait, distinguait la personne qui se faisait mordre, une jeune fille. Et le vampire qui mordait était un sang pur comme celui qui l’avait mordu. C’était tout simplement une descendance de celui qui lui a enlever la vie d’être humain, mais qui ne regretterai pour rien au monde. Oui un vampire très spéciale.
Ses pas se fondaient dans le vent qui parcourrait la ruelle. Ses pas ne pouvaient être entendu que par des vampires ou bien sorcier avec l’oreille fine. Kaname marchait doucement. Il aimerait tuer le vampire qui se trouvait à présent en face de lui, mais il n’avait aucun droit. Sang pur et rien d’autre. Même si c'était son souhait, enfreindre une règle n'était pas la meilleur chose.
Les ultra-sons que produisit sa chauve souris n’était pas distinct par l’oreille d’un sorcier et très peu pour des vampires. Sa fidèle chauve souris se posa doucement sur son épaule et regarda le sang pur.
Le vampire regardait attentivement la scène qui se déroulait sous ses yeux. Un vampire de sans pur mordait quelqu'un. Un humain ? ou un autre vampire ? D'après l'expérience de Kaname, la personne n'était pas un vampire. Malheureux pour elle, même s'il ne voulait pas que quelqu'un soit mordu comme il s'est fais mordre.
Kaname avait ses crocs qui ressortaient de ses lèves. Comme un loup qui voulait attaquer. Il s'approcha. Le sang pur était autant lâche, comme son grand père l'avait été avec lui même.

-Quel honte. Toi Albert fils d'un grand vampire de sang pur. Toi qui est autant lâche que ton grand père.

Oui, le vampire Albert était vieux lui aussi comme l'était son grand père. Mais Kaname pouvait le reconnaître entre n'importe qui. Kaname s'approcha de lui. Il venait de relever la tête et donc arrêter de boire le sang.
Kaname aurait il sauvait la jeune fille ? Non, c'était trop tard tôt ou tard même dans quelque minute des crocs seront à la place de ses canines. Kaname connaissait beaucoup trop cette métamorphose d'humain en vampire il l'avait vécu et c'était quelque chose d'assez douloureux.
Kaname s'approcha du sang pur, très peu méfiant. Il ne pouvait craindre quelque chose de sa part, le passé était le passé et maintenant il faut qu'il aille de l'avant. De toute manière Kaname ne regrettait pas son vampirisme qui était né en lui depuis ce jour, mais il regrettait de ne pas avoir finis sa vie d'humain tout de même.

-Oh, Kaname. Comment oses-tu parler de cette sorte à un sang pur comme moi ?

Comment osait-il ? Tout simplement que rien ne pouvait lui faire peur à présent et encore moins cette ordure de vampire. Ce vampire qui ressemblait ç un vieux clochard mal veillant. Un sourire mesquin se dessina sur les lèvres de notre sorcier à la fois vampire et mangemort. Oui il ne fallait pas le nier.

-As tu oublié que mon coté vampire, est ... quelque chose qui a été construit à cause de l'autre.


Kaname venait de cracher ces mots d'une telle sorte que le vampire en face de lui lâcha complètement la jeune fille. C'était bel et bien vrai. Kaname parlait mal quand il le voulait. De plus ce vampire qui se trouvait en face de lui n'arrangeait pas les choses. Kuran n'était pas en colère, enfin tout de même un petit peu.

-De toute manière tu es dans mes ruelles. Celle qui m'ont faite perdre mon coté humain.

Kaname regarda la jeune fille, puis Albert. C'était répugnant tout de même. Albert répugnait notre tendre et beau Kaname. D'un simple signe de tête il dit à la jeune fille de partir. Mais ce que Kaname avait oublié à cet instant. C'était simplement qu'on était dans le noir total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orgasm--lolita.skyrock.com/
Admin Vampirique
avatar

Parchemins envoyés : 1068
Humeur : Je ne suis peut-être pas un modèle d'amabilité, mais j'ai le physique et la classe, ça compense
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeuse ;)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   Lun 1 Sep - 12:11

Tout d’un coup, alors qu’Anaïs essayait tant bien que mal de trouver une idée pour s’échapper, puisque la force n’aurait servie à rien avec lui, une voix ce fit entendre. Albert fils de … Sang pur ?

Flash back

- Anaïs ! Anaïs !

La jeune fille leva la tête de son bureau, que ce passait il encore ? On pouvait donc pas la laisser tranquille ?

- Je vois que tu es très occupée… Peux tu répondre à ma question ? Comme je suppose que tu ne l’as connaît pas, je l’a répète, quelle est la grande particularité des vampires de sang pur ?

Elle était vraiment chanceuse, c’était l’une des seules choses qu’elle savait sûr les vampires appart les choses basiques pour les repousser.

- Quand un vampire de sang pur mord sa victime, elle se transforme elle aussi en vampire.

- C’est exacte, la prochaine fois suit le cour, tu n’auras peut être pas autant de chance.

Fin du flash back.


Anaïs écarquilla les yeux, elle ne pouvait pas… se transformer en vampire ?! La personne qui avait parlé s’avança, mais avec l’obscurité elle ne pu vraiment le distinguer. Quand il s’approcha, le dénommé Albert leva la tête et arrêta de boire le sang d’Anaïs. Ce qui lui fit faire un soupire qu’elle regretta peu de temps après, mais son « agresseur » ne semblait pas s’en rendre compte et il répliqua aussitôt en demandant au soi disant dénommé Kaname comment il pouvait parler de cette façon à un sang pure. Et la poufsouffle restait là, à les regarder, elle devait faire quoi ? Elle ne pouvait rien faire.

Kaname lui répondit que son côté vampire avait été construit avec l’autre. Cela voulais dire… qu’il avait été mordu ? Il avait l’air de plutôt bien ce porter selon son timbre de voix et la façon dont il abordait le vieux Albert. Il les avait dit d’une telle façon que le fameux vieil Albert lâcha complètement la jaune et noir qui se retrouva au sol. Elle le tâta rapidement à la recherche de la baguette mais ne l’a trouva pas tout de suite. Il faisait totalement sombre et elle n’y voyait absolument rien. Alors qu’elle continuait de chercher sa baguette, Kaname lui lança qu’il était dans ses ruelles, celle où il a été mordu. Ils avaient été mordus au même endroit… Tout d’un coup quelque chose se fit sentir. Au début Anaïs ne pouvait pas dire quoi, elle ne ressentait comme d’habitude, absolument rien. Mais d’un seul coup, un minuscule, infime fourmillement résonna dans ses canines. Un humain « normal » ne l’aurait pas remarqué. Mais Anaïs n’avait rien ressentit depuis déjà un moment, et rien que le faîte d’avoir ses minuscules douleurs dans les dents lui faisaient éprouver beaucoup. Pourquoi ressentait elle quelque chose maintenant ? Peut être parce que la douleur était en réalité tellement grande, qu’elle ne pouvait pas ne rien ressentir. Elle laissa échapper un petit cri, car bien vite elle se rendit compte qu’elle était réellement devenue un vampire ! Ses dents venaient de prendre une taille beaucoup plus grande qu’à leur habitude et elle continuait de grandir. Mais le calme était revenue en elle, elle ne ressentait à présent plus, comme d’habitude, me direz vous. Ses yeux s’adaptèrent au lieu qui était sombre, elle pouvait maintenant mieux distinguer les deux vampires. L’un semblait plus âgé que l’autre en âge humain, et sans doute en âge vampire. Alors qu’une de ses mains touchait la pointe de ses canines, l’autre passa sur quelque chose de chaud au sol, il n’y avait aucun doute, c’était sa baguette encore chaude après avoir lancé un lumos. Elle l’attrapa et la pointa sur Albert… Elle ne savait même pas comment le battre, on ne peut pas tuer un vampire comme ça. Peut être pas le tuer, mais au moins l’éloigner un peu. Anaïs voyait de mieux en mieux les formes et les contours, il n’y avait aucun doute, elle était en train de se transformer en vampire. La Poufsouffle pointa sa baguette vers l’homme qui venait le la mordre :

- Expelliarmus !

C’était la première fois qu’elle ouvrait la bouche depuis que l’autre Albert l’avait mordue, et l’effet fut plutôt satisfaisant, bien qu’il n’ai pas de baguette en main, la violence du sort le fit propulser à plusieurs mètre en arrière et il se cogna assez violemment contre un mur de la ruelle.

- Arg…

Avec ça Anaïs était encore mal barré. Elle plaça automatiquement la main à son cou, il y avait une quantité impressionnante de sang, elle écarquilla les yeux. Et laissa sa main au niveau de son cou, cherchant les deux trous dans sa peau qu’avait formé les canines. Elle y plaça ses doigts pour essayer d’arrêter de faire couler le sang. Ce n’était pas vraiment bon ça, elle était entouré de deux vampires et elle, elle s’amusait à perdre du sang. Elle essaya alors de se lever mais le faîte qu’elle en est perdue autant lui fit tourner la tête et rester au sol.

- Saleté…










Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcomehome.forumpro.fr
Mangemortavatar

Parchemins envoyés : 147
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Tu veux que je te bouffes ? Non parce que je vais rien voir ^^
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   Lun 1 Sep - 19:20

Kaname n’aimait pas ça. Une chose est sur c’est que la jeune fille était entrain de devenir vampire, et qu’elle venait de propulser Albert sur le mur. Il était en colère, contre Kaname et maintenant contre sa victime.
C’était insupportable de voir en face de lui, une personne qui lui avait pris sa vie d’humain mais maintenant c’était du passé. Kaname rangea sa baguette qui lui servait à jouer en marchant. Il n’avait pas besoin de sa baguette vampire contre vampire. Kaname s’approcha du sang pur qui se relevait avec un peu de mal. Le jeune vampire redressa d’un force l’ancêtre. Il le regardait droit dans les yeux, ses mains touchaient le corps de son ennemie mais ça le répugner. Un honte pour la société des vampires.

-Comme ça tu oses mordre une personne dans ma ruelle. Fit Kaname d’un mauvais regard.
-Tu ne peux rien contre moi, petit insolant.
-Insolant moi ? Tu rêves. Exclama Kaname du haine noir.

Une morsure. Kaname venait de mordre d’un coup le vampire. Il n’avait pas le droit mais il ne se gênait pas. Il c’était fait mordre et c’était interdit. Il buvait ce sang. Il n’aimait pas le goût qu’il avait. Kaname venait t’entendre un bruit. C’était la fille au sol qui perdait son sang. Ses capacités de guérison n’était pas encore totalement acquise et Kaname lâcha sa prise. Le sang coulait sur son menton, il ne s’essuya pas, il s’approcha de la jeune fille et se mit à sa hauteur, il s’accroupit donc.
Kaname redressa la demoiselle et la fit s’asseoir contre le mur. Il la regarda un instant.

-Tu vas guérir rapidement mais laisse le temps se faire tu dois encore attendre quelque minute.

Kaname resta un moment avec la jeune fille. Il ne pensait plus à Albert de toute manière il était moins puissant que le sang pur.
Pendant ce temps Albert ne perdait pas de temps il se redressa et se remit de ses émotions et s’approcha de Kaname. Tout doucement Kaname entendait ses pas, mais c’était à ce moment, qu’il ne se doutait pas ce qu’il allait faire et l’ignora mais c’était bien une mauvaise idée car en un rien de temps Kaname se retrouva sur ses pieds avec le sang pur accrocher à son cou. Des crocs rentraient dans la chair de Kaname, cela faisait bien longtemps, il avait donner son sang à quelque vampiresse mais pas à un sang pur. Il revoyait sa vie défiler devant lui et chaque moment revint en lui. Ca ne lui faisait pas mal mais il ne supportait en aucun cas ce jeu. Albert jouait avec Kaname.
Le jeune vampire ne pouvait bouger, il avait sa baguette dans sa poche mais ne put la récupéré.

-Tu es vraiment quelqu’un de répugnant.

Il avait du mal à parler, il sentait les crocs en lui et son sang partir. Il ne pouvait rien faire. Seule la jeune fille pouvait faire quelque chose. Kaname la regarda. Ses yeux lançaient une détresse, il fallait qu’on l’aide, il ne pourrait pas rester plus longtemps. Son sang partait à une grande allure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orgasm--lolita.skyrock.com/
Admin Vampirique
avatar

Parchemins envoyés : 1068
Humeur : Je ne suis peut-être pas un modèle d'amabilité, mais j'ai le physique et la classe, ça compense
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeuse ;)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   Lun 1 Sep - 21:50

Alors qu’Anaïs était toujours à terre, Kaname demanda au vieillard comme il osait mordre quelqu’un dans sa ruelle… Oups, elle était dans sa ruelle, mauvais signe ><. Mais sans prévenir, d’un coup, le jeune vampire mordit le sang pur. Même si la poufsouffle ne connaissait pas les règles entre vampires, elle savait que ce qu’il venait de faire n’était pas vraiment autorisé… Il lâcha sa « proie », le menton dégoulinant d’un sang qu’il n’aurait pas du boire, mais remarque Anaïs était bien contente qu’il l’ai bu, ça lui apprendra au vieux, et il s’approcha et s’accroupie en face d’elle, puis il l’a fit s’asseoir contre le mur en l’a redressant. Elle plongea un instant ses yeux dans ceux de Kaname, ils étaient rouges, certains auraient pu dire qu’il ne semblait pas être humain, mais malgré cela, Anaïs lui trouvait un air… humain, moui, pas très original mais c’était ça, il avait des longues canines, du sang qui en coulait et des yeux de la même couleur que ce sang mais il faisait terriblement humain. C’était idiot, sans aucun doute, mais Anaïs en elle-même était idiote d’être sortie à une heure pareille, et là voilà transformée en vampire. Il lui dit d’attendre quelques minutes que le temps que cela guérisse. A oui ! La jaune avait complètement oublié que les vampires avait un pouvoir de guérison très rapide. Elle replaça ses doigts au niveau de la morsure, et en effet, le sang coulait déjà moins abondamment. Alors que Kaname était restée près d’elle, Albert se releva et enfonça ses crocs dans le cou de Kaname, comme il l’avait fait peu avant avec elle. Il lui lança tout simplement qu’il était quelqu’un de répugnant puis ses yeux vinrent croisés encore une fois ceux d’Anaïs, il n’avait pas du tout le même regard que tout à l’heure, elle devait l’aider. Tout ce qu’elle pouvait faire c’était quoi ? De toute façon elle avait une dette, c’était certain.

- Excusez moi ?

Elle était folle, suicidaire et tout ce que l’on veut, mais elle avait quand même réussir à lui faire lever les yeux et le faire arrêter de boire le sang du jeune, en apparence, vampire. Elle se leva rapidement, apparemment ça allait déjà beaucoup mieux.

- Vous êtes vieux et moche.

OO’ Pourquoi elle avait dit ça ? Arg, mais qu’elle est bête >< Le vieux vampire enleva ses crocs du cou de Kaname, surprit ? Enervé ? Moqueur ? Elle n’en avait aucune idée parce qu’à ce moment là elle attrapa la main de Kaname et couru. Fuir ça sert parfois, et là, ça servait. C’était sensé être sa ruelle non ? Il pouvait bien trouver une cachette. Un vampire à des sens plus développé, c’était vrai, mais Anaïs n’avait pas du tout réfléchit, il allait se faire tuer. Elle tourna rapidement à gauche et s’arrêta un moment. Elle s’appuya contre le mur ressentant la baguette dans sa main. Tout en gardant celle de Kaname. Elle se rendit compte qu’elle ne l’avait toujours pas lâché et s’empressa de le faire.

- Radical, on dirait…










Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcomehome.forumpro.fr
Mangemortavatar

Parchemins envoyés : 147
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Tu veux que je te bouffes ? Non parce que je vais rien voir ^^
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   Lun 6 Oct - 14:25

[HS: Je te préviens juste que je vais te répondre ce soir ou dans la semaine voilà
Kaname reprend du service xD.]

La jeune fille venait de libérer Kaname. Ils partirent dans une course folle. Dans la nuit noir, au beau milieu des quelques nuages et des étoiles qui scintillent. La lune cachait par un nuage. Ils se dirigèrent dans une ruelle sur la gauche. Kaname connaissait tout par cœur et rien ne pouvait lui échapper. Ils venaient de s’arrêter et la jeune fille s’était appuyer sur le mur. Kaname se mit en face d’elle et regarda le cou qui venait d’être mordu.

-Tu n’aurai pas du venir à cette heure ci. Voilà les conséquences.

Kaname était méchant mais il avait bien raison. Cette fille venait d’être inconsciente au danger des rues sombres et froide. Kaname toucha son cou qui se guérissait mais son sang avait trop été bu et il sentit une faiblesse en lui. Il ne montrait pas que ce qui venait de passer lui faisait mal.

-Comment t’appelles tu ? Et pourquoi n’es tu pas à Poudlard ?

Kaname en connaissait des choses, beaucoup de chose. Ce n’était pas une personne simple et sans expérience.
Le froid lui parcouru le corps et il eut un frisson, mais ce n’était rien, il n’allait pas mourir pour ça. Son regard de vampire, son dont de vampire toujours là en lui. Kaname regardait la jeune fille. La Pauvre. Il avait pitié ? Il pensait que c'était bel et bien triste mais elle devait s'en vouloir. Il ne fallait pas quel soit là à cette heure-ci.
Kaname regardait le ciel tout en se laissant tomber sur le sol. Il regardait au tour de lui. Puis son regard tomba de nouveau dans l'obscurité du ciel. C'était ça vie son domaine. Son univers.



[Je suis vraiment désolé, de cet ignoble chose que je viens d'écrire. J'ai du mal à me remettre dans le bain xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orgasm--lolita.skyrock.com/
Admin Vampirique
avatar

Parchemins envoyés : 1068
Humeur : Je ne suis peut-être pas un modèle d'amabilité, mais j'ai le physique et la classe, ça compense
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeuse ;)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   Sam 11 Oct - 20:04

Alors qu’Anaïs était en train de reprendre son souffle, Kaname lui fit remarqué qu’elle n’aurait jamais du être ici à une telle heure et que maintenant il y avait des conséquences. Anaïs l’avait presque oublié, comment on pouvait oublier ça d’ailleurs… C’était vrai que maintenant elle était un vampire… Elle se laissa glisser le long du mur jusqu’à arriver au sol, ramena ses bras devant sa poitrine et pénétra son regard dans le vide. Elle n’en avait pas vraiment encore tout à fait conscience, ce dont elle avait surtout conscience, c’était que pour la première fois depuis des années et des années, elle avait ressentie quelque chose. La douleur lui était maintenant inconnue et si on lui demandait de la décrire, elle ne saurait pas quoi répondre. Enfaîte, elle aurait pu répondre, mais elle aurait juste dit quelque chose du genre « Ce n’est pas rien qu’une chatouille ? Pourquoi vous en faîte tout un drame ? » . A vrai dire, Anaïs n’avait ressenti qu’à ce moment une sorte de pincement, mais si elle avait crié, ce n’était pas vraiment pour la douleur, mais plutôt pour la surprise. Elle mâchouilla sans s’en rendre compte sa lèvre inférieure et du sang coula le long de celle-ci, elle devait s’y habituer maintenant, rien que le faîte de mieux voir dans la nuit lui était impossible à comprendre et lui donnait une sorte de malaise. La blessure à son cou ne saignait plus avec la même abondance, tout cela lui était étrange, mais montrait bien les signes de sa transformation.

En y pensant, la jaune avait toujours voulu savoir ce que cela faisait d’être un vampire. Un ami à son père qui venait souvent lui rendre visite à sa mère et à elle-même était lui aussi vampire et lui racontait diverse histoire et anecdotes à ce sujet. Rien qu’en y repensant Anaïs sourit. Elle sourit, mais pas vraiment un sourit heureux, c’était plutôt un sourire triste. Elle ne serait plus jamais comme avant maintenant. Elle pourrait toujours suivre ses études à Poudlard ? Bien sûr ! Il lui restait moins d’un an et une transformation d’humain en vampire ne se fait pas totalement en une heure non ? Elle était vraiment bête de s’être promenée à une telle heure aussi ! Pourquoi elle n’était pas un peu plus prévoyante… Huum, elle se serait retrouvé à Serdaigle dans ce cas là…

Une voix la fit sortir de sa réflexion, comment elle s’appelait ? Pourquoi elle n’était pas à poudlard ? * J’t’en pose des questions moi ? *. Voilà ce qu’elle aurait répondu habituellement, mais il l’avait sauvé et en échange, elle l’avait sauvé.

- je m’appelles Anaïs Mckoyeur, j’ai eu 18 ans il n’y a pas longtemps et je suis à Poufsouffle, mais c’est assez simple, vu la couleur de ma cravate.

Pourquoi est-elle ici ? … Pourquoi déjà ? Ah oui, de l’action… Elle en avait eu sa dose ! On pouvait dire qu’elle n’était pas prête de refaire des escapades nocturnes… Quoi que, elle aurait besoin d’obscurité à un moment où un autre. Un vampire ne peut pas vivre dans la lumière, non ? C’était sans doute le mauvais point de la transformation… Il ne pouvait pas y avoir que des avantages, déjà rien qu’une envie incessante de sang devait faire sans aucun doute parti des inconvénients. Elle devrait mordre quelqu’un un jour ou l’autre si elle voulait survivre.

- Je m’ennuyais, on ne peut pas dire que Poudlard soit vraiment intéressant.

Elle marqua une pose, super, elle s’ennuyait ! Elle s’ennuyait et là voilà vampire. * grosse maligne ! * Elle ferma énergiquement les yeux et essuya de revers de la main de sang qui coulait de sa lèvre qu’elle avait trop frénétiquement mordu. Elle savait son prénom, si il était là c’était parce qu’il était dans SA ruelle, et son âge… Peut être 20 en apparence et sans doute fois un autre nombre pour son âge réèl. Cela voulait il dire que si maintenant c’était un vampire, Anaïs ne vieillerait plus ? Elle garderait toujours son apparence de 18 ans ?










Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcomehome.forumpro.fr
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aide moi, rien qu'une fois. [Kaname]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: we rule the world :: Londres :: Chemin de Traverse-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit