AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Ce qui convient à Londres est prématuré à Moscou [PvJunior]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Parchemins envoyés : 65
Humeur : ... Approche donc ton cou et tu le sauras...


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Ce qui convient à Londres est prématuré à Moscou [PvJunior]   Mer 10 Sep - 16:28

Un orage venait d'éclater au dessus de la ville de Moscou, et avec, une pluie torrencielle. Alors, à cette heure, les rues étaient désertes et les gens préféraient se cloitrer chez eux, près de leur cheminée, regardant au dehors les éclairs et le grondemant de l'orage. Pourtant, assise sur un banc de la Place Rouge, juste en face de la Cathédrale St Basile, fumait nonchalemmant une femme au long menteau noir. La pluie ruisselant sur son visage angélique ne semblait pas la déranger. Elle laissa tomber le filtre de sa cigarette sur le sol béttoné, et se rapella alors du temps, où, elle aussi, avait révolutioné avec les Communistes. Au loin, elle revoyait encore les étandards de l'armée Rouge, les cris des femme qu'on violait, des hommes qu'on fusillait...Ca remontait à une vie, ou deux. Elle ne savait plus, elle avait oublié. Que faisait donc cette mystérieuse jeune femme, au beau millieux de Moscou, seule, par cette froide nuit de Septembre ? Cette jeune Sarah Wickford, au teint porcelaine et aux cheveux flamboyants ? Elle même avait oublié. Elle savait juste qu'elle n'était pas une de ces misérables Russe, sans domicile, ni famille. Enfin, si. Sarah n'avait depuis bien longtemps, plus de famille. Seulement, Sarah, était-ce vraiment son prénom ? La jeune femme leva les yeux vers la grande Cathédrale aux dômes bleus et blancs, verts et rouges, or, et verts et jaunes. Son regard émeraude se posa alors sur les tourelles qui les soutenaient , puis sur la statue de plusieurs...guérriers ? Un souvenirs lui traversa l'esprit. Un vieux souvenirs. Sarah était habillée de son costume Komis, fait de peaux et de fourrures, et réhaussé de dessins aux formes géométriques, bariolés de couleurs d’une éclatante diversité. Elle dansait, dansait, jusqu'a en perdre la tête et voir le monde tourner autour d'elle. Elle riait, Ô Merlin, comme elle riait, avant qu'on ne l'arrête. Elle avait du mordre son assayant, avant de relever ses jupons colorés, et de s'enfuir à toutes jambes avec les autres danseurs. Elle était de ce pas, retourner vivre à Londres...
Sarah eut un vague sourire en repensant à ce souvenir d'une vie passée. C'est sans doute ppour ça, qu'elle était revenue à Moscou. Pour se rapeller de qui elle était, de ce qui avait fait ce qu'elle était aujourd'hui. Au loin, un homme sous un parapluie approchait, une chance pour lui qu'elle n'ait pas eu envie de sang....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Parchemins envoyés : 123
Humeur : Wahouuuuuuuuuuuu
photo d'identité du sorcier : : sdfsdf


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Tu m'étonnes ! Je suis un pro pour viser les poubelles avec une boule de papier ! Grâce à qui ? Au Quidditch !!!!!!!!!!!!!!
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Ce qui convient à Londres est prématuré à Moscou [PvJunior]   Mer 10 Sep - 23:28

La pluie, battante et froide, martelait le sol de la capitale soviétique depuis déjà de latentes minutes. Les rues s’étaient vidées peu à peu. Les places, habituellement grouillante de moldus et de certains rares sorciers, avaient laissé place à l’absence.
Sous les noirs et épais nuages russes, un parapluie filait dans les sombres et étroites ruelles. Les pas, qui l’accompagnaient, résonnaient, solitaires, sur les dalles des anciens trottoirs de Moscou. Ils évoluèrent dans ce temps maussade jusqu’à la grande Place Rouge. Imposant, majestueux, le Kremlin, de par ses couleurs vives, égayait la tristesse pluvieuse. Généralement emplie d’âmes plus ou moins perdues, cette place s’était, elle aussi, abandonnée à la solitude. Le parapluie se tira alors vers l’arrière, laissant la pluie s’écraser contre un visage dur. Les yeux se rouvrirent doucement.
Asriel avait toujours aimé ces rares moments solitaires et pluvieux où les Capitales se vidaient pour laisser échapper leurs secrètes histoires, leur passé souvent méprisé. Il aimait à apprécier ces occasions où le passé historique se dévoilait, bien plus intéressant que son frère culturel. La douceur de l’intempérie nordique ruisselait sur son visage, détendu. Un léger sourire se figea brièvement sur ses lèvres. Son regard fixa à nouveau l’horizon, et scrutait l’immense place mythique moscovite. Sur le béton inondé, les pas reprirent leur traversé. Le regard perdu, la pensé ailleurs, Asriel n’avait remarqué la présence de la femme, non loin, qui regardait en sa direction. Il fallu attendre que le vent changea et qu’un doux parfum éveilla l’odorat d’Asriel.
Il n’en tînt pas d’avantage compte jusqu’à ce que le temps l’interroge. La place, dit rouge, n’accueillait que rarement les âmes par de telles intempéries. Encore loin, l’homme, aux traits de fer, contempla ceux de la jeune femme. Dans le gris de fin de journée, le teint aux éclats de porcelaine et la chevelure sombre mais embrasée découpaient gracieusement et délicatement les faubourgs de Moscou. Malgré la figure ruisselante, Asriel remarqua l’esprit d’un souvenir dans le regard de la jeune femme. Il était sensible à ce qui pouvait toucher quelconque passé. Il continua son chemin. La pluie s’abattait sur la toile du parapluie avec une douce violence. Les mètres entre les deux personnes décroissaient jusqu’à ce que l’on puisse les compter sur une main. Asriel ralentit alors.


- Mademoiselle… fit-il courtoisement.

Il avait dit cela tout en hochant la tête en signe de salutation. Cependant, il ne s’arrêta pas. Il se contenta de cette brève parole et reprit une allure plus soutenue. Il ne se retourna pas alors qu’il s’éloignait, reprenant ses idées et se replongeant dans son esprit…


¤¤
Invité ?
Bien
Vous savez qui suis-je ?
Non ?
Esdehef, Asriel Esdehef ! Le type qui ne servait à rien !
¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ce qui convient à Londres est prématuré à Moscou [PvJunior]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: we rule the world :: Autres :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit