AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 La fatigue dans son ascension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard | PréfetSerpentard | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 124
Humeur : Nouvelle =P
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Biensur!
_ Y o u & M e :

MessageSujet: La fatigue dans son ascension   Mar 11 Nov - 1:24

Les cours... Qu'est ce que cela peut-être lassant! Une vraie plaie! Non mais c'est à comprendre pourquoi certains élèves se suicident... On est surmené par les devoirs, et en plus par les heures de cours... Ou le contraire mais ça revient au même. Ce qui fait qu'il nous reste peu de temps pour profiter de nos loisirs. Enfin, Steven n'était pas le style d'élève à se suicider pour si peu. Même, il se suiciderais jamais, il ne faisait pas partit des imbéciles de Poufsouffle. Ces blaireaux pleuraient pour un rien.

Revenons-en aux loisirs... Si le jeune homme n'était pas si fatigué, il aurait pris son balai et aurait foncé sur le terrain pour se défouler. Mais après cette journée harassante, il avait bien mérité du repos. Surtout que jouer le parfait hypocrite devant ces professeurs à la citrouille, même pas capable de reconnaître un Moldu d'un Mangemort, l'épuisait. S'il pouvait, il lancerait un bon Avada Kedavra sur chacun d'eux. Sauf Rogue, biensur. Il était le meilleur professeur de cette école car lui, au moins, il savait y faire avec... tout. C'est pour cela qu'il recevait, de la part de Steven, tout son respect. Et on pouvait dire que c'était rare de voir le garçon donner un total respect à quiconque.

Il marcha vers l'arbre le plus caché pour ne pas être vu et ne pas être dérangé avant de s'asseoir par terre, dos au chêne. Le Serpentard prit son sac pour en sortir une patacitrouille, avant de le déposer à ses côtés. Il soupira alors qu'il croquait la friandises à pleines dents. Le blond finissa sa sucrerie en un rien de temps, et sans qu'il s'en aperçoive, il somnolait déja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Mar 11 Nov - 17:31

La rouge et or sortait d'un cours. Il avait été, en plus grande partie, ennuyeux. Enfin, il était terminé, c'était déjà ça. Elle voulut sortir pour prendre l'air et le soleil dont elle avait tant besoin. Surtout l'air.
Alors qu'elle marchait, elle entendit un mâchonnement grossier qui provenait de derrière un arbre. Elle s'approcha, sans se faire voir et vit, assis par terre. Un Serpentard, plutôt pas mal. Elle croyait avoir déjà entendue parler de lui. On le disait arrogant, impulsif, impoli et aussi, on disait qu'il n'était aimable qu'avec des Serpy ou Rogue.
Bizarrement, il n'y avait que les verts et argents pour pouvoir aimer Rogue. Sinon, à part eux, personne ne pouvait le voir, Cloé en faisait aussi partie (bien que préféré dans cette catégorie soit Mme Tranawlay ... ).
La rouge et or se demande qu'elle attitude adopter si elle commençait à parler avec lui. Puis, le sourire au lèvres, elle enleva sa cravate rouge et plaça ses affaires devant elle pour essayer de cacher sa maison. Ça l'amusait plutôt de faire semblant d'être quelqu'un d'autre même si elle ne pariait pas gros que le garçon en question découvrirait la supercherie rapidement.
La rouge et or s'avança, son coeur battait vite dans sa poitrine. Avant qu'il ne se retourne, elle le contempla. Il était vraiment beau, mais, il était à Serpentard. Cloé ne put s'empêchée de tirer une grimace avant de se reprendre vite fait et de lancé :

Coucou !

Elle regretta tout de suite ses paroles car elle entendit un hoquet d'étonnement. Le Serpy dormait presque ... Mince. Elle se mit à rougir, sa main libre devant le visage.
Il se retourna alors. En fait non. Il était juste beau, pas mignon mais cela ne changeait en rien le l'idée ridicule qu'elle avait dans le tête ...
Parler à un Serpy sans se faire incendier. Franchement, ça devait être possible mais elle n'avait jamais essayé ce qui ne lui donnait pas tout à fait de réponse.
Cloé pensa rapidement qu'un tas de personne devait le faire chaque jour. Ce n'était pas impossible de parler avec eux, non ?

Sa main resta sans bouger devant son visage et elle ne savait que faire en face du garçon qui emmargeait difficilement de son demi-sommeil ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Serpentard | PréfetSerpentard | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 124
Humeur : Nouvelle =P
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Biensur!
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Mar 11 Nov - 19:57

Le brouillard. Il ne distinguait rien dans cette brume si épaisse, à par peut-être qu'il faisait vraiment sombre ce soir. La garçon commença à presser le pas, jusqu'à qu'il s'aperçoive que deux masques noirs venaient d'apparaitre. « Non! » pensa-t-il, avant de rebrousser le chemin, mais en courant cette fois-ci. Ils allaient le rattraper, c'était sûr. Il ne fallait pas qu'il se fasse avoir.
Quelqu'un lui attrapa le bras et il transplana. L'enfant se débattit avant de remarquer qu'il n'avait pas un Mangemort en face de lui mais son oncle qu'il lui disait « Coucou! » avec une voix qui n'était pas la sienne. Et de surcroit, une voix féminine. Mais attendez, depuis quand son oncle lui disait bonjour de cette façon?

Steven se réveilla en sursaut. Il faisait toujours ce genre de rêve, c'était vraiment soulant à force. Il observa autour de lui avant de voir qu'une jolie jeune fille le fixait. Elle faisait quoi là? Il haussa les sourcils, la détaillant de haut en bas avant de répondre d'une voix à moitié froide:


- Salut.

Il ne la connaissait pas, et en plus, il ne pouvait pas savoir sa maison vu qu'elle n'avait pas sa cravate. Le Serpentard, dont la bouche avait encore le goût de son bonbon, demanda d'un air visiblement exaspéré d'avoir été dérangé:

- Oui?

Le jeune homme ébouriffa ses cheveux tout en scrutant l'inconnue. Ses joues rouges, sa main devant sa bouche, avait-elle regretté son bonjour? Elle était plutôt pas mal, mais si elle n'était pas à Serpentard, ce serait « au revoir »...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Mer 12 Nov - 20:12

Oui ...
Effectivement, elle avait du déranger un peu. Enfin, maintenant c'était trop tard ... Il fallait donc qu'elle improvise, quelle idée stupide !
Mais, ça ne devait quand même pas être si sur de parler à des Serpy, non ? Elle s'avança d'un pas et enleva sa main avant de s'adosser à l'arbre près d'elle.

J'ai vaguement entendue parler de toi ... Tu es ... irrespectueux. Enfin, non. Tu n'es pas très poli avec les autres c'est bien cela ?...

Un grand sourire s'étira sur son visage. En fait, cela l'amusait bien. Elle l'observa de côté. Il allait la prendre pour une folle si cela n'était pas déja fait mais bon, puisqu'elle avait l'occasion de parler avec un Serpentard ... autant en profiter !

La rouge et or repensa à la façon dont il s'était reveillé il y a quelques instants ... Peut être qu'il revaît vu la tête qu'il avait tirée.
Pourquoi avait t-elle ce besoin, cette envie de parler. Elle allait bien pourtant, très bien même mais c'était étrange. Elle voulait parler avec tout le monde, vraiment tout le monde. Comme pour connaître chaque personnes, chaques visages.
Cela annonçerait t-il quelque chose ?
Cloé pensait que non mais si, tout pouvait arriver, vraiment tout ...
Elle n'était pas rassuré et frissonnat bien qu'il ne faisait pas froid du tout.

Elle reourna à la réalité et fixat le garçon. Il avait vraiment l'air exaspéré et cela la fit encore plus s'amuser. Elle rit d'une façon très calme mais ses yeux n'étaient plus que de petites fentes qui souriaient vraiment beaucoup.
La Gryffonfor se dit qu'elle avait bien fait de le trouver là finalement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Serpentard | PréfetSerpentard | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 124
Humeur : Nouvelle =P
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Biensur!
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Sam 15 Nov - 0:07

En plus elle continuait à bavasser, tranquillement, comme s'il était son copain de toujours. Y'a des gens vraiment bizarre. Il l'observa méchamment, pour peut être la sonder, la transpercer. Un regard noir, et une bouche à l'air si enfantine osa prononcer des mots sur un ton si froid:

- Qu'est ce que cela peut te faire?

Niveau iceberg, c'était le maximum. Ils iraient loin en continuant comme ça... Mais pourquoi Steven se comportait-il ainsi? Je suis sur que vous vous poser tous cette question. Lorsqu'on le connait, on peut facilement y répondre. Il n'aime pas, ou peu, les gens. Seuls ceux de son rang peuvent avoir son respect, son attention, et peut être parfois, un sourire, franc.
La jeune fille qui se tenait devant lui avait l'apparence de quelqu'un de trop naïf, dénué de bon sens, ou encore trop bête pour comprendre qu'il valait mieux ne pas adresser la parole à ce genre de garçon. Le blason Vert et Argent où l'on pouvait apercevoir un serpent se pavaner, scintillait, sur sa veste d'uniforme. Et l'inconnue osait, contournant l'immense barrière que le Serpentard avait mis en place. Mais ce n'était pas fini, il restait encore un gros morceau du labyrinthe à parcourir. Surtout que ce dernier était infesté de pièges. Allait-elle tomber dans le trou?

Et le pire, c'est qu'elle rigolait. La brune se moquait de lui. La rage commençait, petit à petit à s'insinuer en lui. Quel culot! Venir le déranger, et de surcroit, se moquer de lui. A coup sur, c'était une Gryffondor. Steven avait un fantastique esprit de déduction, comblé par sa logique. Il ne se trompait que très rarement. Enfin, vu son orgueil quelque peu démesuré, il n'avouerait jamais ses erreurs.

Donc, elle faisait partit de la maison qu'il détestait le plus – s'il n'avait pas tort – . Les Bouffondor. D'affreuses personnes, si courageuse que c'était à en vomir. Il ne tolérait pas cela. Abjecte.
Le garçon se leva d'un bond, avant de sortir sa baguette si rapidement qu'il en eut mal au poignet. C'était fulgurant de voir comment ses réflexes au Quidditch amélioraient sa capacité de réaction au combat. Il pointa son arme sur l'innocente avant de demander, un sourire ironique pendu aux lèvres:


- Tu trouves cela hilarant, n'est ce pas?

Un haussement de sourcil, affichant un air convaincant, le méchant, attendant, simplement.

[ HJ: J'ai fait du n'importe quoi mais on va dire qu'on a rien vu XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Lun 17 Nov - 22:17

[ HJ : Exuse moi pour le retard ... ><. J'avais pas vu x]


Le garçon sortit alors sa baguette après avoir longuement fixé l fut rapide et dit en même temps '' Tu trouves cela hilarant n'est ce pas ? '' Non, elle ne trouvait pas cela hilarant, elle trouvait cela exaspérant oui ! Cloé réfléchit vaguement et pensa :

* Imbécile va ...! *

Elle ne supportait pas qu'on lui parle sur se ton, pas du tout, surtout venant de lui ! Pourquoi avait t-il changé d'attitude aussi rapidement ?!... Un pauvre Serpy, voilà tout ce qu'il était. Égotiste, beau parleur et méchant. C'en était vraiment trop pour la Gryffondor qui ravala sa salive difficilement dans sa gorge sèche. Elle n'avait pas peur pourtant, elle aussi avait une baguette, même si elle répugnait à s'en servir autrement que pendant les cours et les cas d'extrême urgence ...
Mais, encore cette question, pourquoi les Serpentard haïssaient à ce point sa maison ?! C'était sans douté écrit dans une histoire mais bon, tout le monde n'était pas pareil. Sauf que le garçon qu'elle avait en face d'elle ressemblait trop bien aux descriptions que les autres rouges et or faisaient d'eux ...
Elle le fixa, avec un air presque insolent et dédaigneux. Elle n'avait pas du tout l'intention d'utiliser la magie pour ça ! Le problème aurait peut être pu être réglé d'une autre manière aussi. Même si, pour le moment elle avait toujours la baguette pointée sur elle et un vert et argent à l'air agacé. Elle continua de le regarder bien en face. Cela lui pesait, elle ne l'aimait pas. C'était bien une évidence désormais. Cloé vit aussi qu'il était préfet, elle soupira, se battre avec un préfet, manquait plus que ça ...

Le vent commença à souffler et, d'un coup, la cravate de la Gryffondor s'envola. Celle ci ne bougea pas d'un pas. Elle la vit juste repartir dans un autre coup de vent un peu plus loin. Tant pis, elle irais la chercher plus tard si il le fallait. Pour l'instant, un autre problème était à réglé ...
Elle se rendit soudain compte qu'elle n'avait pas encore annoncé sa maison, si ça se trouve, il l'avait deviné tout seul. Au moins, comme ça, elle n'aurait pas besoin de lui expliquer ce détail ...!

Cloé voyait que le garçon était en colère et exaspéré, sans doute face à son attitude. Bien sur qu'elle était insolente, même sans le vouloir elle l'était parfois. Dans sa façon de se comporter avec les autres personnes, celle ci avaient sans doute envie de la gifler dans ces moments là, même si, la plupart ne disaient rien. Les choses ne changeaient donc pas comme personne ne lui faisait la remarque, ce qu'elle appréciait par dessus tout ! Elle n'aimait pas être critiquée, cela passait souvent, d'autres fois non. C'était comme ça et pourtant elle était à Gryffondor, ce qui pouvait laisser planer de sérieux doutes de temps en temps.

Voilà ou en était la rouge et or quand elle daigna remarqué en ouvrant les yeux qu'elle avaient fermés quand elle réfléchissait, que Steven était toujours là. Elle lui lança :

Tiens, t'a pas bougé ? Ce que tu as l'air ridicule comme ça, avec ta baguette ...

Là, Cloé pensa elle même qu'elle y allait un peu fort, mais, autant le lui dire en face, il comprendrait certainement, bien qu'étant à Serpendard ... Le nom siffla entre ses dents.
Pourquoi ? Pourquoi y avait t-il des guerres entre les maisons ? Quelle stupide idée !...

Mais, elle n'avait pas le loisir de réfléchir à cela, pas encore, pour l'instant, elle se tenait, droite, en face d'un Serpy, préfet, qui avait sa baguette toujours pointée sur elle ...

[ Re-HJ : Là, elle est vraiment enervé x)) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Serpentard | PréfetSerpentard | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 124
Humeur : Nouvelle =P
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Biensur!
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Mer 10 Déc - 0:52

[ HJ: Désolé pour l'énorme retard, je suis impardonnable Embarassed ]

Avec son attitude et elle se demandait encore pourquoi les Serpentard détestent les Gryffondor... Mais c'est pourtant une question si facile, que la réponse est déjà dans la question... Lorsque l'on voit le caractère d'un Serpentard, et qu'on le compare à celui d'un Gryffondor, on reconnaît tout de suite qui est qui. Un Vert et Argent, c'est tout d'abord quelqu'un de noble et distingué, de rusé, malin et intelligent, qui ne se lamente pas auprès des uns et autres et surtout qui n'est pas aussi naïf qu'un chammallow. Biensûr cette description n'est pas valable dans tout les cas, mais dans la plupart. Ensuite, un Rouge et Or, et bien c'est tout le contraire. N'importe qui peut être un Gryffondor: il suffit d'être extrêmement naïf, d'être un Sang-de-bourbe ou un Sang mêlé car rare sont les Sang vraiment Pur dans leur maison, et il faut être trop gentil. Vous savez, une gentillesse tellement immense qu'elle exaspère... Voilà tel quel la conception de Steven à propos de cette « espèce » comme il s'amuse à l'appeler. Une race qui mérite seulement de disparaître. Et c'était surement un excès de colère qui avait fait lever la baguette du garçon. Il n'avait pas eu vraiment l'envie de tuer la jeune fille, enfin... un peu, mais ce n'était pas son rôle de le faire. Pourquoi se rabaisser quand d'autre peuvent le faire?

- Enfaite, je réfléchis si je dois me fatiguer à te lancer un sort... Je trouve que tu n'en vaut pas vraiment la peine, voit-tu?

Comme sa décision fut prise instantanément, il abaissa sa baguette et observa sa « victime » avec un sourire persifleur. Puis il ouvrit la bouche, s'approchant de la brune avec une démarche de prédateur:

- J'ai trouvé une meilleur solution, qui sera bien plus avantageuse pour moi. Une qui permettra à Gryffondor de perdre encore des points...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Sam 27 Déc - 22:10

Elle n'en valait pas la peine. D'après Steven en tout cas. Et puis, quel était sa méthode ?... Pas géniale géniale supposait- elle ...

Et bien, qu'attend tu ? De toute façon t'es bien parti nan ? Tu me crois incapable et tu trouves aussi stupide d'être généreux et gentils je suppose. Tu veux nous faire ou me faire perdre des points, va-y. Amuse toi bien et profite en mais je ne changerais pas.

Ce que la jeune fille ne comprenait pas c'était qu'elle s'entendait assez bien avec Tylor et qu'il était pourtant aussi à Serpentard. Les gens devaient être bizarres aujourd'hui. La rouge et or le toisa encore avant de baisser sa baguette. Geste qui convenait encore le mieux à la chose.
Le vent souffla, Cloé soupira encore. Tout cela l'agaçait mais, comme à son habitude, elle ne voulait pas faire de mal. A personne. Elle reprit de plus belle :

Tu me trouves trop ... fragile ? Tu ne nous aiment pas parce que nous sommes courageux ? Généreux ? Tout cela doit être antipathique pour toi. Yeux dans le vide, elle ajouta, toujours en riant. Ha ! Pathétique, littéralement pathétique même ... Puis, plus sérieuse. Tu ne voudrais tout de même pas que je me moque de toi, noble maison verte ?...

Comment pouvait t-elle autant le provoquer ? Désormais, Cloé n'attendait plus que ça, qu'il s'énerve contre elle. De toute façon, certaines personnes dans ce château ne l'aimait pas plus que ça, tandis que d'autre l'aimait bien.

Un temps passa, elle attendait. Silencieuse. Calme. L'autre attendait aussi. Il ne disait rien, peut être réfléchissait t-il en silence ? Moui ... Peut être. En tout cas, tout cela tournait mal. Mais, Cloé n'avait pas l'intention d'arrêter, pas maintenant en tout cas.

Tu sais, je m'entend bien avec Tylor, n'est t-il pas à Serpentard lui aussi ? Tu sais, tu ne veux sans soute pas faire d'effort, c'est pour ça que tu penses que on ne peux pas s'entendre ... Malheureusement pour toi ...

Elle continuait de rire, pour qu'il le voit. Pour qu'il sache qu'il se trompait ouvertement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Serpentard | PréfetSerpentard | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 124
Humeur : Nouvelle =P
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Biensur!
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   Jeu 23 Juil - 0:15

[HJ: Milles excuses pour mon énorme retard Et en espérant que ça te plaises Wink ]

Toujours debout, à toiser la Gryffondor de son air hautain et son sourire inlassablement moqueur, il réfléchissait. Pourquoi insistait-elle autant à converser avec lui ? Pourquoi ne détournait-elle pas les talons face à la méchanceté et à la froideur qu’il lui présentait ? Peut-être que la raison de ce comportement venait du fait qu’elle était une Bouffondor, surnom inventé par Steven, et que ces « êtres » étaient des imbéciles qui ne pouvaient pas s’empêcher d’être gentil. En un seul mot : Écœurant. Ils devaient surement avoir un cœur à la place du cerveau pour réagir de cette manière. Le blondinet rigola intérieurement tandis qu’il écoutait vaguement son interlocutrice. Malgré son envie grandissante de partir pour ne pas perdre de temps avec des personnes si insignifiantes, il résista et répondit de son habituelle voix froide mais pourtant attirante :

- Enfaite j’attends de voir où ta stupidité peut te mener. Mais je sais que chez vous, il n’y a pas de limite. Vous êtes prêt à faire n’importe quoi. À croire que vous faites des concours du genre « Qui sera élu le plus niais du jour ? ». Et c’est d’ailleurs pourquoi tu n’as pas à t’inquiéter pour les points de ta maison. Ils descendront si rapidement et si discrètement que tu ne verras rien.

« Jamais je ne changerais »
* Ok ba c’est cool pour toi hein ! Stupide et idiote cette fille. Je ne lui ai jamais demandé de changer, au contraire c’est beaucoup plus marrant comme elle est. *

Petit clin d’œil, sourire carnassier et le Serpentard s’avance doucement, ayant tellement d’idées en tête qu’il ne savait pas lesquelles choisir. Insulter c’était son petit plus du jour.

- Fragile ? En effet. Oui vous êtes trop courageux, au point d’en mourir et tellement généreux que ça me répugne, assura-t-il avec une pointe de dégoût dans sa voix.

Il l’observa s’esclaffer on ne sait pourquoi, avant qu’il ne déclare :


- Pathétique ? Mais tu ne vois pas que toi et tes compagnons vous êtes les représentants du pathétisme ?

« Je m’entends bien avec Tylor »
Première nouvelle… Comment se faisait-il qu’elle le connaisse ? Surement que ce dernier avait envie de se prendre à nouveau une fille naïve. De toute manière, il ne faisait pas ça pour rien. Toujours un intérêt derrière la chose, surtout pour un Serpentard.

- Peut-être que j’ai aucunement besoin de m’entendre avec toi… Tu me prends pour un Blaireau qui veut être ami avec tout ce qui bouge ?

Son sourire persifleur s’agrandit au « malheureusement » prononcé par la brune. Comme si c’était important que Steven la fréquente, et que s’il ne faisait pas, il ratait la plus importante chose de sa vie. La blague…

Enfaite, le Vert et Argent venait de tomber par malchance sur la fille la plus déluré de Poudlard. Elle riait comme une démente. Pourquoi ? On se le demande… Cherchait-elle à l’énerver ? Peine perdue, surtout lorsqu’on voyait à quoi le jeune homme avait à faire.
La conversation commençait de plus en plus à ennuyer à ennuyer le garçon, même s’il s’amusait à se moquer de celle qu’il avait en face de lui. Pendant la discussion, il s’était tellement rapproché, qu’il se tenait très près de la Gryffondor, et qu’il pouvait maintenant se permettre de façon mesuré et calculé de lui souffler avec un ton presque cruel :


- Ne te fatigue pas, on se retrouvera.

Le garçon se redressa prêt à se diriger vers le château. Il avait bien envie de retrouver cette fille, un soir, seule dans le château, pour lui faire comprendre à sa manière pourquoi il ne valait mieux pas se rapprocher d’un Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La fatigue dans son ascension   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fatigue dans son ascension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: hogwart rocks :: Extérieur de Poudlard :: Exterieur :: Parc et Lac-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit