AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 105
Humeur : Happy...
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Euh... Non il ne faut mieux pas... Pour moi.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 12 Nov - 18:20

Ciella s’était rendue aux toilettes pour être seule et pouvoir écrire son journal tranquillement. Elle commençait à sortir son crayon plume doré qui était le seul souvenir de son père.

A chaque fois qu’elle le prenait ,elle retournait en arrière car elle le lui avait pris quand elle était petite. Ciella le cachait pour éviter que son père ne le trouve.Souvent, tard le soir, elle le sortait de sa cachette et le regardait fixement. Elle le touchait, le faisait voler en le lançant et en le rattrapant. Puis un jour elle trouva à l’intérieur du plume, une pétale de fleur séchée. Après la mort de ses parents, elle avait été voir chez un spécialiste des fleurs pour lui demander son origine .Personne n’a jamais pu dire à Ciella le nom de celle-ci et d'où elle venait. Ciella la garda dans son plume et ne manquait pas de la regarder et de la toucher. Elle était douce même étant séchée. Maintenant revenons au présent.

Ciella était donc assise sur les toilettes son journal sur les genoux et son plume à la main. L’inspiration ne lui venait pas. Elle cherchait, cherchait mais ne trouvait pas. Elle commença à parler tout fort.

-« Mince de mince, il faut bien que j’écrive quelque chose… »

Mimi geniarde arriva des toilettes d'à coté discrètement et secrètement.

-« Tu n’arrives pas à écrire ? dit-elle en secouant ses cils de façon presque excessive ».

Ciella surprise par cette intervention dit : « Oh ! Vous m’avez fait peur, qui êtes vous ? »

- « Je suis mimi geniarde » répondit le fantôme des toilettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunchaan.skyrock.com/
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 12 Nov - 19:19

Le cours de Potion venait enfin de se terminer. Aéris pouvait enfin respirer. Avec sa longue journée de cours non-stop, elle n'en pouvait plus. Surtout qu'elle n'avait pas mangé ce midi. Non, elle ne faisait pas un régime. Mais ce matin, elle s'était rêveillé avec un mal de tête atroce. Elle avait testé une potion qui soit disant, lui enleverait son mal de tête, et pourrait la rendre invisible. Résultat = > c'est des ânneries ! Elle voulait se rendre invisible pour aller dans la réserve, voler un autre livre de magie noire. Mais son plan n'avait pas fonctionné comme il le fallait. D'une, ça avait un goût horrible, et ça n'avait pas marché, et deux, elle avait eu la nausée toute la journée.
La jeune fille monta à l'étage. Elle voulait aller dans les toilettes de Mimi Geignarde, pour pouvoir fabriquer une potion: la Goutte du Mort Vivant. Heureusement que les cours de Rogue des années précédentes lui avaient bien servi. Sa prochaine victime allait en baver... Twisted Evil

Lorsqu'elle arriva dans les toilettes, elle trouva une jeune fille de sa maison, "bavardant" avec cette sotte de Mimi. Ce fantôme de malheur se tourna vers la jeune DeLune.
- Aéris ! Comment vas-tu ??? dit-Mimi avec un sourire hyppocrite.
- Bien... avant que tu n'arrives. Allez ! Déguerpis ! Tu nous empestes les toilettes !
ajouta t-elle d'un ton un peu sec.
- Très bien ! De toute façon, personne ne veut de Mimi ici...Mimi est affreuse sent mauvais !
cria Mimi, avant de disparaître dans une cuvette de toilette, et en éclaboussant le contenu.

Aéris leva les yeux au plafond en secouant la tête. Au moins, ce spectre était partie rapidement. D'habitude, il mettait du temps à partir...
Elle se tourna vers la jeune fille, présente. Aaah... C'était un peu génant... Elle, qui voulait préparer sa potion ici.... La voilà bien embêté...
* Soyons aimable ! Peut être qu'après, elle pourrait être ma cobbaye Twisted Evil *

- Bonjour !
dit-elel d'une voix doucereuse, comme si de rien ne s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 105
Humeur : Happy...
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Euh... Non il ne faut mieux pas... Pour moi.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 12 Nov - 20:08

Ciella regarda de la tete au pied la jeune serdaigle, qui avait fait irruption dans la conversation qu'elle entretenait avec mimi geniarde.En même temps qu'elle la dévisageait. Ciella trouvait la jeune fille admirablement belle, mais vu se qu'elle venait de dire au fantome des toilettes, elle ne l'appréciais pas trop.Pour le moment.

Ciella essayant d'engager la conversation demanda :

- tu t'appelles comment ?

Ciella remarqua que la jeune fille, ne l'écoutais pas car elle était plongée dans ses pensées.Elle remarqua sur son visage qu'elle cachait qu'elle que chose de plutot... méchant. Surement un sale coup.Ciella n'allait pas tomber dans son piège.Elle se méfiait.Elle essaya une nouvelle tentative d'approche avec une question différente:

- Tu viens faire quoi ici ?

Mais elle ne répondit pas. Elle était toujours dans ses penser. Cette personne énervait de plus en plus Ciella.En la regardant bien, elle vit qu'elle avait un visage plutot sadique et qu'elle ressemblait à une fille pouvant pratiquer de la magie noire . Cela donna des frissons dans le dos de Ciella. Elle la regardait assise sur le lavabo, la fixant de son oeil le plus menacant.Puis elle remarqua que la jeune fille l'a regardait aussi, la fixait même. Ciella se sentit genée vu qu'elle detestait être examinée et jugée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunchaan.skyrock.com/
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 12 Nov - 21:18

La jeune fille lui parlait, mais Aéris ne lui répondit pas. Elle était trop absorbée par ses pensées. Comment faire ? Comment faire la potion, sans attirer son attention ? Elle aurait du lui répondre, car la serdaigle semblait déjà se méfier... Ben d'un côté, c'était un peu normale, avec son air... assez rebelle, on va dire... Avec sa tunique blanche, et son décolleté plongeant...
Elle dévisagea de haut en bas, sa camarade qui s'était appuyé contre les lavabo. Elle était plutôt mignone... Chacune se fixait du regard. La jeune DeLune était toujours entrain de réfléchir à son problème. Oh et puis... tant pis ! Elle n'allait pas le faire devant cette... potiche. Elle le fera une prochaine fois, ou lorsque cette fille s'en irait. Sa victime attendra...
Elle posa son sac par terre, dans un coin. Ses traits se radoucit. Oui, il vallait mieux pour elle qu'elle se montre aimable devant sa camarade. Et il vallait mieux qu'elle ne se doute de rien.

- Excuse-moi, j'étais dans mes pensées. Je suis Aéris DeLune. Et toi ?
lui dit-elle.

Elle s'adossa contre un mur. Elle continuait de la dévisager. Cette fille était vraiment mignone.

- Ce que je viens faire là ? Je voulais être calme. Avec la journée que j'ai eu...

C'était un demi-mensonge. Elle était venue aussi pour s'écarter du brouhaha infernal des élèves dans les couloirs. Elle n'était pas si dans la lune que ça, vue qu'elle avait écouté d'une oreille, ce que lui avait dit la fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 105
Humeur : Happy...
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Euh... Non il ne faut mieux pas... Pour moi.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 12 Nov - 22:09

Ciella fit donc la connaissance de Aeris de Lalune. Elle se demandait pourquoi elle faisait partie de Serdaigle alors qu'elle avait un visage plutot Serpentard. Même si Ciella n'aimait guère comment se conportait la jeune fille où plutot elle n'aimait pas ses regards.Mais Ciella voulu partir du bon pied avec Aeris et ne voulait pas qu'il est des conflits. Ciella n'aime pas ca. Elle avait comme même remarquée que Aeris avait entendue les questions qu'elle avait posée mais elle n'y avait pas répondue. Alors Ciella se dit, que se n'était pas la peine car elle ne lui répondrait pas. Ciella doit surrement etre trop sotte et timide pour elle...

Elle prit son journal et se mit à écrire, l'inspiration lui vint. Elle renfermait comme même son livre sur elle, de peur que la jeune Serdaigle vienne par indiscretion regarder son texte. Quelque fois,elle tournait la tête timidement pour regarder si Aelis la regardait. Défois oui , défois non. Ciella écrivait, écrivait pui un moment elle n'eu plus d'inspiration... Elle ne savait plus quoi dire , quoi raconter à part sa misérable vie. Ciella a toujours eu du mal à s'integresser avec les autres.Puis elle se mit à pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunchaan.skyrock.com/
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 12 Nov - 23:12

[ Petite incruste x]

Cloé avait cherchée Ciella toute la journée ... En vain. Elle savait parfaitement, que, elle aussi aimait être seule elle avait quand même envie de lui parler. Pour remplir son besoin d'amour. Quel stupide chose que ce besoin ridicule d'être aimé. Cela pouvait lui posé des problèmes si elle se fâchait avec certaines personnes mais rien n'y faisait. Elle devait toujours parlé aux autres.

La rouge et or connaissait peu Ciella mais qu'importe, elle devait parler avec quelqu'un, n'importe qui mais quelqu'un ...
Elle finit pas arriver jusqu'aux toilettes de Mimi Geignarde. La porte était fermée et il y avait des voix à l'intérieur. Cloé se pencha contre la porte et plaqua son oreille dessus pour pouvoir entendre. Elle ferma les yeux comme pour mieux se concentré ...

Elle perçut un : "Allé déguerpis."puis un plouf qui ressemblait au bruit que faisait le fantôme quand il partait par les toilettes. Elle ne connaissait pas cette première voix mais la deuxième si. C'était Ciella.
La rouge et or pensait bien qu'elle y serait. Peut être en train d'écrire son journal avec son crayon brillant, celui auquel elle tenait tant.
Elle continua d'écouter, elle essayait de faire le moins de bruit possible et, apparemment, personne ne l'entendait. Ce qui était parfait ...

L'autre fille se présenta, elle s'appelait Aeris DeLune. Cloé ne pensait pas la connaître ... Elle ne savait pas non plus dans quelle maison elle était.

La Gryffondor attendit que quelque chose se passe ... mais rien n'arriva. Tout d'un coup, de petits sanglots se firent entendre. C'était la Serdaigle, c'était Ciella !
Ciella pleurait ... Pourquoi donc ?
Cloé eut soudain l'envie de la protéger, de la serrer dans ses bras mais si elle bougeait maintenant, les deux filles découvrirait qu'elle les avaient écoutées ... et cela ne leur plairait peut être pas après tout.

La rouge et or essaya de se décoller de la porte pour partir, mais elle n'y arrivait. Elle ne supportait pas d'entendre les autres pleurer, elle pensait que tout était toujours de sa faute.
N'y tenant plus, elle ouvrit la porte d'un coup et se jeta dans les bras de Ciella sous les yeux ébahis d'Aeris. Elle aussi était en fait Serdaigle remarque Cloé par la suite.
Elle eut l'impression que l'autre fille, celle qu'elle venait de voir pour le première fois avait un regard méchant bien qu'elle n'en soit pas tout à fait sur. Si elle essayait de faire du mal à Ciella. Elle lui posa la question :

Que fais tu là ?

Le regard de Cloé, méchant de posa sur Aeris. La Gryffondor savait qu'elle ne serait pas bien par la suite par cette fille mais elle s'en moquait ... Au pire elle aurait sa baguette même si elle pensait bien que ce ne serait pas la meilleure solution après tout.

La rouge et or posa son regard sur le carnet de Ciella, qui, qu'en elle l'avait attrapé avait valsé plus loin, près des pieds d'Aeris. Elle espérerait qu'elle ne le prendrait pas. Dans ce cas là, son amie Serdaigle lui en voudrait vraiment ...

* Non, je ne veux pas qu'elle le prenne pas ..! Non. *

Cloé fixa encore le petit cahier puis elle tourna la tête un instant, et vit les larmes de Ciella, elles avaient presque séchées sur son visage mais la Gryffondor ne put s'empêcher d'avoir mal au coeur ...

Pourquoi devait t-elle toujours pensée aux autres. Elle agissait sans réfléchir en plus. Quelle idée idiote avait t-elle encore eue ?...


Dernière édition par Cloé Delambre le Jeu 13 Nov - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 12 Nov - 23:53

[HJ : Bon tapage d'incruste d'un embrouilleur xD

Bon code couleur que je vais garder maintenant xD :
DarkRed = Very Bad Twisted Evil
Sienna = In the middle Razz
Orange = Nice Very Happy
Je suis encore enfantin, donc ca va là... xD]

    Mutt se promenait... Enfin un mixe de Mutt et de... l'autre ! Il marchait tranquillement, les mains dans les poches, ne s'occupant de personne. Il lui arrivait de bousculer des élèves. Ils n'avaient pas à se mettre en travers de sa route. Au coin d'un couloir, il repéra Aéris qui revenait des cachots. Surement son cours de potion. Il eut un léger sourire en coin et la suivit. Elle se dirigea vers les toilettes de Mimi. Le garçon haussa les sourcils d'un air goguenard et s'appuya contre un mur dans l'obscurité mais bien en vue de la sortie des toilettes. Il regarda alors qu'une fille s'approcha de la porte et plaqua son oreille contre celle ci. Mutt la connaissait. Enfin, il savait qu'elle s'appelait Cloé... Elle avait disons débarqué alors qu'Aglia pleurait dans ses bras. Situation gênante par ailleurs. Elle finit par entrer d'un seul coup. Mutt ne compris pas et fronça simplement les sourcils et prit un air amusé. Le garçon avança vers l'encadrement de la porte et observa la situation. Il était de bonne humeur aujourd'hui.

    Cloé prenait dans ses bras une Serdaigle qu'elle ne connaissait pas. Aéris devant elles deux, et juste un carnet aux pieds de celle ci. Mutt baissa son regard. Elle vit Cloé le regarder avec insistance. Il claqua la langue comme quelqu'un qui trouve un repas appétissant et leva la main. Il tenait sa baguette. Il ne prononça aucun mots... Même s'il aurait pu le faire. Le carnet s'envola doucement pour atterrir dans ses mains. Il avança doucement, se passant la langue sur les lèvres d'un air gourmand... Oui... Y avait il quelque chose dans ce carnet d'important ? Peut être important pour ELLE, mais pour lui... Il tourna son regard vers Aéris et lui fit un clin d'oeil. Il s'avança près d'elle, et passa un bras autour de sa taille pour l'amener contre lui. Il avança sa bouche de son oreille et lui susurra :

    " Qu'est ce que tu voulais mijoter, ma belle ? "


    Il passa derrière elle, tout en la tenant par la taille et lui déposa quelques baisers gourmands dans la nuque. Il finit par relever le visage, un sourire aux lèvres. Il leva le carnet en l'air. Il se mit à rire. Il trouvait tout ca... drôle... Bon, enfantin et débile comme jeu mais bon... Il avait envie de s'amuser. Etait il Mutt ? Etait il le démon ? Bah, il se sentait un peu d'humeur des deux ce jour là ! Oui faut dire que le démon faisait tout pour le changer. C'était son souhait non ?

    Il tenait toujours Aéris d'une main autour de la taille. Il posa sa tête sur son épaule et finit par passer son autre bras de l'autre côté, ce qui mit le carnet en face d'Aéris. Il remonta sa main qui la tenait par la taille pour le tenir pleinement et pour qu'il puisse l'ouvrir. Il était maintenant derrière Aéris, la tête posé sur son épaule, et tenant le carnet de ses mains, avec ses bras qui entouraient sa belle. Celà lui donnait un air enfantin, avec sa tête posé comme ca. Il tourna un regard vers Aéris et dans un sourire moqueur. Il lui demanda sur le ton de l'amusement :

    " Tu crois que c'est intéressant à lire, ma douce ? Moi, je serais bien tenté... "

    Humeur massacrante, quand tu nous tiens ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 13 Nov - 19:15

hj: oh mais arrêtez dire que j'ai un regard méchant ! je suis censé être la douceur même Razz !

La Serdaigle ne lui répondit pas, et elle pris un carnet de son sac, où elle se mit à écrit très fébrilement. Aéris haussa les épaules en poussant un soupire. Bah, si elle ne voulait pas lui dire qui elle était, ça ne la regardait pas... Mais la fille se mit à pleurer, sans savoir pourquoi.
Soudain la porte s'ouvrit à grande volée, et une jeune fille de Gryffondor entra. Elle se précipita vers elles. Surtout vers sa camarade. Elle lui demanda assez sèchement ce qu'elle faisait là.

- Je t'en pose des questions ?
riposta Aéris .

Mais la jeune rouge et or lui envoya à ses pieds, le carnet de sa camarade de Serdaigle.

- Non mais ça va, 'faut se calmer !! Je n'y suis pour rien, si ta copine est dans cet état-là, si tu veux le savoir !

Aussitôt, la porte s'ouvrit de nouveau. On ne pouvait jamais être tranquille deux minutes !!! C'est alors qu'elle vit Mutt entrer. Tiens, qu'est-ce qu'il fesait dans les toilettes des filles, lui ??? Elle leva les yeux au ciel d'un air agacé, lorsqu'il lui fit un clin d'oeil. Celui-ci s'approcha d'elle, la pris par la taille, et l'attira vers lui. Il lui murmura à l'oreille, lui demandant ce qu'elle voulait mijoter. Ne répondant pas à sa question elle lui demanda :

- Qu'est-ce que tu fais dans les toilettes des filles, Jones ?
dit-elle sèchement.

Elle ferma les yeux, et son visage se crispa, lorsqu'il l'embrassa dans son cou avec gourmandise. Elle repoussa son visage, avec une grimace dégoûté. Comment osait-il l'approcher ainsi ?? Bon, c'est vrai qu'après ce qu'ils avaient fait... Et même ! Cela ne justifiait rien. Ce n' était pas parce qu'ils L'avait fait, qu'il s'était passé quelque chose entre eux. Pas pour Aéris en tout cas. Enfin, c'était ce qu'elle pensait.
Quand il s'était mis derrière elle, et avait posé sa tête sur son épaule, elle eut un regard plus qu'agacé. Il n'avait pas l'air de comprendre... Elle le vit alors mettre le carnet de la jeune fille devant eux. Oui, c'était assez tentant... Mais aujourd'hui, elle avait autre chose à faire. Et puis, elle avait passé l'âge pour ce genre de jeux enfantin.
La jeune DeLune poussa un autre soupire, puis elle pris le carnet, et donna un coup avec, sur la tête du jeune homme, sans lui faire vraiment mal.

- Ne me mêle pas à tes enfantillages...
dit-elle assez méchamment.

Elle se dégagea de ses bras, et alla rendre le carnet à l'autre Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 105
Humeur : Happy...
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Euh... Non il ne faut mieux pas... Pour moi.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 13 Nov - 21:04

Ciella était dans les bras de son amie qui la consolait. Elle remarqua ensuite que son journal avait atterrit au pied de sa camarade de Serdaigle dans l'action. Elle eut soudain un petit mal de ventre. Puis entra par la suite un jeune homme ce qui été curieux dans des toillettes des filles. Elle remarqua qu'il connaissait bien Aeris vu qu'il la prenait par la taille et semblait assez alaise en sa compagnie . Mais Aeris n'avait pas trop envie d'etre enlacée aujourd'hui vu la tête qu'elle fit. Puis ciella re marqua que le jeune homme ramassa son journal. Ciella commenca à avoir mal au coeur. Si il lisait ce qu'il y avait à l'intérieur, il aurait connu toute sa vie et tout ses sentiments. Elle eut des frissons. Ciella remarqua que Aeris n'était pas
trop d'attaque pour ce genre d'amusement, qui est complètement absurde et entièrement enfantin. Donc la jeune Serdaigle prit le livre des mains du jeune homme d'une facon assez violente et le redonna a la jeune Serdaigle. Ciella lui rendit un petit sourire en guise de remerciement.Son mal de ventre cessa des qu'elle eu son carnet dans ses mains.

Cloé était toujours à coté d'elle en train de la réconforter . Ciella se tourna vers son amie et lui dit :

- Merci beaucoup Cloé, mais ne t'inquiète pas ca va mieux maintenant

Son amie la regarda d'un air à dire " tu es sur ?" ciella lui rendit sa réponse avec un petit sourire.Ciella avait l'impression maintenant que il y avait des personnes qui tenait surement à elle.Alors elle se leva et remarqua que mimi geniarde était reapparue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunchaan.skyrock.com/
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 13 Nov - 22:23

[ HJ : xD , les incrustes dans ce RP quand même ]

Ciella l'a regarda dans les yeux. Elle allait mieux c'est vrai. Cloé pensa aussitôt que son geste avait peut être était exagéré mais bon, elle ne voulait pas qu'on lui fasse de mal ...
La rouge et or se décolla de son amie Serdaigle. Aeris avait récupéré la fameux carnet après s'être enlevé de l'étreinte de Mutt, un peu violemment. Personne n'avait rien dit.
La Gryffondor se souvint l'avoir déjà vu avec Aglia dans ses bras ... elle ne pensa donc rien à part qu'il allait chercher toutes les filles chacune leur tour, elle ajouta :

Hey, Mutt, tu fais quoi ici ? C'est les toilettes des filles non ?

Cloé avait l'impression d'avoir parlé trop vite, elle n'avait pas remarqué le regard méchant, pire que celui d'Aeris. Ses yeux avaient une drôle de couleur presque ...
La rouge et or s'aperçut ensuite que Mimi était revenue sans faire de bruit, elle ne lui dis rien, elle n'avait pas envie de parler avec un fantôme maintenant. Ciella se releva difficilement, peut être un peu choqué par ce qui venait de se passer.
Mutt réfléchissait. Il n'avait prononcé aucun mot. Cloé n'attendait pas vraiment de réponse, mais étant curieuse de nature, comme beaucoup de monde elle avait quand même posé ma question à la dîtes personne.

Les deux Serdaigles s'étaient rapprochées l'une de l'autre. Elles parlaient peut être. Cloé avait envie de partir mais pas de passer devant Mutt. Étrangement, il ressemblait à la dernière fois qu'elle l'avait vue, mais en pire. Il faisait peur ...

Et puis, son attitude avait quand même était bizarre avec Aeris, et elle l'avait repoussé en plus ... Pourquoi ? La rouge et or n'en n'avait, bien entendue, aucune idée mais cela lui torturait l'esprit.
Elle recula donc d'un pas, ses affaires sous son bras, elle fixait Mutt qui regardait ailleurs à ce moment là. Le Pouffy avait sa baguette dans la main.

* Arrêtes, tu délires là. Depuis quand tu penses savoir si les gens sont méchants ou pas ?... Tu t'es bien trompée pour Aeris, non ? *

La rouge et or s'efforça de respirer mais il lui faisait vraiment peur, elle demande à Mimi :

Tu es revenue finalement ? C'est mieux ici tu trouves alors ?
Mouai ... elle, avait dit ça en la fixant de ses yeux de fantômes, transparents donc. Elle reprit, Je me plais à cet endroit, ce sont mes toilettes après tout non ?
Oui, c'est vrai. De toute façon, je m'en vais alors, salut.

La Gryffondor avait enfin trouvé une raison valable de s'éclipser normalement. Elle passa devant les Serdaigles :

Ciella, de rien pour tout à l'heure. Et, s'adressant aux deux, ajouta : Salut aussi Aeris. Bonne fin de journée.

Puis, pressant le pas, elle traversa les toilettes avant de passer sous la porte pour sortir. Elle aurait voulu courir, mais, quelque chose l'en empêchait ... Cloé ne pouvait pas partir et laissé son amie seule ici. C'était étrange mais elle en était incapable ...
Pourquoi quelque chose l'empêchait t-elle d'avancer et l'obligeait à ressentir ce regret ?

[Re-HJ : T'es content Mutty ? Cloé a peur de toi maintenant ... x]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 13 Nov - 23:20

[HJ : Quelqu'un qui me craint ? Juste pour ca ? Mais tu as raison en fait xD]

    Mutt lança un regard de travers à Aéris, un sourire en coin quand elle frappa avec le carnet sur la tête. Elle se détacha de lui et rendit le carnet à l'autre Serdaigle. Elle était vraiment pas drôle cette fille... Cloé lui reposa la même question qu'Aéris. Que faisait il ici ? C'est les toilettes des filles ? Mais qu'est ce qu'il en avait à foutre que ca soit les toilettes des filles ? Il prit un air dégagé et dans un sourire moqueur il ajouta tout simplement :

    " Mais... qu'est ce que j'en ai à foutre ? Que veux tu que ca me fasse... "

    Il vit dans le regard de la Gryffondor qu'elle le craignait. Tant mieux ! Au moins un de raisonnable dans les parages. Ils sont tellement tous obstiné. Il vit alors que Mimi était revenue. Cette sale petite peste... Il ne l'aimait pas... Elle lui cherchait des embrouilles tout le temps... Tout simplement parce qu'il l'avait laissé tomber pour le bal d'Halloween de l'année dernière... Non mais... Lui ? Sortir avec un thon pareil ? Pour se venger, elle lui avait piqué ses affaires alors qu'il était en train de se laver dans la salle de bain des préfets. Il s'était retrouvé à poil dans les couloirs de Poudlard. Il était encore naïf à cette époque... mais là... Tout avait changé.

    " Salut Mimi... Comment ca va ?

    - J'te vois venir Mutt... Tu vas encore t'amuser à te foutre de moi... N'empêche... c'est pas moi qui me suis retrouvée à poil dans les couloirs de Poudlard. "

    Le garçon serra les dents et sortit sa baguette tout en s'approchant d'elle. Il lui lança un regard noir. Il cracha :

    " Sale petite peste... "

    Il pointa sa baguette d'où un éclair sortit et explosa le mur littéralement là où il y avait le fantôme. Mimi partit sous le coup de la violence du sort. Le garçon fit craquer son cou et regarda un instant le trou dans le mur. Bon, il y avait été un peu fort là. Il se passa la langue sur les lèvres et se tourna vers les autres. Il ne dit rien d'autre. Cloé était déjà partie. Il ne restait plus que les deux Serdaigles. Il sourit tout simplement comme si ce qu'il venait de se passer était tout à fait normal. Il haussa les sourcils et s'approcha des filles. Il montra le carnet et dit :

    " Désolé... J'ai disons certaine pulsion en ce moment... C'était idiot... Je suis vraiment navré ! "

    Il voyait que les filles devaient s'intéresser plus au trou derrière qu'à lui. Il leva la main nonchalamment et ajouta :

    " Ho, je vais réparer... C'est pas grave... "


    Il tourna de nouveau son regard vers Aéris. Écarta les yeux un quart de seconde d'un air un peu fou, et lui refit un clin d'œil. Il se tourna vers l'encadrement de la porte des toilettes. La Gryffondor n'était pas partie... Il la sentait. Elle avait peur mais ne voulait pas laisser son amie peut être... Il plissa les yeux comme s'il pouvait voir à travers le mur. Ce qu'il pouvait faire en quelque sorte... Il se tourna de nouveau vers les deux autres filles. S'amuser ? Oui, il avait envie de s'amuser et... il avait envie de faire regretter à Aéris de l'avoir empêché de s'amuser quelques minutes avant...

    " Les racines du chardon vénéneux de la vengeance sont la haine, la cruauté. Une seule graine suffit à transformer un homme bon... C'est de Driss Chraïbi - Une enquête au pays. "


    Seul Aéris comprendrait... Seulement elle. Il la regarda fixement un sourire aux lèvres... Il réfléchissait et il savait quel coup tordu, il allait faire... sauf qu'il attendrait... juste quelques minutes... Reflet jaune dans le regard du garçon, fin et pas trop soutenu. Il ferma les yeux et respira longuement. Il s'avança de nouveau derrière Aéris et en passant derrière elle, lui dit à l'oreille :

    " L'amour suscite l'égoïsme, la crétinerie, la cruauté et la bestialité... "

    Il la tapa légèrement sur les fesses avant de passer sur le côté. Il jouait ? Bien sûr qu'il jouait. Il préparait quelque chose. Il alla s'appuyer contre le lavabo nonchalamment. Il finit par lever la tête d'un air distrait, repartant dans ses pensées et ajouta :

    " C'est ici que j'ai rencontré pour la première fois, Drago... C'était drôle... Et Peeves qui m'avait volé mon peigne... "

    Rien à voir... Ou peut être pas... Il passa une main dans ses cheveux pour les aplatir en arrière d'un geste inconscient, en les peignant avec ses doigts. Il fixa Aéris et passa sa main dans sa poche. Il sortit un peigne rouge et le fit tourner entre ses doigts. Il le lui balança assez méchamment sur elle. Il claqua plusieurs fois ses lèvres un léger sourire aux lèvres, comme un enfant qui s'amuse. C'était de la simple provocation...

    " Tiens... J'avais oublié de te le rendre... J'en ai plus besoin... " dit il sèchement.

    Ce peigne... Leur première rencontre... Signe que Mutt l'aimait pleinement... Complètement... Une aide, un échange, une marque d'amour pour lui. Aéris le savait, elle savait à quel point il tenait à ce peigne... Et que faisait il là ? Il lui rendant à la figure... Il lui rendait son amour à la figure, comme on crache sa haine sur quelqu'un...

    En fait quand on y repense... C'est ici que tout a commencé. Si Peeves ne lui avait pas volé son peigne, il n'aurait pas rencontré Aéris dans la bibliothèque, alors qu'il le cherchait. Elle ne l'aurait pas aidé et elle ne lui aurait pas donner son propre peigne pour le soutenir et... ils ne se seraient jamais embrassé pour échapper de justesse à une grosse punition de Rogue... Il n'aurait jamais eut de quiproquo et... la réaction en chaine... pour en revenir là.

    Que cherchait il ? C'était simple en fait... Il voulait énerver Aéris, c'est tout... Voir jusqu'où elle pourrait aller. Pas qu'il ne tenait plus à elle, bien au contraire... Il voulait essayer la tactique " Tu crois quoi ? Mais j'en ai plus rien à foutre de toi ma cocotte... " Il se doutait qu'elle risquait de réagir violemment, mais Mutt y était préparé. Quoi que... Elle n'était pas seule... Cette autre jeune fille, mais Aéris n'était pas à se limiter à ca... non ? Il soupira et Il regardait la belle de son coeur avec des petits yeux de merlin frit qui voulait dire " Viens jouer avec moi... ". De plus, il sentait bien que l'autre allait revenir... La petite Gryffondor. Il attendrait qu'elle soit là, pour s'éclater pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Ven 14 Nov - 21:41

Aéris avait remarqué que la Serdaigle avait semblé mal à l'aise lorsque Mutt lui avait pris son journal. Heureusement qu'elle avait pu le récupérer avant que cet idiot ne fasse une bêtise. La Gryffondor posa au jeune homme la même question qu'elle. Non mais qu'est-ce que ça pouvait lui faire de savoir ce qu'ils faisaient ici ??! Elle ne faisait pas partie de la Brigade Inquisitorial, à ce qu'on sache ???
* Non mais je vous jure ! Il y en a qui ont de ces questions...*
pensa Aéris.
A ce qu' avait répondu le jeune homme, elle esquissa un sourire. D'un côté, elle comprenait pour Mutt... C'était à se demander ce qu'il faisait ici....
Elle le regarda un instant. Eh si... il était venue exprès pour l'embêter ? Elle avait un doute là-dessus... Mais si ce serait le cas, il saurait ce qu'elle manigançait ? Aïe... A cette pensée, la jeune fille avala difficilement sa salive. Non, c'était tout de même impossible. Il ne pouvait pas lire dans ses pensées. Mais il serait probable qu'il était venue ici pour l'espionner. Ou quelque chose dans ce genre.
La Gryffondor semblait avoir peur de lui. Elle fila aussi rapide que l'éclair. Enfin, façon de parler...
Mimi, ce fantôme de malheur revint. La jeune DeLune essaya d'étouffer un rire, quand Mimi évoqua ce qu'il s'était passé dans le couloir, ce soir-là. Cela avait été comique. Et surtout nerveux. Vue qu'elle ne faisait que de rire avec Pansy, lorsque la serviette du garçon avait glissé...
Elle reprit son sérieux, et se tourna vers sa camarade.

- Ne fais pas attention à lui. C'est un cas... désespéré.
Lui dit-elle en levant les yeux au plafond.

Mais soudain, elles entendirent un grand bruit de choc. Aéris se tourna aussitôt. Elle vit Mutt, sa baguette à la main, un gros trou dans le mur qui laissait passer l'air, et des bout de cendre par terre. Elle ouvrit grand la bouche, en désignant du doigt le trou, et écarquilla les yeux. En cet instant ses longs cils noirs battirent à une vitesse folle. Elle était très... choqué et impressionné. D'un côté aussi, ça ne l'étonnait pas de lui. Il était si maladroit qu'il pourrait faire carrément exploser une maison, tant il l'était.


" Les racines du chardon vénéneux de la vengeance sont la haine, la cruauté. Une seule graine suffit à transformer un homme bon... C'est de Driss Chraïbi - Une enquête au pays. "leur disait-il.


La jeune fille savait qu'il s'adressait particulièrement à elle. Mais elle ne voyait pas de quelle vengeance il parlait. De l'avoir laissé en plan l'autre soir ? Twisted Evil
" L'amour suscite l'égoïsme, la crétinerie, la cruauté et la bestialité... "dit-il en passant derrière elle.


Il lui donna ensuite une légère tape sur les fesses. Elle en ouvrit grand les yeux. Elle se mordit la lèvre en s'empêchant d'aller lui donner la claque qu'il méritait. Elle croisa ses bras sur sa poitrine et le regarda s'appuyer contre un lavabo. Il sortit alors un objet qui lui était familier. Son peigne ! Oui, elle s'en souvenait parfaitement. Elle lui avait donné il y a longtemps, pour que ce crétin arrête de lui casser les oreilles en lui disant qu'il cherchait un peigne. Oui, elle savait ce qu'il représentait pour lui. Cela lui fit tout de même drôle de voir qu'il l'avait encore gardé, et surtout qu'il le sortait maintenant devant la serdaigle qui était présente, avec cette drôle de lueur qui était présente dans son regard. Et tout d'un coup, il lui balança méchamment le peigne à la figure.
Mutt se mit à claquer des lèvres. Rien que ce bruit l'énerva. Aéris commençait à bouilloner de rage. Elle sentit que sa colère allait exploser. Elle serra ses poings. Ses regards lançaient des éclairs. Elle allait l'étriper ! L'étrangler ! Le... Il allait voir !
Mais elle ne fit rien. Elle savait qu'il la provoquait exprès pour l'énerver. S'il n' y avait pas cette fille présente, elle l'aurait renvoyé par la fenêtre à coup de pied aux fesses...
Elle sortit sa propre baguette et la pointa sur le peigne.

- Très bien, n'en parlons plus ! Destructo !
Dit-elle en fusillant le garçon du regard.

L'objet explosa. Comme le mur... Sauf que cette fois-ci, il ne restait ni cendre ni aucune trace du peigne. C'était pour bien lui montrer que son histoire de coeur ne l'affectait pas du tout. Même si, sans savoir pourquoi, elle en ressentit un pincement au coeur, lorsqu'il le lui rendit. Cela avait été quand même, le seul souvenir qui restait de leur amitié...

- Excusez-moi....
Dit-elle assez sèchement, en allant dans une des cabinets de toilette.

Elle claqua la porte derrière elle, et la ferma à clé. Elle se rendit compte alors, de l'énormité de sa bêtise, en détruisant son peigne. Ce peigne... Avait été un des seuls souvenirs de sa mère. Elle se rappelait de la véritable raison qu'elle l'avait donné au jeune homme. C'était pour s'en débarrasser, et ne plus y penser. Elle avait ensuite regretter de lui avoir donner. Et maintenant qu'elle avait pu le récupérer... M*rdeuuuuuh ! C' était trop tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Ven 14 Nov - 23:40

[HJ : Je m'excuse auprès des autres d'avoir passé leur tour. ]

    Aéris détruit la peigne tout simplement. Le garçon pouvait sentir la fureur monter en elle. Mais elle se contenait. Mutt regretta un instant d'avoir fait ca... C'est vrai... Il y tenait à ce peigne. Il était beaucoup pour lui. Mais il ne voulait pas donner la satisfaction à Aéris d'avoir gagné. Il resta la tête haute et garda son petit sourire aux lèvres. Il la vit tourner la tête et elle s'excusa alors avant d'aller s'enfermer dans un cabine des toilettes. Le garçon fronça les sourcils. Il s'était attendu à beaucoup de chose, mais pas à ca. Il l'avait réellement blessé ? Son sourire s'effaça quand elle s'en alla s'enfermer, et même sa mine joyeuse disparut. Il se sentit un peu coupable. Il l'interpella avec un rapide "Hé !" mais elle était déjà partit.

    Mutt se redressa alors et passa à côté de Ciella qu'il poussa légèrement sur le côté, pas méchamment. Il frappa plusieurs fois à la porte d'Aéris. Elle ne répondait pas. Sa bonne humeur l'avait quitté tout à coup. Et de la haine envers lui même monta... Il avait été idiot, il avait été trop loin... et pas seulement que ca... Il s'inquiétait pour Aéris. Il frappa de nouveau.

    " Aéris... J'ai été fort, je sais... Allez ouvres ! "


    Pas de réponses. Mutt frappa plus fort... Des larmes lui montaient aux yeux. Pas des larmes de peine comme on pourrait le croire. En tout cas, son regard ne reflétait pas quelqu'un de triste mais plutôt quelqu'un d'énervé.

    " Putain... Tu vas ouvrir oui ?... "

    Il ne l'entendit toujours pas. Il en avait marre ? A quoi elle jouait ? Oui, elle devait jouer avec ses nerfs, c'est ca... Mais il avait été trop brutal... Non, elle jouait avec lui... Il ne savait plus sur quel pied danser avec Aéris. Un jour c'était bleu, l'autre rouge... Il donna un coup de pied dans la porte. L'inquiétude continuait de monter. Elle pleurait ? Elle ne pleurait pas ? Qu'est ce qu'elle faisait ? Elle préparait quelque chose ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Qu'est ce qui a déclenché ca. Trop de questions qui l'énervait de plus en plus... Aéris était derrière cette porte, c'est tout. Puis il en eut marre. Il ne prit même pas la peine de prendre sa baguette. Il fixa la porte tout simplement, concentrant tout son ressentiment sur celle ci. Une lueur jaune qui se transforma en noir... La porte explosa et se dématérialisa rapidement dans un bruit sourd. Il se précipita vers Aéris et l'attrapa par le bras. Les larmes lui montèrent de nouveau aux yeux. Il la tira vers lui.

    " Non mais ca va pas ? Tu sais que tu m'as fait peur ? "

    Il s'arrêta regarda Aéris d'un air perdu. Qu'est ce qu'il lui prenait de réagir si violemment ? Et il sentait que c'était bien lui et pas son double. Oui, c'était lui. Etait il en train de changer ? Il se faisait peur à lui même maintenant. Il avait utilisé sa magie noire et devant une autre élève. Ciella. Et l'autre qui devait être encore en train d'espionner... Pour Aéris c'était différent, elle était au courant, il s'en fichait donc un peu... Quoi que... elle ne connaissait pas tout de ces nouveaux pouvoirs... Ca n'avait pas d'importance en fait. Il finit par lâcher Aéris et recula un peu. Il avait peur de lui faire du mal. Oui, c'est ca... Il ne voulait pas lui faire du mal.

    " Je... Je ne veux pas te faire de mal. "

    Oui, il s'en voudrait terriblement si c'était le cas. Alors il préféra reculer doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Sam 15 Nov - 23:20

[ H-J : Ciella ? Tu veux venir écrire dans ton propre RP ou pas ? =]

Cloé était restée devant la porte. Seule. Elle avait attendue un peu avant d'aller s'asseoir plus loin en attendant que Ciella sorte.
Puis, il y avait cette explosion, enfin ce bruit d'explosion ... Un temps était passé puis une autre, plus faible avait été entendue bien qu'elle paraissait toute aussi puissante que la précédante.
La rouge et or n'avait pas entendue une seule fois la voix de son amie Serdaigle, que faisait t-elle entouré par les deux autres ?... A cet instant, Cloé ne savait pas trop quoi penser d'eux, d'abord, Aeris avait paru quelque peu bizarre, mais Mutt. Mutt, lui était quarrément dingue oui !
Maintenant que cela lui revenait, c'était bien sa voix qui avait parlé avant la première explosion. Puis il avait eu la Serdaigle. Qu'avait t-elle pu détruire à son tour. Enfin, le garçon était avait encore crié contre elle, peut être a travers une porte, avant que celle ci ( d'après les conclusions de Cloé ) n'explose à son tour ...
Tout cela était bien étrange. Que faisait Mutt et Aeris ?

Elle décida alors de revenir, elle changeait tout le temps d'avis et ça ne lui plaisait pas du tout du tout ... si elle revenait, quelle impression cela allait t-il faire devant les autres ? Mauvaise peut être ? Mouai, enfin, elle n'avait pas très envie de partit maintenant ni de rester sans bouger alors. Elle ne prit que sa baguette dans sa main gauche et laisse le reste de ses affaires par terre. Éparpillées, comme elle les avaient laissés en s'asseyant sans douceur tout à l'heure ...

Elle s'arrêta encore une fois devant la porte, pourquoi diable ne pouvait t-elle pas accomplir d'un coup ce qu'elle voulait ?... Elle fixa l'intérieur de la pièce, en regardant cette fois ci. La Gryffondor vit Ciella sur le côté, qui n'avait presque pas bougé. Puis, près des lambeaux d'une porte, elle vit Aeris dans les bras de Mutt. Elle pleurait. Et le jaune avait un air différent de la dernière fois qui ne datait pas vraiment de longtemps ... Peut être que son regard s'était adoucis aussi. Peut être, peut être ...

Enfin, elle aperçut le trou dans le mur et ne put retenir un fou rire silencieux. Mutt avait t-il vraiment provoquer cela ?... Il était capable, c'était sur, mais au point de vraiment le faire ... La rouge et or fixa aussi la Serdaigle. Elle était dans les bras du Pouffy, que faisait t-elle dans ses bras alors qu'elle l'avait repoussée auparavant ?! Mais, d'un coup, celui s'effaça doucement pour la laisser libre.
Ils étaient vraiment étranges ces deux là, oui, très étranges ... Et puis, le garçon avait des pouvoirs vraiment extraordinaires.
Pensant enfin qu'elle pouvait retourner dans la pièce, elle poussa la porte d'un pas enfin un peu plus décidé qu'avant ...
Elle ne voulait pas les dévisagés mais elles ne les comprenait pas. Elle poussa un long soupir, Mutt devait avoir deviné sa présence, comme la dernière fois.

* Tu es tellement discrète que tout le monde peut t'entendre ... Et puis, tu fais quoi là ?! Je croyais que t'étais sorti ?!... *

Cloé parlait toute seule, les autres la regardait peut être, mouai, peut être ... Elle ne savait plus quoi penser, elle ne savait plus quoi dire. Que faisait t-elle là, au milieu des toilettes à moitié détruits ? Dans cette école assez particulière ? Tout ça, c'était pas pour elle ! Elle en avait assez, vraiment assez de ce bazar !...

La Gryffondor se sentit tout d'un coup ridicule. Elle rougit violemment plaqua sa main devant son visage avant de jeter un regard soupçonneux à Mutt qui avait les yeux baissés. Il changeait si vite d'attitude aussi. On ne devinait pas ce qui allait se passer avec lui ...
Non, tout cela n'était vraiment pas pour elle. Finalement, pour se rattraper, Cloé articula tant bien que mal :


J'étais partie, mais j'ai d'abord entendue une explosion, puis une autre, plus petite après. Je suis donc venue voir ce qui se passait ... Ciella ?


Elle aperçut son amie, pourquoi ne bougeait t-elle pas ? Elle ne voulait vraiment pas la laisser là au milieu des deux autres qu'elle regardait vraiment de travers maintenant ...
Bien qu'elle ai vu que Mutt se reculait doucement elle restait méfiante. La Gryffondor imagina qu'il n'était pas obligé de se servir de sa baguette pour lancer des sorts même si cette idée lui traversa seulement l'esprit tellement elle la trouvait ridicule.

Elle tourna la tête encore une fois vers Ciella, mais que faisait t-elle ? Pourquoi ne voulait t-elle toujours pas changer de place, pfiouuu ...

Il ya avait tant de questions. Et si peu de réponses ...

[ On peut donc en conclure que Cloé est rtès douée pour rentrer d'un coup dans certaines pièces ...! xD ]


Dernière édition par Cloé Delambre le Dim 16 Nov - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 105
Humeur : Happy...
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Euh... Non il ne faut mieux pas... Pour moi.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Sam 15 Nov - 23:57

Ciella était là, elle avait tout vue. D'abord l'explosion réalisé par le jeune homme, puis le peigne rouge qui était sans doute très important au yeux de Aeris vue la tête qu'elle fit quand son ami le sorti de sa poche. Après son l'explosion ( Ciella ne compris pas la réaction de sa camarade de Serdaigle qui s'en alla dans les toilettes les larmes aux yeux). Ensuite son compagnon s'approcha de la porte pour... utiliser de la magie noire davant elle ! Ciella ne pouvait pas bouger trop effrayée par ce qui venait de se passer. Cette magie noire lui rappela la mort de ses parents. Une fois elle avait étudié leur meutre et n'avait trouvé aucune trace de sang comme il y a souvent dans les affrontements ( surtout que son père était n'était pas du genre à se laisser faire ).Elle en n'avait conclut que ce qui avait tués ses parents était de la magie... noire. Tout c'est souvenirs lui remontaient. Elle était horrifiée comment pouvait t-on utiliser de la mauvaise magie devant des personnes que l'on ne connait à peine !


Cloé rentra alors d'un coup, Ciella ne bougea pas, trop effrayée pour dire une parole, d'un coté elle voyait son amie et de l'autre la Serdaigle et le Poufsouffle.


Puis Ciella, trop fragile, eu des vertiges et alla se retenir contre le lavabo. Son amie la soutenue pour ne pas qu'elle tombe. Tout c'est événements, tout ca... Elle n'en pouvait plus...


Tu naurais pas pu utiliser ta magie noire pendant un autre moment ? dit Ciella sèchement au Poufsouffle.


Et puis tu n'aurais jamais du faire de peine a Aeris et rien de tout ca ne serais arrivé ! repris t-elle énervée.


Puis elle cria : J'en aie marre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunchaan.skyrock.com/
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Dim 16 Nov - 0:10

Hj: http://img179.imageshack.us/img179/7042/bridebykursad1ap5.jpg => ça illustre l'image d'aéris dans les toilettes mdr [et sa robe trop sexy ^^]



Aéris, qui commençait à regretter pour le peigne, vit comme un brouillard se former. Une larme se déversa sur sa joue. Puis d'autre. Jusqu'à ce qu'elle se rendit compte qu'elle pleurait. Elle en fut surprise. Elle ne savait pas pourquoi elle pleurait. Non, ce n'était pas à cause de cet imbécile de Mutt. Disons qu'en ce moment, elle devenait très nostalgique et sentimentale. Le souvenir de sa mère ne cessait de la hanter. Son père ne cessait de lui remonter les bretelles à propos de son futur métier de mangemort. Et déjà qu'elle s'était fait rembarrer par Kaname... Cela lui mettait le morale à zéro. D'ailleurs à propos de Kaname... Elle remarqua qu'elle l'avait un peu oublié ces derniers temps. Avec tout ce qu'il lui arrivait en ce moment avec Mutt... d'un côté, cela avait quelque chose de bon, car cela lui avait un peu fait oublier son chagrin d'amour.
Le jeune homme frappa à la porte. Elle ne lui ouvrit pas. Elle n'avait pas envie qu'il la voit dans cet état là...
Il re-frappa en donnant des coups plus fort. Encore et encore plus fort. Elle essuya ses larmes. Elle pris sa baguette, et murmura un sortilège pour cacher son moment de faiblesse. Elle s'apprêtait à lui ouvrir, pour l'unique but de l'envoyer balader.
Mais soudain, la porte explosa. La jeune fille poussa un cri aigue. Pendant un instant, elle crut que c'était la fin du monde.
Elle se retrouva dans les bras du garçon, qui lui criait dessus en même temps. Quand il la lâcha, elle lui lança un regard haineux. Tellement haineux, qu'il aurait vraiment pu avada kedavriser nimporte qui. Sa colère explosa littéralement :

- P*TAIN MUTT, CA NE VA PAS ??? QU'EST-CE QUI T'AS PRIS DE DEFONCER LA PORTE DES W.C. ???? ON ENTRE PAS COMME CA DANS LES CABINES, ESPECE D'OBSEDE !!!
cria t-elle.

Défoncer... Le mot était petit. Il l'avait carrément fait exploser. Quand la jeune DeLune rentrait dans des colères folles, elle devenait très grossière.

- TU ES LE CO**ARD LE PLUS TAPAJEUR QUE JE N'AI JAMAIS VUE ! ET LA TERRE SE PASSERAIT BIEN DE GENS COMME TOI !

Bon, il était vrai qu'elle y allait un peu fort là, mais il l'avait cherché... Elle regarda Mutt, en essayant de se calmer. Elle entendit soudainement des rires. Etait-ce la Serdaigle qui se moquait d'elle ? Elle se tourna, et s'étonna de voir la Gryffondor de tout à l'heure. Avec tout ce raffut, elle ne l'avait pas entendu arriver...

- Je peux savoir ce qu'il y a de drôle ?
Dit-elle sèchement.

En la voyant bafouiller, elle fit quelques pas en sa direction. Sa camarade parlait aussi...Elle leva les yeux au ciel, en joignant ses mains comme un signe de prière.

* Oh pitié...*

Puis, elle soupira en se tournant vers le garçon.
- Espèce d'inconscient !! tu ne vois pas que t'aurais pu leur faire subir un traumatisme crânien, avec tes co**eries ??!
Lui cracha t-elle.

Elle avait cessé de hurler, mais le ton de sa voix avait quand même monter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Dim 16 Nov - 12:19

[HJ : Bon, j'y ai été fort aussi là. Bon Mutt prend tout au premier degrés aussi... xD]



    Comme une lame de couteau qui lui rentre dans le coeur. Voila ce que Mutt venait de ressentir. Il avait été trop loin, oui. Il le savait ...La terre se passerait bien de gens comme toi... Que devenait il ? Aéris le détestait à ce point ? Il leva un regard vers les autres dont leurs yeux lui lançaient des éclairs. Tout le monde le haïssait... Il était devenu tellement mauvais que... que... même Aéris ne voulait plus de lui ..La terre se passerait bien de gens comme toi... Comme le battement de son coeur, ces paroles résonnaient dans sa tête... Oui, il y avait pensé. Oui, il ne pouvait plus supporter tout ca. S'excuser ne changera rien du tout... Rien du tout...

    Il recula encore et encore. Les paroles des gens autour de lui devinrent des murmures. Il se coupait du monde. Il baissa les yeux. A force de reculer de la sorte, il se cogna au mur du fond des toilettes. Formes autour de lui... ...La terre se passerait bien de gens comme toi... Plus rien n'avait d'importance. Il savait. Il savait qu'il n'était qu'un poids pour tout le monde. ..La terre se passerait bien de gens comme toi... Il revit le visage de son père, lui crachant des mots violents. ...Vas t'en... Je ne veux plus jamais te voir... Tu n'es plus mon fils désormais... On le détestait. Ses proches le détestaient. Ce qu'il avait de plus cher. Que devenait-il ? Que restait il à faire ? ...La terre se passerait bien de gens comme toi... Il glissa doucement sur le mur du fond. Il se prit la tête entre ses mains. Disparaitre ? Oui... Il ferma les yeux. Il était seul. Pourquoi n'arrivait il plus à pleurer ? Il avait pourtant si mal ? Avait il atteint le point de non retour ? ...La terre se passerait bien de gens comme toi... Il commença à se balancer d'avant en arrière. Ses mains se placèrent sur ses oreilles. Il ouvrit les yeux et regarda le sol fixement. Son souffle se fit plus dur. Il n'arrivait pas à pleurer ? Pourquoi n'arrivait il pas à pleurer ?

    Les portes des cabines commencèrent à claquer toutes seules et les robinets se mirent en route. Pourquoi n'arrivait il pas à pleurer ? Les vitres se mirent à vibrer, de quelques tuyaux sortirent des grondements assourdissants. Pourquoi n'arrivait il pas à pleurer ? Disparaitre... Oui. Il n'embêterait plus personne. Il ne ferait souffrir plus personne. ...La terre se passerait bien de gens comme toi... Il ne serait pas la risée de son père... Il arrêterait de souffrir. C'était un fardeau trop lourd à porter pour lui. Oui... *Qu'est ce que tu fous ? Petit idiot ? *


    " Disparaitre... disparaitre...disparaitre... disparaitre... " Commençait il à murmurer entre ses dents.

    Il ferma les yeux et serra les dents. La première cabine à côté de lui se volatilisa en un nuage de poussière, puis la seconde... Pendant que ses yeux devenaient entièrement noir... Juste disparaitre... Simplement.


Dernière édition par Mutt Jones le Dim 16 Nov - 16:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 105
Humeur : Happy...
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Euh... Non il ne faut mieux pas... Pour moi.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Dim 16 Nov - 15:30

Ciella s'arreta d'un coup de crier, cela ne servait à rien; Elle se tourna vers Aeris, elle pleurait. Ciella baissa les yeux. Puis elle entendit sa camarade de Serdaigle crier après le Poufsouffle, elle entendit des phrases du genre la terre se passerait bien des gens comme toi... C'est mots étaient si violent, Ciella en eu des frissons. Puis elle remarqua que le jeune homme reculait,reculait jusqu'a se cogner contre le mur. Son regard était remplit de tristesse ca se voyait, il avait mal.Ciella ne pouvait pas eloigner ses yeux de lui. Son visage était sombre. Il glissa contre le mur,il se renferma sur lui même. Es qu'il pleurait ? Ciella ne savait pas. Peut etre que Aeris avait été un peut fort ? Ou peut etre qu'il le méritait vraiment ? Tant de choses se sont passé en si peut de temps dans ses toilettes. Ciella posa son carnet par terre, il lui somblait trop lourd. Puis tout d'un coup, les portes des cabines s'ouvraient, se refemaient. Le robinet à coté d'elle s'alluma tout seul et l'eau commenca à couler. Ciella fit un petit bon, efrayé. Ensuite les vitres se mirent à vibrer on aurait crut qu'elles allaient cassées. Ciella se serra contre son amie de Gryffondor toujours à ses cotés.

Elle vit le Poufsouffle murmurer qu'elle que chose mais n'entendit pas. Une vitre explosa tout d'un coup, Ciella compris que sa venait du jeune homme. Elle se précipita alors vers lui pour le calmer. Elle le poussa pas méchament pour voir si sa arreterait tout ca mais non. Puis elle se rendit compte qu'il avait fermé les yeux.

Elle cria à Aeris Cloé de venir pour l'aider pendant que tout se raffut se calmait..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunchaan.skyrock.com/
Gryffondor - 7ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 147
Humeur : Fascinée ... Vive le Chocolat l' Héroine et la Vodcka.
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Hé nan ! =)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Dim 16 Nov - 16:52

Cloé regardait Mutt qui s'était éloigné vers le fond des toilettes. Il venait de prendre sa tête entre ses mais quand les portes claquèrent et les robinets se mirent à couler tous en me^me temps. Que faisait-il ?! C'était quoi ce bazar ?!...
La Gryffondor avait assistée à la scène entre Aeris et le garçon, et, c'est vrai, elle y était allée un peu fort mais la Pouffy, on aurait dit, ne se .... contrôlait plus ? Que pouvait t-il bien se passer pour lui pour qu'il se mette dans cet état. Là, ça devenait carrément d'ordre prioritaire ...!
Cloé avait retenu Ciella, sur le point de tourner de l'oeil. Elle la remit debout tant qu'elle put avant de voir qu'elle s'était approché de Mutt ...
La rouge et or regarda son amie. Mais les mots de la Serdaigle lui revinrent en mémoire ''  La terre se passerait bien des gens comme toi ''. Il était vrai, malgré tout que la garçon avait provoqué beaucoup de catastrophe en peu de temps. Que dirait celui qui découvrirait les toilettes dans cet état déplorable ? Elle préférait ne pas penser à ce qui se passerait si il étaient encore présent à ce moment là ...
Mutt était peut être en colère, c'était sur même; vu ce qu'il se passait mais il ne pleurait pas. Ou du moins, c'est ce qu'elle pensait, n'y voyant pas grand chose avec les mains sur son visage. Aeris aurait peut être du se calmer elle aussi, mais qu'avaient t-il tous à vouloir crier comme ça ?! Ciella leur cria d'un coup de venir l'aider . L'aider à quoi ? A calmer le Pouffy ? Cloé y avait pensé mais cela n'avait pas duré longtemps. Et, limite, elle préférait qu'Aeris ne vienne pas, sauf si Mutt le lui demandait vraiment. Cela pourrait encore éviter d'autres problèmes certains ...

Y aller, ne pas y aller. Y aller ne pas y aller. Y aller, ne pas y aller ...*

Voilà ce que Cloé se répétait mentalement pour savoir quelle chose fallait t-il faire jusqu'au moment ou la cabine près du garçon se volatilisa, puis la deuxième. Cela ne pouvait plus durer, il faillait qu'il s'arrête. Qu'il se calme, sinon il serait capable de faire voler les lavabos !
Elle respira donc une fois, puis, tout en avançant, elle tendit la main vers lui, comme pour déchirer un voile invisible avant de placer ses bras, très doucement, autour de ses épaules. Ciella la regardait faire, peut être qu'il ne fallait pas. Cloé la regarda, sourit, être pour lui faire croire que tout allait bien, même si elle improvisait totalement ses gestes. La rouge et or bougea sur le côté, les bras sur les épaules du Pouffy, de façon à le tenir face à elle, bien qu'il ai put se dégager sans aucun problème ...
Il ne réagit pas tout de suite, il fermait toujours les yeux mais le vacarme continuait derrière elle. Cloé lui dit :

Mutt. Calme toi. S'il te plaît, calme toi ...

Elle se retourna et vit que son amie Serdaigle n'avait pas bougé parce qu'elle avait peur, mais il lui semblait, contrairement à elle, qu'elle n'arrivait pas à la surmonter. Cloé continua :

Tu es triste à cause d'Aeris. Que c'est t-il donc passé pour que vous vous parliez ainsi ? Et, Ciella a eu peur de toi je pense. Aller, arrête.

Cloé était sur que tout ce qu'elle disait ne servait à rien, absolument à rien devant le chagrin du garçon mais, elle pouvait toujours essayer, au moins pour limiter les dégâts ... La rouge et or ne voulait pas le voir triste, elle ne voulait voir personne triste. C'était pour elle une sensation étrange qui lui barrait la poitrine, elle pensait continuellement que c'était en partie de sa faute et elle ne le supportait plus .... Non, elle voulait que cela cesse même il y aurait toujours quelqu'un de malheureux. Après tout, elle pouvait bien commencer aujourd'hui pour ce qui était du château, non ?

La Gryffondor ne bougea pas, Mutt non plus d'ailleurs. Il ne pleurait toujours pas ... Pourquoi ? Peut être était t-il trop en colère après Aeris ? Après lui ?
Pourquoi tout le monde avait t-il tant de problème dans ce château ?!...

Cloé baissa la tête et embrassa la main du Pouffy qui était toujours sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-idees-and-you.skyrock.com/
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Dim 16 Nov - 18:28

Aéris arqua un sourcil, en voyant la réaction de Mutt. L'avait-elle blessé ? Les portes des cabinets claquèrent, et se volatilisèrent une à une. Les vitres tremblaient. C'était comme s'il y avait un séisme se manifestait. Le sol tremblait. Les robinets s'ouvrirent tout seul, et l'eau s'écoula.
Elle regarda le jeune homme. Il commençait à lui faire peur. Devenir mangemort, l'avait rendu dingue. Elle ne bougea pas. Alors que tout autour d'elle paniquait, bougeait. Elle ne bougea toujours pas, lorsque la Serdaigle leur cria de venir l'aider. Elle resta où elle était. Elle tourna la tête vers un lavabo. De l'eau commençait à s'écouler sur le sol. Oui, il fallait qu'elle agisse. Avant de finir noyer ou ensevelie par un halo de poussière. Que faire ? Prendre la poudre d'escampette ? Elle n'en savait rien. Pour toute réponse, elle éclata de rire. D'un rire nerveux. Elle ne savait pas ce qu'il y avait de si drôle. Mais elle n'y pouvait rien, c'était nerveux.
Elle vit la Gryffondor, essayer d'aider Mutt. Elle s'arrêta de rire. Sans savoir pourquoi, cela l'énerva de les voir ainsi.

* Tsssk... Inutile...*

Elle eut soudainement une idée. Elle s'approcha dangereusement du garçon. Elle poussa un peu la jeune fille sur le côté, et s'accroupit face au jeune homme.

- Je t'ai blessé ?
Dit-elle, avec un sourire sexy.

Un de ses sourires, dont elle avait le secret, et qui ferait craquer nimporte quel garçon. Elle lui pris la mâchoire, entre son pouce et son majeur.

- Oh mon pauvre Mutty-chouuu ! Dit-elle, comme s'il était un adorable bébé qui la rendait complètement gaga.


Et tout d'un coup, elle le gifla. Cela avait dû bien le réveiller... Elle se releva, en sortant sa baguette. Elle lui envoya un grand « expelliarmus », qui le fit propulser en dehors des toilettes. La tempête s'était calmé tout d'un coup... Xd
D'un sourire goguenard, elle ne prononça que deux mots :

- Trop faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Dim 16 Nov - 18:49

    Il entendait des voix... Elles étaient si lointaine. Se calmer ? Pourquoi se calmer ? Elles ne comprennent pas... Elles ne comprendront jamais. Il continua. Les vitres explosèrent. Il ne voulait plus rien entendre, plus rien voir. Juste oublier... Disparaitre. C'est ca, disparaitre. Il venait de se former un cocon. Un cocon difficile à percer. C'était voir impossible d'y pénétrer. Il crut entendre une voix familière. Très familière. Qui lui noua l'estomac et le coeur. Quelqu'un lui attrapa le menton pour le relever. Rien... Il ne voyait rien. N'entendait plus rien. Juste disparaitre... C'est ca...

    Puis... Ce fut l'énorme claque, qui lui fit revenir sur terre. Il resta un instant perdu. Dans sa tête, tout reprit sa place... Un peu trop violemment d'ailleurs. Il leva un regard perdu et vit les trois filles devant lui. Il fixa alors Aéris. Elle avait sa tête des mauvais jours. Elle prononça une formule d'expulsion et il fut projeté hors des toilettes.

    Quoi qu'il fasse, il avait l'impression de n'être jamais assez bien pour sa belle. Il se releva en titubant et s'appuya contre l'encadrement de la porte. Il se secoua la tête d'un air absent. Il finit par relever les yeux vers les trois filles. Il regarda alors l'état des toilettes. Complètement détruite. C'était lui qui... Il regarda Aéris silencieusement. Que dire ? Encore stupide. Il s'était encore montré stupide. Il recula doucement alors... Tout en continuant de regarder Aéris. Son visage ne montrait ni haine, ni violence, ni tristesse. Juste une grande incompréhension. Il devenait vraiment dangereux et il continuait... Il savait ce qui en était la cause, il devait s'en débarrasser. Quittes à devoir payer ses actes. Reculer... ou avancer... Il fit un pas en avant. Il ne savait plus trop, s'il devait partir en courant ou alors s'il devait affronter ce qu'il avait fait. Ce n'est pas en fuyant qu'il échapperait à tout ca. Oui, il fuyait et depuis le début. Et qu'est ce que celà lui a apporté ? Que des ennuies.

    Malgré l'inquiétude qui lui nouait le ventre, il s'avança vers les jeunes filles. Il baissa les yeux un instant et dit simplement :

    " Je dois m'en débarrasser. Même si... "


    Il s'arrêta un instant et regarda Aéris.

    " Même si je dois te perdre. Parce que de toute façon si je continue dans cette voix là, je risque de te perdre aussi. Et pas seulement que toi. J'ai déjà fait trop de mal... J'en ai marre... J'arrête. Je jette l'éponge. "


    C'était plus facile à dire qu'à faire. Il regarda les dégâts qu'il avait fait. Oui, il avait prit sa décision. Peut être qu'il mettrait ses parents en danger comme ca. Mais de toute façon, il les met déjà en danger là, alors... *Hé Mutt, tu déconnes là ? Hé tu sais, si tu me gardes, je pourrais protéger tes parents. Tout le monde te craindra et... Et me détestera... Tais toi... Tsss... TU ne perds rien pour attendre mon petit... Si t'as crut que c'était aussi facile...* Il leva simplement la main et usa de la magie du démon. *Tu m'as trop utilisé. Maintenant, c'est à moi. Je ne te laisserais plus faire...*Ce qui avait été détruit reprenait leur forme. Les vitres, les portes, le trou dans le mur... Quand tout fut remit à neuf. Il se tourna vers les filles.

    " Désolé. "


    Il baissa la tête et se dirigea vers la porte d'un pas décidé. Il allait mettre fin à tout ca ! *Hé Mutt... Si tu me vire maintenant... Tu risques... La Ferme imposture... Comme tu voudras, mais saches que je t'aurais prévenu. * Il s'arrêta.

    " Qu'est ce qu... " Dit il tout haut sur un ton de perplexité.

    *Ouais ben juste pour te dire que t'as été trop loin... Et c'est moi qui fait que tu gardes ta petite santé mentale mon garçon, mais si tu veux, je peux te montrer... * Il pesta entre ses dents. Il hésita alors. Il soupira longuement avant de se tourner vers Aéris et pour la première fois depuis longtemps (si ce n'est jamais), il lui demanda :

    " Je vais avoir besoin de ton aide. S'il te plait. "

    Oui, il pensait que son aide pourrait lui apportait beaucoup. Peut être qu'elle était parfois brutal avec lui, mais elle lui faisait prendre conscience de ce qu'il se passait. Même si c'était lui foutre une énorme gifle de temps en temps. *Pfff... Tu comprends pas. Et bien soit ! Vas y fait ce que tu veux ! Je t'aurais prévenu, monsieur qui n'écoute jamais personne... * Il tut ses pensés. Il regarda les autres filles et eut un faible sourire, comme pour leur dire merci. Il fixa de nouveau son regard vers Aéris. Allait elle accepter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 105
Humeur : Happy...
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Euh... Non il ne faut mieux pas... Pour moi.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Mer 19 Nov - 19:26

Ciella était là, toujours là, c'est à peine si on la remarquait. Oh,si il y avait aussi son amie qui se faisait très petite un peu comme Ciella... Tout tournait autour de Aeris et ce cher Monsieur Poufsouffle complètement dingue ! Les toilettes ne sont pas destinées pour être des endroits plutôt calmes où on pourrait être sur d'être un peu seul à un moment ? Ciella n'était plus très sure en raison des événements qui venait de se produire . Aeris, Cloé puis le Poufsouffle ( Ciella ne comprenait toujours pas pourquoi il était là, mais ca n'avait pas beaucoup d'importance à présent... )


Bref, Ciella et son amie était la comme deux imbéciles à regarder ce qui se tramait pendant que Aeris et le Poufsouffle réglaient leurs histoires ( mais ce n'était pas très clair car ils changeaient tout le temps d'avis )


Après cette soudaine pensées Ciella leva les yeux au ciel en prononcant doucement pour que personne n'entende le mot "désespérant ".


Ciella regarda son amie et elles commencèrent à discuter de tout et n'importe quoi comme si rien ne se passait. A coté par contre, on se disputait, on se gliffait, on s'insultait, des vrais histoires complètement... incencées ?

Ciella discutait donc avec son amie, quand elle sentit une odeur de brulé. Elle vit que Cloé avait remarqué elle aussi. Aeris et le Poufsouffle ne sentaient rien eux trop occupés...


Tu sens cette ordeur de fumée ? demanda Ciella.


Cloé lui répondit par un petit hochement de la tête qui disait : Oui...
Ensuite de la fumée sortit d'une des cabines des toilettes puis une explosion se fit entendre. Tous les quatres tombèrent à terre. Les murs étaient près de tombés( comme on s'était déja amusé avec les murs juste avant cela compliquait les choses... )


Vite ! Vite ! Il faut que l'on sorte de là, sinon nous allons rester coincés et on n'y passera surement. Cria Ciella.


Tout le monde se dirigea vers la sortie. La porte des toilettes fermée,on entendit l'écroulement des murs.


Ouf ! On a eu chaud ! Dit Ciella.


Je suppose que l'on ne va pas aller voir un professeur pour lui dire ce que nous avons fait, cela impirerait la situation, non ?


Tout le monde opta pour un Oui de la tête. Chacun s'en alla de son coté. Aeris et le Poufsouffle partait dans un endroit et bien entendu en continuant leurs dispute et Ciella et Cloé dans un autre endroit continuant leurs conversation de toute à leurs.


[ HP : Enfin la conclusion. Aeris et Mutt, Cloé et moi étions là. Enfin je crois, non ? Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gunchaan.skyrock.com/
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 20 Nov - 21:33

Quand le jeune homme fut propulsé à l'extérieur des toilettes, Aéris se rendit compte qu'elle était allée trop loin. Beaucoup trop loin. Sa colère l'avait emporté, au point de blesser une personne qui lui était cher. Elle ne savait pas pourquoi, mais à chaque fois qu'elle voyait, quelque chose au fond d'elle lui faisait chaud au coeur. Cela l'énervait. Mais elle ne le détestait pas. Elle qui détestait tout le monde, et en principe, elle, elle ne savait pas pourquoi lui, elle ne pouvait le haïr. Malgré qu'il avait quand même le don de l'énerver.
Elle fut déconcerté par ce que lui disait Mutt. Il marmonnait dans sa barbe, en remettant en place tout le désordre qu'il avait fait. Mais les mots qu'elle parvenait à distinguer le sens, lui fit un peu peur. Elle avait peur qu'il fasse une bêtise, par sa faute. Il n'allait tout de même pas... se tuer ? Se suicider ? Non, il ne ferait tout de même pas ça ?!
Il était fou ! C'était la seule explication qu'elle pouvait se donner. Les deux autres filles continuaient de parler comme si de rien était. On aurait dit que toute cette cacophonie n'avait pas eu lieux. Enfin, si elles le prenaient de cette façon... tant mieux !
Le garçon avait besoin de son aide. Quel aide ? A quoi ? Elle ne comprenait pas ce qu'il lui voulait. Ce qu'il attendait d'elle. Elle s'avança vers lui, d'un pas décidé, et lui pris une main..

- Euh...ben... d'accord... mais...je.... euh... quelle aide... et je.... qu'attends-tu de moi ? Bafouilla t-elle.

La jeune fille se rendit compte qu'elle n'avait pas l'air intelligente, à bafouiller ainsi. Elle lâcha sa main, comme si elle l'avait brûlé. Elle repris un air sérieux, et croisa ses bras sur sa poitrine.

- J'aurais quoi en échange ? Dit-elle d'un air hautain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 20 Nov - 22:11

    Il vit Aéris avancer vers lui. Elle lui prit la main, ce qui fit chaud au cœur à Mutt, qui réussit à esquisser un sourire. Il espérait que s'il n'arrivait pas à la garder en tant qu'amour, il la garderait en tant qu'amie. Peut être était ce qu'une marque d'amitié ? Oui... Une entre aide mutuelle. Malgré tout ca, le garçon était toujours resté fidèle à ses amis... Jamais, il ne pourrait leur faire de mal... Il serait toujours près d'eux. Aéris parla alors. Elle bafouilla quelques mots, pour lui demander comment elle pourrait l'aider. Mutt fit légèrement surpris par ce ton qu'elle avait prit. Ca ne lui ressemblait pas d'ordinaire. Peut être que...

    Non. Elle lui lâcha précipitamment la main. Le garçon ne comprenait pas... A quoi elle jouait ? Elle croisa alors les bras et lui demanda ce qu'elle avait à y gagner. Le garçon se figea. Alors ces belles paroles ? Qu'elle serait quand même son amie... Le garçon fit une grimace de dégout. Oui... A ses amis, on ne demande pas une compensation ou un service... Jamais... Même Pansy n'aurait pas osé faire ca. C'est de l'entre-aide mutuelle... Et même s'il n'y a rien autour... Il ferma les yeux et baissa la tête. Il en avait marre d'elle et de ses caprices. Que voulait elle ? Il releva la tête et s'approcha d'elle. Il l'attrapa par le bras et lui dit :

    " Même les services entre amis, tu sais pas faire ? Quand un ami me demande quelque chose, je lui donne, je ne cherche pas à recevoir une compensation... Et toi ? Qu'est ce que tu me sors ? J'aurais quoi en échange ?... RIEN ! QUE DALLE ma cocotte... Juste de la reconnaissance... "

    Il la lâcha et recula de quelques pas. Il avait une grimace d'incompréhension sur le visage. Il ajouta alors amèrement, tout en la dévisageant :

    " Alors, c'est ca, restes dans ton petit monde égoïste... Tu me dégoûtes. "

    Il entendit alors Ciella qu'il fallait sortir. Oui, malgré ses efforts, les toilettes risquaient de s'effondrer. Il attrapa Aéris par le bras et l'emmena dehors, sans rien ajouter. Au moment où ils passèrent la porte. Tout s'effondra. Il lâcha le bras de la Serdaigle. Quand Ciella dit qu'il ne fallait pas ameuter les professeurs. Il lui sourit tristement.

    " Non... C'est juste, cette pauvre Mimi qui va être triste. Elle n'a plus de chez elle. "


    Il leur tourna le dos et commença à s'en aller. Il pensa à sa famille. Il n'avait plus de chez lui non plus... Son père refusera qu'il revienne à la maison. Même s'il faisait marche arrière maintenant. C'était trop tard. Il se sentait plus seul que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 4 Déc - 20:55

Aéris avait entrouvrit la bouche, tant elle était abasourdie parce que lui avait dit Mutt. Elle avait dit cela comme ça, pour jouer les durs. Et pour le provoquer... Elle ne pensait pas qu'il réagirait de cette manière là...
Elle leva la tête vers le plafond. Il menaçait de s'écrouler.
Le jeune homme la pris par le bras, et l'entraîna dehors. Les deux autres filles étaient déjà parties. Sympa ! Elles auraient pu les prévenir... Mais en même temps avec cette engueulade...
La Serdaigle n'écoutait pas ce que disait le Pouffsoufle. Elle eut la désagréable impression d'avoir oublié quelque chose.... A peine qu'elle fit trois pas, elle se rappela... Son sac !!! Oh non ! Comment avait-elle pu l'oublier ??? Elle se tapa le front contre la paume de ses mains. Certains de ses ingrédients étaient rares, pratiquement introuvable ! Mince de mince ! Quelle idiote !
Il fallait qu'elle les récupère ! Coûte que coûte. Mais peut être qu'il était déjà trop tard ? Il était peut être enseveli.... Tant pis ! Elle irait quand même le récupérer. A ses risques et périls.
Elle détourna les talons et retourna dans les toilettes de Mimi Geignarde. De gros morceaux de plafond étaient tombés. Des tables de l'étage supérieur étaient écrasés sur le sol. Les toilettes étaient tout cassés. Les lavabos étaient détruits. Il y avait au centre de la pièce un gros trou d'égout.
Elle trouva son sac par terre, un liquide verdâtre coulait sur le sol. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Il était de l'autre côté, tout à l'heure...
En tout cas, son venin de serpent était fichu. Tout avait coulé sur le sol... Bah... elle pourrait toujours en prendre un autre dans la caserne de Rogue...
La jeune fille se rapprocha du sac, espérant y trouver les autres ingrédients intacts. Il semblait que c'était déjà perdu d'avance... Il fallait qu'elle se dépêche !
Au moment où elle voulait se baisser pour vérifier le contenu de son sac, un autre morceau du plafond tomba. Elle sauta à temps sur un côté. Mais ses pieds glissèrent sur le venin, et elle tomba dans la bouche d'égout. Elle cria. Un cri aigu retentissait dans toute la pièce. Elle glissait dans une sorte de toboggan gigantesque. Son cri résonnait dans les sous-sols.
Tandis qu'elle s'enfonçait dans les profondeurs de la terre, l'air emplissait ses poumons. Elle suffoquait.
Soudain, tout s'arrêta, et elle atterrit sur un sol mou et dur à la fois. Elle se releva. Les côtés de sa jolie robe étaient déchirés, ce qui montrait une partie de son buste...
* Oh non ! C'était une de mes plus belles robes !* pensa t-elle.
La jeune DeLune essaya de marcher sur ce sol étrange. Mais elle se rendit comptes qu'elle marchaient... sur des squelettes d'animaux morts ! Incroyable ! Un océan d'os. Elle commença à avoir peur. Et si elle était entré dans la tanière d'un gigantesque fauve ? Ou quelque chose comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: hogwart rocks :: Poudlard :: Toilettes de Mimi Geignarde-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit