AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 4 Déc - 21:14

Mutt s'en allait, il n'avait pas vu Aéris retourner dans les toilettes. Pourtant, il s'arrêta au coin d'un couloir, avec un pincement au coeur. Il avait été trop loin... Il avait été en colère et... Mais elle aussi, l'avait cherché. Il se posa contre un mur et essaya de reprendre ses esprits. Une parole de Pansy lui revint en tête : "Il n'est jamais trop tard pour faire demi tour." Mais le garçon avait une sacré fierté... Pourtant, il essaya de la faire taire. Il se tourna doucement. Aéris n'était plus là. Il eut un sourire triste. Il allait retourner à sa salle commune... Mais elle se trouvait de l'autre côté. Il retourna près de la porte, s'arrêta un instant devant, il allait repartir, quand il entendit un cri. Il le reconnut tout de suite. Aéris serait retournée dans cet enfers ? Sans attendre et sans penser aux conséquences, le garçon se précipita dans les toilettes.

" Aéris ? "

Tout était détruit... Vraiment détruit. Il s'avança jusqu'au milieu de la pièce. Il y avait une sorte de toboggan et un grand trou. Le garçon s'approcha prudemment. Il crut entendre des pas en échos en bas.

" Aéris ? Mais qu'est-ce que tu fous ? "

Allait il y aller ?... Question idiote... Bien sûr qu'il allait descendre, il n'allait pas laissé Aéris toute seule en bas. Même si... Même si Mutt une certaine rancune envers elle. Il tenait à elle, quoi qu'on en dise, quoi qu'elle ferait... Il serait toujours amoureux d'elle. Même s'il veut maintenant le renier. Il se releva, regarda le trou un instant. Allez... Il devait y aller. Il y avait un toboggan et Aéris avait l'air d'être en un morceau en bas. TAIS TOI CERVEAU... Il se laissa tomber en fermant les yeux. Il se sentit alors glisser le long du toboggan et quelques secondes plus tard, il tomba lourdement sur... un amas d'os... Sur le coup, le garçon ne se posa pas de question... Des trucs bizarres, il en avait tellement depuis ses derniers temps. Il se releva et vit Aéris plus loin. Il se précipita vers elle, et la prit dans ses bras, dans une manière de réconfort. Très vite, il remarqua son geste, et se rappela à temps qu'il était en colère contre elle. Il la lâcha et recula. Il se racla la gorge et dit :

" Ca va ? Tu n'as rien ? Je t'ai... entendu crier et... "

Il se secoua la tête et ajouta pour lui même :

" Chassez le naturel, il revient au galop... "

Il attrapa la main d'Aéris et l'emmena en bas du tobogan. Il regarda vers le haut. Ils étaient sacrément sous terre.

" Pas par là... Faut qu'on trouve une autre sortie... mais c'est quoi ce trou à rats, merde ? "

Oui, c'était exactement ca, un trou un ras. Ca sentait mauvais et c'était très glauque comme endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 4 Déc - 22:05

Alors qu'Aéris se demandait quel sorte d'animal vivait dans ce trou, elle entendit une voix masculine, mais elle ne perçut pas bien ce qu'elle disait. Cette voix lui était familière. Celle de Mutt, lui semblait-il. Elle entendit un bruit de frottement de tissu... Quelqu'un glissait dans ce toboggan. Et elle aperçut Mutt. Comment avait-il su qu'elle était là ? Elle pensait qu'il était déjà retourné dans sa salle commune, ou partit je ne sais où. Il la pris dans ses bras. Elle le serra fort contre elle, en tremblant. Elle avait eu si peur, toute seule... Maintenant c'est bon, quelqu'un était avec elle...
Mais celui-ci la lâcha. Il devait être encore fâché... Elle eut une moue un peu triste. Elle regrettait quand même...

- Euh... Oui, ça va...
dit-elle d'une petite voix.

Oui, ça allait, si on enlevait le fait qu'elle venait de déchirer une robe qui coûtait plus que cent mille gallions... Et qu'ils étaient perdu dans ce trou... Cet endroit affreux qui lui donnait la chaire de poule.
Le jeune homme lui pris la main, et l'emmena près du toboggan. Elle leva la tête vers le haut. Mutt avait raison, il fallait trouver une autre issu, car celle-là...
La jeune fille lui tenait bien la main, comme si celle-ci allait s'envoler.

- Tu ne me lâches pas, hein ?
Dit-elle.

En voyant le sourire narquois qu'il lui adressa, elle s'empressa de dire :

- C'est pas ce que tu crois !!! C'est juste que... euh...Je...euh.... que je n'ai pas envie de glisser !!!

Elle tourna la tête sur le côté, alors que sans savoir pourquoi, ses joues prirent une teinte pourpre. Menteuse ! En réalité, elle avait peur. Cela se décernait bien sur son visage. Mais elle voulait jouer les durs, encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Jeu 4 Déc - 22:27

Alors qu'il cherchait une sortie, il sentit Aéris serrer l'étreinte de sa main dans la sienne. Il garçon s'arrêta surpris. Il vit alors son air affolée lui disant de ne pas la lâcher. Le garçon fut surpris, mais sourit. Elle avait peur... Il voyait une autre facette de la jeune fille qu'il ne connaissait pas. Lui, qui la croyait si forte... Il se rendit compte qu'elle devait jouer un jeu face aux autres. Encore une fois, elle essaya de se rattraper avec une autre phrase. Mutt soupira et la tira vers lui. Il passa son bras autour de ses épaules et lui répondit sur un ton doux :

" Je ne vais pas te laisser là. Ne t'inquiètes pas. Allez, allons-y... "

Tout en la serrant autour de ses épaules, il avança. Il sortit alors sa baguette et l'alluma, parce qu'il commençait à faire noir dans les souterrains. Il remarqua alors un endroit où il y eut un éboulement. Le garçon avança, lâcha Aéris deux secondes pour voir ce qu'il en était... mais rattrapa sa main pour la tirer derrière lui. C'était un cul de sac, ou alors, il fallait bouger ses pierres... Les faire disparaitre peut être... Mutt le pouvait mais ca serait demander à LUI... Il ne voulait pas. Il se tourna vers Aéris.

" Je ne veux plus l'utiliser. Je ne sais pas ce que ca risque de donner... Je ne veux pas te faire de mal. "

Il entendit alors une sorte de glissement et un sifflement. Il tira alors Aéris contre lui et pointa sa baguette vers le son. Qu'est-ce que c'était ? Mutt savait... Même s'il voulait le nier, il savait où ils se trouvaient tous les deux. Il l'avait lut dans l'histoire de Poudlard... et il se rappelait de cette histoire... Mais le Basilique avait été tué par Potter quelques années plus tôt... Ca ne pouvait pas être ca. Il pensa alors tout haut :

" On est dans le couloir pour aller vers la chambre des secrets... Je ne savait pas qu'on pouvait encore y entrer... C'est à cause de l'éboulement je pense... Si tu vois un serpent, surtout ne le regarde pas dans les yeux. Regardes toujours par terre... Compris. "


A ce moment, le garçon sentit un courant d'air passer derrière lui. Il se retourna en gardant la tête baissé. Il vit le bas d'un long corps de serpent glisser devant eux.

" Ne regardes pas.... Ne regardes surtout pas... "

Qu'est ce qu'il pouvait faire ? Vite... Une solution... Avant de se faire bouffer par ce serpent. Il eut alors une idée. Il poussa Aéris derrière lui pour la protéger et s'avança vers le serpent. Il s'agenouilla alors devant lui et tira sa manche gauche. La marque des ténèbres était bien là. Il la mit sous le nez du serpent et attendit. Il sentit sa tête se rapprocher de la sienne. Il ferma les yeux. Il sentit alors le souffle du serpent dans sa nuque. Il essaya de se contrôler alors que son corps commençait à trembler. Pourvu que ca marche... Pourvu que ca marche... Il sentit alors le souffle du serpent s'atténuer. Il ouvrit les yeux et le serpent recula doucement pour disparaitre dans le noir.

Mutt se laissa tomber carrément sur le côté, en respirant fort. Son front était en sueur. Il avait eut la plus belle peur de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle | PréfetSerdaigle | Préfet
avatar

Parchemins envoyés : 419
Humeur : grrrrrr !
Année : 6ème année
photo d'identité du sorcier : : Beautyful girl


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : pas encore.
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Ven 5 Déc - 21:53

Aéris se sentit tirer vers Mutt. Il lui passa un bras autour de ses épaules et lui parla avec douceur. Elle passa alors un bras autour de sa taille. Ils avancèrent ainsi, dans l'obscurité des sous-sols.
Ils arrivèrent près d'une sorte d'éboulement de pierres. Comme si dans le passé, avait fait écrouler ce mur... Le jeune homme lâcha le Serdaigle, et attrapa sa main pour le tirer derrière lui. Il lui parla de faire disparaître quelque chose, mais qu'il ne voulait pas lui faire du mal. Aéris ne saisit pas le sens de ses paroles. Il lui semblait aussi reconnaître cet endroit. Elle l'avait lue aussi dans un livre.... Mais elle ne savait pas qu'un tel endroit existait vraiment. Elle ne pensait que ce n'était qu'une légende. Mutt avait dû penser à la même chose qu'elle, car il lui parla du basilique. D'autant qu'en plus, on voyait une longue peau de serpent d'au moins vingt mètres, qui traînait par terre. Oh non ! Ils n'allaient tout de même pas en rencontrer un pour de vrai ??? AU SECOURS !!!
Ils entendirent soudainement un sifflement derrière eux. La jeune fille suivit les conseils du garçon, et ferma les yeux. Elle sentait son sang se glacer.
Elle sentit le serpent glisser entre eux. Ses écailles frôla sa peau. Elle passa ses bras autour de la taille de Mutt, l'enlaçant par derrière. Elle frissonna.
De longues minutes s'écoulèrent, et le basilique ne s'était toujours pas décider à les bouffer. Si ça continuait, elle allait perdre patience... Elle entrouvrit légèrement ses paupières, pour voir ce qu'il se passait. Les images qu'elle voyait était assez flou, vue qu'elle n'ouvrit pas totalement ses yeux. Mais elles étaient claires dans sa tête. Le jeune homme retroussa sa manche, et montra quelque chose au serpent. La Serdaigle se demanda pendant quelques secondes ce qu'il faisait, avant de comprendre qu'il lui montrait la marque des Ténèbres. Mais oui !!! Son signe !!! Peut être qu'en le voyant, il aurait peur ?? Ou qu'il comprendrait qu'ils n'étaient pas son ennemie ??? Ou Quelque chose dans ce genre là... C'était ce qu'il devait se passer, car elle entendit le basilique rebrousser chemin, et disparaître dans les eaux des égouts.
Aéris sourit. Qu'est-ce qu'il était brillant ce Pouffsoufle ! Si elle aurait été toute seule, elle aurait paniqué et perdu ses moyens. Et à l'heure qui l'était, elle serait peut être déjà morte...
Elle lâcha Mutt, pour brandir en l'air des poings triomphants. En criant un «  YESSS ». Elle s'accroupit près du jeune homme qui s'était laissé tombé sur le côté. Elle lui sourit. Un sourire mélangeant douceur et compassion. Il n'était pas trop tard pour s'excuser...

- Tu sais, je ne voulais pas....

Elle s'interrompit, en apercevant un petit espace dans les pierres. Il y avait un passage. Elle le désigna du doigt en s'écria :

- Regardes ! C'est peut être une sortie !

Aussitôt, elle le pris par le bras, et l'entraîna avec lui, près du trou. Elle parvint à se glisser dedans, malgré qu'il était étroit. Il y avait intérêt à ne pas être gros !
Ils se retrouvèrent dans une sorte de chambre, devant une haine d'honneur de tête de serpents en bronze, dont chacun avait sa grande gueule ouverte, d'où il y avait des entrées qui emmenait sûrement quelque part d'autre dans les égouts. Il devait y avoir donc une sortie.
C'était un spectacle assez fascinant. La jeune fille laissa échapper un « WAOUW ! ». La chambre des secrets... Ils l'avaient enfin découverts. Dire que c'était Salazar Serpentard qui l'avait fondé. Là tout d'un coup, elle se sentait mieux. La peur était partie. Elle retrouvait « son côté serpentard », dans cet endroit étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenitarium.skyrock.com
Poufsouffle | Préfet | Adminavatar

Parchemins envoyés : 569
Humeur : Malsaine
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   Sam 6 Déc - 15:20

Alors qu'il était encore sous le choc, Aéris s'excusa. Le garçon eut un faible sourire. Il aurait tant voulut répondre quelque chose mais aucuns mots ne lui venaient en bouche. Il se contenta de la regarder tendrement, avec un léger sourire apaisant sur les lèvres. Elle montra alors du doigt un passage, Mutt acquiesça. Il se leva à sa suite, alors que celle-ci le tirait par le bras. Ils passèrent l'étroit passage. Même si Mutt n'était pas gros, il était un peu plus large d'épaule qu'Aéris et surtout, malgré ce qu'on pourrait croire, il n'était pas le petit gringalet du coin. Surtout qu'avec les derniers évènements, il avait gagné en carrure et en forme. Le garçon réussit pourtant à passer, avec un peu plus de difficulté mais il y arriva.

Ils arrivèrent alors dans une gigantesque chambre. Mutt en eut le souffle coupé ! Même s'il n'avait pas l'âme d'un Serpentard pour sou, mais plutôt d'un mélange de Poufsouffle et une petite partie de Gryffondor. Il faut dire que cette salle était merveilleusement bien ouvragé. Une allée ornées de statues de serpents qui semblaient les fixer sournoisement quand les deux élèves avançaient... Même si une idée l'amusa, il n'aimait pas cet endroit. Ca puait la magie noire... Et pour ce qui était de magie noire, le garçon commençait à en connaitre un rayon. Pourtant, il chassa son appréhension et dit alors :

" Mon père aurait détesté cet endroit... Il a une peur panique des serpents... Il n'aurait pas non plus tenu plus de quelques secondes devant le Basilique. "


Maintenant que la peur était chassée, il se sentait un peu fier. Oui, il avait réussit quelque chose que son père n'aurait pas sût gérer... En même temps, Mutt avait toujours été téméraire, et n'avait jamais eut conscience du danger. Un jour son père, lui avait même fait la réflexion, alors qu'il s'amusait à des jeux dangereux. Mutt avait tout simplement répondu en riant : " Mais non papa... C'est des histoires pour rire... J'ai que 17 ans, je peux pas mourir... " Et oui, il lui avait répondu ca... Son père dans un excès de colère avait répliqué : " Je vais te donner un scoop, mon garçon. Des gosses de 17 ans meurent tous les jours dans le monde. " Mutt avait prit ces paroles à la légère à l'époque. Il était encore naïf, insouciant et un peu crétin. Mais Mutt était conscient, après avoir vu la mort le frôler de près plusieurs fois, que ce n'était pas des paroles en l'air et que son père devait réellement s'inquiéter de son cas. Ce n'est pas pour ca que la témérité du garçon s'était atténué pour le coup. C'était même devenu pire... Son sourire s'effaça alors... Il se tourna vers Aéris, alors qu'il lui attrapa la main :

" Je pense trop... Allons-y... On doit sortir d'ici. J'ai un mauvais pressentiment. "

Etait-ce son mauvais pressentiment, ou sa peur de ne pas revoir le ciel un jour ? Il avait pensé à la plus grande peur de son père, mais la sienne restait bien là, même s'il la retenait... Claustrophobe un jour, claustrophobe toujours... Bien que la salle était vaste et que son espace était bien large, qu'il puisse encore contrôler sa respiration, cette pointe de pressentiment le submergeait. Ils semblaient pourtant en sécurité... Enfin la sécurité d'Aéris avant la sienne... C'est ce qu'il faisait qu'il était resté calme jusqu'à maintenant. Même dans l'étroite galerie. Mais là... Il ne pouvait que se retourner sur lui même... Il soupira un long moment, et il s'avança vers une des galeries étroites. Il s'arrêta alors, observant le long couloir.

" Aéris... Je... "

Il se dit alors que c'était son problème. Après son élan de courage, lui dire ca risquait de tout casser. Pourtant, il voulait avancer, mais resta pétrifié devant le tunnel. Il n'y avait aucun danger, il le savait. Le serpent était parti et ils n'avaient qu'à remonter ce tunnel pour sortir. Et devant les yeux du garçon, le tunnel semblait s'allonger.... S'étirer encore et encore... Il devenait sans fin pour ne jamais atteindre la sortie... Le garçon ferma les yeux, alors qu'il sentait un de ses anciens malaises qu'il croyait disparut, le prendre. Il se força à respirer lentement... Il ajouta sur le ton de la rigolade même si sa voix tremblante le trahissait :

" Je... j'ai sut affronter un serpent géant et j'ai peur d'un petit tunnel... "


Il ajouta plus bas et pour lui même :

" T'es vraiment stupide Mutt... "

Et sans réfléchir, il s'avança en tirant Aéris derrière elle. Ne voulant surtout pas la lâcher, même s'il sentait que la peur lui rendait les mains moites... Il regardait le sol, se concentrant sur la sortie avant toute chose. Il se sentait mal mais essaya de passer son malaise. *Ho le pauvre petit claustrophobe...* Ca faisait longtemps lui... Arrivé à une intersection, il s'arrêta et ferma les yeux. Il sentait que l'air se raréfiait... Enfin ce n'était pas le cas, c'était juste dans l'esprit du garçon... Il avait du mal à respirer parce que l'endroit se trouvait trop confiné pour lui. Il s'appuya contre une parois et dit sur un ton essoufflé :

" Par... ... où.... ... ? "


Il ne pouvait rien dire d'autre. Il refusait d'ouvrir les yeux, sachant qu'à la vision du tunnel étroit qu'un malaise certain l'attendait. Un crise d'angoisse suivit d'une grosse prise de panique. De plus, quand il faisait ses crises, ce n'était pas vraiment beau à voir. Dans ces cas là, il était prit d'énormes tremblements, avec sa tension qui augmentait d'un coup, il risquait de tomber dans les pommes ou pire... Et il savait que le démon allait en profiter... Il serra la main d'Aéris comme pour se rassurer un peu. Il essaya de respirer plus lentement même si son souffle était coupé par son appréhension, sentant son cœur palpiter plus fort, des sueurs froides lui parcourir le dos. Il détestait ca... La dernière fois, il l'avait fait alors qu'il était resté coincé dans une grosse caisse en bois qui se trouvait dans la cabane du jardin. Il avait fait ca pour faire une farce à son père. Il avait 9 ans... Heureusement que son père l'avait retrouvé le quart d'heure d'après... Enfin, il ne devait pas y penser, parce qu'à cette idée... Ses jambes se dérobèrent et il se força à ne pas vomir, alors que son teint prenait une teinte blanchâtre. Il continuait pourtant à tenir fermement la main d'Aéris, refusant de la lâcher.

" Sortir... Je suis bête... Crise claustrophobie... S'il te plait... Vite... Je... Respire mal... "

C'est tout ce qu'il avait réussit à souffler. Il ne savait même pas si Aéris l'avait entendu. Il aurait dût la prévenir dès le départ... Avant d'entrer la dedans... Il avait encore foncé tête baissée sans réfléchir aux conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l'inspiration ne vient pas... ( Pv libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: hogwart rocks :: Poudlard :: Toilettes de Mimi Geignarde-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com