AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Un garçon au milieu d'un stade, seul [ De nouveau Libre ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gryffondor - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 42


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Un garçon au milieu d'un stade, seul [ De nouveau Libre ^^]   Sam 17 Jan - 0:21

Le temps était frais, les nuages lourds et chargés de pluie et de remords, pensant à ces jours ensoleillés maintenant lointains. Le stade était totalement vide et aucun élève n'était venu s'entraîner au Quidditch. Tant mieux. Le vent s'engouffrait à travers les gradins et faisait voltiger les feuilles d'arbres et, par la même occasion, les mèches brunes et bouclés de Jihem. Il s'était une fois de plus échappé de son dortoir et de la morosité qui y régnait. Ses mains gantées de mitaines de cuir tenaient fermement des feuilles de parchemin et un crayon. Le garçon, debout, regardait le ciel à travers les trois anneaux de fer vers l'avant. Ses yeux noirs se perdaient dans le bleu pâle du ciel hivernal. Oui, l'hiver était là et sa brise glacée faisait déjà son apparition, rabattant tous les moins courageux dans les couloirs du collège. Jihem, lui, était une personne de l'extérieur. Par tous les temps, il aimait être dehors, seul. C'était l'occasion pour lui d'écouter chaque son. Et chacun de ses bruits pouvaient lui donner de l'inspiration. Depuis longtemps, il s'était fixé pour objectif d'écrire une chanson en la mémoire de ses camarades et de C. Il n'était pas beaucoup avancé. Pas de titre et à peine deux lignes de notées sur les papiers qui se froissaient dans ses mains. Mais il ne trouvait pas les mots pour exprimer ce chagrin ou cette mélancolie. Rien ne correspondait à la mémoire de la jeune fille disparue. C'était pour cela qu'il bloquait sans cesse. Mais avec l'arrivée de l'hiver, une nouvelle inspiration envahissait son imagination et déjà, quelques mots s'effritaient de ses lèvres gercées, tels de la poussière d'argent d'antan ...

-"I keep your red hand... snowdrops, ...Your head was snow-covered ... You haunt my mind ...Black Church in a winter landscape ..."

Il nota fébrilement les quelques mots qu'il venait d'entonner. L'air et le rythme parvenait tout seul. Il l'avait déjà trouvé depuis bien longtemps car il était basé sur celui de C., l'enfant de la rose fanée et disparue ...

Mais pourquoi se lamentait-il sur le sort de cette enfant ? Elle était morte, comme les autres, et alors ? Peut-être avait-il des remords ? Ceux de ne pas avoir pu la sauvé malgré ses pouvoirs qui étaient apparues peu de temps après ?... Tout ce brouillait à chaque fois dans sa tête, était-ce ça, l'Amour ? Jihem ne voulait pas y croire ; si aimer faisait si mal, il s'en abstiendrait encore longtemps. A moins que ce n'était que C. qui lui faisait mal ... Oui, les roses ont des piquants qui font saigner le coeur de ceux qui tentent de les aimer ...

Il s'assit sur l'herbe, ou plutôt tomba car il n'était pas vraiment conscient de ce qu'il faisait. Enfouissant le bas de son visage dans un chech délavé, il huma la senteur chaude qui s'en dégageait et de nombreuses odeurs du passé l'enivrèrent : les herbes d'Ecosse, les arômes de bois ancien, émanant des nombreux instruments de musique qu'il côtoyait chez lui et, entre ses exhalaisons communes, une effluve de parfum, fragrance d'homme porté sur un corps féminin, encore C. . Toujours elle revenait hanter le coeur brisé et consumé dans les flammes passées, mais aussi présentes et futures de l'adolescent abandonné ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 6
Humeur : Happy =)
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Un garçon au milieu d'un stade, seul [ De nouveau Libre ^^]   Mar 20 Jan - 22:52

    Le soleil commençait à apparaître à la fenêtre de la chambre de Rose. Celui-ci traversait la fenêtre fermée pour se poser délicatement sur les yeux clos de la jeune fille. Elle poussa un grognement d'énervement, elle détestait être réveillé un Dimanche. Rejetant une mèche de cheveux qui lui tombait sur le visage, elle posa son menton sur le coussin de plume qui était en boule après la nuit qu'elle avait passé. Soufflant désespérément et avec exaspération de s'être fait réveiller de si bon matin, elle tira avec force sur les rideaux de la fenêtre qui était juste à côté d'elle. Le rayon de soleil disparut, mais la luminosité était toujours là. De toute façon c'était foutut ! Maintenant qu'elle était réveillée, on ne pouvait plus rien y faire. Et se recoucher aurait été peine perdue. Elle s'assit donc au bord de son lit, ses pieds se posèrent délicatement sur le sol froid. Elle resta un moment immobile, avant de se redresser et de marcher à petit pas. Elle attrapa au passage un petit gilet posé sur un siège en velours rouge. La jeune fille jeta un coup d'oeil vers la fenêtre où le rideau était tiré, puis elle se dirigea vers celui-ci et poussa d'un doigt le fin tissu et regarda dehors, le soleil était caché par des nuages gris et lourds, c'était bien la fin de l'été. Beaucoup d'élèves étaient déjà dans le parc, et bizarrement elle eut envie d'y aller aussi. Elle ouvrit en grand la fenêtre, et l'air s'engouffra avec puissance dans le dortoir. Soudain elle se souvint qu'elle n'était plus seule dans la chambre, encore ces habitudes de vacances ! Elle se retourna et se détendit, aucune de ses amies était encore au lit, elle était la dernière comme souvent en se retour de vacances. La Gryffondor partit donc en quête de son uniforme. Celui-ci était posé sur le bord de son lit. Elle s'habilla en vitesse, et ne prit pas trop de temps pour s'arranger, ses cheveux avaient un peu de volume mais pas de noeud, et comme ainsi elle était nature et beaucoup plus sympathique que quand elle se coiffer pendant des heures, elle resta ainsi. Sa peau n'avait besoin de rien, elle était comme à son habitude, comme de la porcelaine, sans imperfection.
    La jeune fille sortit ainsi du dortoir et traversa la salle commune à grands signes de main pour saluer ses amis, le sourire aux lèvres, l'air joyeux, comme d'habitude, cette fille était une petite boule d'énergie et de joie. Elle descendit les escaliers de marbre et se dirigea vers la grande porte de chêne, sans même un coup vers la grande salle, elle n'avait pas du tout faim, comme à peu près tous les matins. Avec des pas légers, elle prit la direction du stade de quidditch, elle savait qu'il y avait très peu de monde qui y traînait en se moment, et parfois elle aimait bien rester seule, juste pour penser à tout et à rien. Ce côté légèrement calme qu'elle avait. Certes, il était inconnu pour presque tout le monde, mais elle avait besoin de réfléchir comme tout le monde. Arrivant en haut des gradins, elle aperçut un garçon seul, au centre du stade, assit. Songeuse, Rose se dit qu'il fallait peut-être aller le voir. Oui de plus il avait un air triste, alors peut-être que lui aussi était dans le même état d'esprit qu'elle, et elle ne le connaissait pas ! Alors qu'elle pensait à cela, ses pas la conduisirent jusqu'à celui-ci. Il humait le chech qu'il avait autour du cou, elle se pencha vers lui et lui fit un sourire à la fois joyeux et mélancolique, elle ne se forçait pas, elle adorait avoir des amis et être amicale, surtout qu'avec elle ça venait toujours du coeur. Elle lui fit sur un ton léger :

    Hello ! Heu, désolé de t'embêter mais comme tu es seul, je me demandais si je pouvais te tenir compagnie ?

    D'accord, elle devait bien l'avouer mais ce qu'elle venait de dire était nier au plus au point. Exaspérer par elle-même, elle se laissa tomber aux côtés du garçon, en tailleur et rejeta ses cheveux en arrière et se tourna vers lui avec un sourire franc :


    Bon, on va faire plus simple : Enchantée ! Moi c'est Rose !


    Ça, c'était plus naturel, il allait peut-être la prendre pour une folle, mais après tout, Rose, c'est Rose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor - 6ème annéeavatar

Parchemins envoyés : 42


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Un garçon au milieu d'un stade, seul [ De nouveau Libre ^^]   Ven 23 Jan - 16:55

Jihem s'était presque assoupi dans son chech, les feuilles menaçant de s'envoler à chaque instant, simplement retenu par le vent, coincées entre deux doigts du garçon. Des bruits de pas légers et le souffle d'une personne se distinguant du vent le ramena à la réalité. La jeune fille lui adressa quelques mots. Au départ, il n'y prêta pas une grande intension mais certains d'entre eux résonnèrent dans son esprit : seul ... tenir compagnie ... Rose s'assit auprès de lui et il se permit enfin de poser son regard sombre sur elle. Une belle jeune fille certes et tout à fait différente de C. qui elle, était de petite taille, arborant des yeux noirs et des cheveux courts, bruns et en bataille. Oui, une tout autre genre de fille. La dénommée Rose se présenta avant de rejeter sa longue chevelure en arrière. Réflexe qu'ont souvent les filles, ça il l'avait noté. Un doux parfum vint lui chatouiller les narines. Il hocha de la tête et sortit le bas de son visage de son foulard.

-"Enchanté, Rose. On m'appelle Jihem."

Toujours cette façon simple mais charmante de se présenter, accompagnée de cet éternel signe de la tête qui en faisait tomber plus d'une. Cette remarque venait de Sylvain ... il y a bien longtemps ... Alors que Jihem alait de nouveau se plonger dans un Flash-Back ténébreux, il se reprit et décida d'engager la conversation.

-"Qu'est-ce qui amène une si jolie fille dans un endroit désert par ce temps des plus froids ?"

Un sourire amusé enlaca ses lèvres presques closes. Jihem s'avouait qu'il n'articulait pas beaucoup pourtant on le comprenait quand même. Mais cela lui avait joué souvent des tours. Lorsqu'il voualit dire une phrase simple, il était parfois obligé de la répéter trois fois avant qu'on lui réponde. Il faisait des efforts maintenant pour parler plus distinctement et préférait ne pas articuler que lorsqu'il chantait : cela donnait tout un style ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un garçon au milieu d'un stade, seul [ De nouveau Libre ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un garçon au milieu d'un stade, seul [ De nouveau Libre ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: hogwart rocks :: Extérieur de Poudlard :: Exterieur :: Stade De Quiddich-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard