AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Arrivée pas trop discrete(libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Parchemins envoyés : 27


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Arrivée pas trop discrete(libre )   Mer 28 Jan - 12:12

c'etais une froide nuits d'hivers il devais etre 19h plus ou moin et la lune commencais a briller lorsqu'une silouhette gravi rapidement les marche pour acceder a la porte principale du chateau tous les eleves etais occuper a manger il n'y avais aucun bruits dehors exepter le bruissement du vents dans les branche et celui de la cape de la jeune dame qui marchais rapidement . Une fois arriver sur le peron elle ne s'arreta pas mais tendi la main vers les portes qui s'ouvrire brusquement et dans un bruits de tonnere claquere contre le mur avant de ce refermer deriere la jeune femme qui s'arretta dans le hall et inspecta les lieux . Elle fit glisser sa capuche et laissa apparaitre sa longue chevelure blonde d'un geste elegant elle retira sa cape . Elle portais une robe blanche avec des brodure noir qui donnais encore plus d'effet au blanc eclatant de la robe et au blond etincelant de ses cheveux. elle tourna sur elle meme lorsequ'elle entendit du bruits venant de la grande salle quelque eleves et professeur etais venu voir se qu'il se passait . elle se retourna vers eux et les regarda d'un aire hautin et pretentieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Schizo-flooder & Directeur
avatar

Parchemins envoyés : 418
Humeur : Pas pire que la tienne
photo d'identité du sorcier : : c'est pas ma faute, c'est Kisa -__-


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Dim 1 Fév - 21:36

Le directeur, aussi calme qu’à sa grande et coutumière habitude, descendit les marches du hall d’entrée, mains dans les poches. Sa cape ouverte s’envola en arrière lorsque la porte laissa entrer un si froid et glacial vent hivernal. Sans un mot apparent, il leva sa seule main droite vers l’immense porte de chêne sculptée qui se referma dans un même bruit sourd. Le regard austère, la voix distincte, il interpella la nouvelle arrivante.

- Ce n’est qu’aujourd’hui que vous arrivez ? Mademoiselle McGregor…

Le directeur descendit le reste de marches restantes d’un pas lattant et régulier. Il s’approcha de l’étrangère.

- Professeur de Défense Contre les Forces du Mal… Oui, pourquoi pas. Vous ne pouvez être si inapte à ce poste si je vous ai choisi, n’est-ce pas ? Nous allons vérifier cela bien assez vite.

Victor sortit sa baguette et d’un geste prompt lança un sortilège une nouvelle fois informulé vers le nouveau professeur.


Invité's dance !!!!!
(^o'.'o^) (>o'.'o)> (vo'.'ov) <(o'.'o<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Parchemins envoyés : 27


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Dim 1 Fév - 21:51

Morganne entendi quelqun lui parler elle se retourna et aperçu un jeune homme qui dessendais les escalier d'une demarche assez calme et seraine il demmanda si c'etait bien elle Morganne Mcgregor elle aquessa d'un bref signe de la tete lorsqu'il lui demanda comment cela se fesait qu'elle n'arrivais que maitenant elle le regarda et lui dit d'une voix froide ...

Affaires personnelle monsieur je m'en excuse ...

elle le regarda droit dans les yeux lorsqu'il lui dit qu'il ne l'avais pas choisi pour se poste pour rien ... il leva sa baguette et lanca un sortilege informuler ... tout aussi rapidement la jeune femme fut entouré par une bulle magique qui renvoya le sortilege vers le jeune homme et enchena desuite avec un stupefixe informuler qu'elle devia au dernier moment d'un revert de la main se qui le fit s'ecraser dans une des statue du hall d'entré ... elle regarda le jeune homme et dit

Ai-je reussi le teste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Schizo-flooder & Directeur
avatar

Parchemins envoyés : 418
Humeur : Pas pire que la tienne
photo d'identité du sorcier : : c&#39;est pas ma faute, c&#39;est Kisa -__-


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Dim 1 Fév - 22:50

Victor resserra le poing vers le sortilège de la jeune femme qui se dissipa juste avant de fracasser une des statues du Hall d’entrée. Le directeur range sa baguette sans sa cape, caressant le fourreau noir des doigts.

- Vous avez su passer le test. En même temps, un élève de troisième année aurait su le passer. Une chose seulement, essayez mieux qu’un stupefix la prochaine fois. Ce n’est hélas pas suffisant contre des sorciers comme vous savez lesquels.

Il la dévisagea, l’observa sans un mot, tournant autour comme un prédateur. Il s’arrête finalement lorsqu’il revint au même point de départ.

- Je ne vous avais jamais encore vu mais j’ai l’impression de ne pas m’être trompé en vous nommant sous-directrice de Poudlard. Votre baguette ? Composition s’il vous plait.

Le directeur attendit un instant qu’elle lui donne, ou pas, ce qu’il lui avait demandé.


Invité's dance !!!!!
(^o'.'o^) (>o'.'o)> (vo'.'ov) <(o'.'o<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Parchemins envoyés : 27


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Lun 2 Fév - 9:15

Elle le regarda d'un aire choquer lorsqu'il lui dit que meme une eleves de troisiemme aurais passer le teste et qu'elle aurais mieux fait de choisir un autre sortilege que le stupexif il lui demanda ensuite la composition de sa baguette ... elle repondit tout d'abord

Vous n'auriez quand meme pas voulut que j'utilise un sortilege de se rang devant tout vos eleves Monsieur le directeur ?

ensuite elle baissa les yeux vers sa baguette puis elle la leva a mi hauteur de son torse et dit :

il sagit d'une baguette en bois de chêne possedant un cheveux de velane et qui mesure 31 cm ... parfait pour la plus part des enchantement elle est plutôt ridige et possede sur le manche un motife en forme de dragon symbole des armoirie de ma famille ...

elle regarda Victor dans les yeux sans baisser le regard ... elle avais les yeux bleu avec une legere nuance de gris cela dependais de l'angle au quel on la regardais ... ses long cheveux bouclé et blond dont l'eclatant etais accentuer par la robe lui tombais a mis dos elle sourit et directeur et dit

Si vous le souhaitez on poura reprendre se petit teste un peux plus tard ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Schizo-flooder & Directeur
avatar

Parchemins envoyés : 418
Humeur : Pas pire que la tienne
photo d'identité du sorcier : : c&#39;est pas ma faute, c&#39;est Kisa -__-


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Mar 10 Fév - 21:08

- Je ne vois aucun élève dans les environs Mademoiselle McGregor. Un stupefix n’est pas ce à quoi je m’attendais à vrai dire. Si vous êtes vraiment de ce rang, vous auriez dû.

Le directeur ne remua pas un moment le doigt jusqu’à ce qu’ils reçoivent la baguette de la jeune femme. Il n’écouta pas la moindre information que la femme tentait de lui expliquer. Il attrapa simplement le bout de bois de ses doigts. Il posa uniquement ses yeux sur l’armoirie, satisfait. Il rendit alors la baguette à sa propriétaire avant de se retourner, les mains dans les poches.

- Ce n’est pas un jeu auquel vous vous exposer. Ce petit test, comme vous dîtes, pourrait être bien réel Mademoiselle. La prochaine fois ce ne sera pas qu’un simple entrainement. Je m’attendais tout de même à beaucoup mieux de mes choix. Surprenez-moi de suite, une fois la porte que voici traversé, vous serez tout simplement et promptement renvoyée. Bonne chance, Mademoiselle McGregor.

Victor avança alors vers la porte montrée sans attendre davantage, un simple sourire aux lèvres.


Invité's dance !!!!!
(^o'.'o^) (>o'.'o)> (vo'.'ov) <(o'.'o<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Vampirique
avatar

Parchemins envoyés : 1068
Humeur : Je ne suis peut-être pas un modèle d'amabilité, mais j'ai le physique et la classe, ça compense
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeuse ;)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Mer 11 Fév - 15:42

19 heures, l'heure de se lever.


Anaïs s'étira longuement dans son lit, elle avait dormit toute la journée et elle commençait à sentir l'odeur des diverses repas en préparation monter des cuisines. Elle adoptait un mode de vie plutôt radical, dormir le jour, la plupart du temps, vivre la nuit. Après cela dépendait de son humeur mais ceci l'amusait et c'était l'important. Certains professeurs avaient même oublié son existence, mais d'autres non... Enfin, pas encore. Elle était avant une excellente élève, bonne en pratique comme en théorie et qui avait une grande soif d'apprendre. Voilà pourquoi elle était allée à Poufsouffle. Elle avait été une des meilleures de sa maison et avait été nommé Préfète en chef, un grade qui avait de quoi en faire baver plus d'un. Elle pouvait aller n'importe où, n'importe quand, sous prétexte d'une inspection de routine. Tout passait... Ou presque.

Elle s'habilla rapidement d'une robe simple et de sa cape. Ses cheveux étaient reliés en une queue en hauteur, ondulant légèrement. Une fois prête, elle sortie avec une lenteur apostrophant de son dortoir, elle essayait d'analyser les lieux. Une fille était allongée, sans doute bourrée, dans un lit depuis la veille, beaucoup de lit n'était même pas défaits, leurs propriétaires n'ayant pas passées la nuit dedans et bien d'autres choses dont nous ne devrions pas vous faire savoir. Elle s'arrêta devant la porte en soupirant et sortie d'un geste sa baguette. Elle donna un coup sec et le plus gros des vêtements qui étaient éparpillés au sol se rangea simplement. Au moins on y voyait un tantinet plus clair. Mais le peu de bruit qu'elle avait fait réveilla sa colocataire de dortoir.

Lara « Heiiiin ... Y s'passe quoi ici ? »

Anaïs «  T'en mets du temps à décuver, rendors toi donc avant que tu n'alertes quelqu'un. »

Lara « Quoi ? La marmite sauteuse est là ?! Et moi qui ait oublié de mettre ma nappe sur la fenêtre... Tu crois qu'elle ira jouer au scrabble ? »

Anaïs soupira une nouvelle fois, un sourire aux lèvres, avant que Lara ne tombe complètement de son lit pour arriver à terre. Poudlard tournait vraiment au ridicule. Mais cela ne serait tarder à changer... Elle tourna la poignet en l'entendant murmurer elle ne savait quelles autres absurdités.

La salle commune était toujours aussi bruyante. Une première année brandissait devait elle fièrement à bout de bras un exemplaire, soit disant unique, des aventures d'Harry Potter, des VERITABLES aventures. Le livre semblait bien endommagé et d'avoir un long vécu. L'existence de ce Potter était vraiment une question existentielle que tout le monde se pose au moins une fois dans sa vie. En tout cas, aucune preuve concrète ne permettait de l'élucider, il restait donc au rang de légende. Le méchant aussi, elle ne retenait jamais son nom, trop... Étrange. Un truc avec mort... machin-chose-mort. Enfin, le lord quoi. En tout cas, elle sentait par son 'don' de vampire, que quelque chose de semblable à cette légende aller se passer. D'aussi, non, de plus puissant arrivait et se propageait. Elle traversa d'un pas rapide la salle qui avait bercé toutes ses années et passa tout aussi rapidement par le tableau pour arriver dans un couloir. Enfin de l'air libre. La salle était étrangement pleine pour une telle heure. Quoi que les élèves mangeaient plutôt vers les sept heure trente, quand les plats chauds arrivent sur les tables.

Elle descendit précipitamment les escaliers qui pour une fois n'en firent pas qu'à leurs têtes et la laissèrent passer à sa guise. Tout cela pour arriver dans le hall, immense, comme à son habitude. Et pourtant seulement peuplé de deux personnes. Le directeur, un homme respectable qui pourtant dégageait une aura étrange, et une femme, grande, blonde, le regard assez dur.

Et descendit les dernières marches dans une élégance dansante que les vampires montraient si bien. Anaïs ne savait quoi penser de l'arrivante, elle n'arrivait pas à la sonder tant qu'elle ne lui avait pas parlé ou touché. Elle n'essaya pas de savoir ce qu'il venait de ce passer. Vu l'âge de la femme, qui était tout de même assez jeune, elle ne devait pas être élève mais Professeur. Défense contre les forces du mal avec un peu de déduction. Il manquait un poste pour cette matière, vous savez, la fameuse matière dont aucun enseignante parvenaient à exercer son art plus d'une année. Elle ne voulait d'ailleurs pas croiser non plus le Directeur, car le dernier cours auquel elle avait réellement assisté était le sien, avant d'être promu un grade plus haut. Elle glissa son regard de l'un à l'autre.

Si elle était un nouveau professeur, il n'était pas préférable qu'elle mémorise son visage... Après une courte réflexion et par le faîte que cette personne inconnue dégageait exactement la même aura que le directeur en tout de même moins puissant, Anaïs pensa que ses cours devaient être intéressant, ou du moins inattendu et qu'elle pourrait y assister, histoire de voir ce qu'il en était.

D'un autre côté, le regard que lançait la jeune femme n'inspirait pas une grande confiance. Anaïs se plaça donc automatiquement sur la défensive. Elle n'avait à vrai dire rien à craindre puisque par le faîte qu'elle était un vampire, elle pouvait anticiper tout les mouvements autour d'elle, ressentir l'air se feindre un temps avant les autres. Elle s'était d'ailleurs entraîner avec l'habitude. Elle pouvait se déplacer encore plus rapidement que ce qu'elle avait déjà découvert, sauter d'hauteurs encore plus élevées que ce qu'elle ne pensait imaginable, elle était tout simplement encore plus immortelle que ce qu'elle ne pensait possible. Elle savait qu'elle n'avait peut être pas encore exploitée toutes ses possibilités bien qu'elle avait déjà pratiqué plusieurs fois le faîte de soigner quelqu'un en lui faisant boire son sang, sur Mutt en particulier. Elle devait avoir le don de lui attirer encore plus les ennuyés qu'il ne savait le faire tout seul. Surtout la fois où elle lui avait gentillement arraché le bras... Elle se lécha la lèvre inférieur en repensant au sang de Mutt qui n'avait pas mauvais goût mais secoua bien vite la tête, elle n'allait pas craquer devant le directeur, avouer qu'elle était un vampire en agressant elle ne savait qui et se faire renvoyer pour errer dans la rue comme les autres dépravés suceurs de sang, ho non.

Elle fit donc un de ses plus beaux sourires aux deux personnes, une lueur rouge traversant son regard. Elle avait apprit il y a peu que certaines de ses connaissances vampires neutres avaient rejoints le camp du mal.










Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcomehome.forumpro.fr

Parchemins envoyés : 27


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Mer 11 Fév - 21:24

Elle regarda le directeur partire vers la porte ... elle avais sa baguette a la main un sourire crispée au levre ... il voulais vraiment la tester ... elle allais lui montrer se qu'elle pouvais faire ... elle Brandi sa baguette et d'un mouvement circulaire lança en direction du directeur un endoloris informulée , on pouvais voir sur son visage toute la haine qu'elle avais mise dans se sortilege puis elle enchena directement avec un Lashlabasck suivit d'un sectumesempra les deux sortilege s'enroulere l'un autoure de l'autre et foncere droit sur le directeur ... elle n'attendi pas de savoir si son sortilege avais fait mouche qu'elle brandi sa baguette vers la porte et lanca :

Bombarda Maxima !

la statue a coter de la porte explosa en morceau rendent l'acces a la porte impossible mais elle ne s'arreta pas la elle garda sa baguette pointée dans la meme direction et sans aucune crainte dit

Feudeymon !

un enorme dragon de feu semblable a celui graver sur la baguette fit face au directeur pour lui barrer le chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Schizo-flooder & Directeur
avatar

Parchemins envoyés : 418
Humeur : Pas pire que la tienne
photo d'identité du sorcier : : c&#39;est pas ma faute, c&#39;est Kisa -__-


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h :
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Jeu 12 Fév - 22:24

Une jeune fille venait d’entrer dans l’immense Hall d’entré. Le directeur l’avait bien reconnu pour être l’un de ses premiers élèves. Cependant, elle avait changé depuis. Il remarqua la précision nouvelle du regard plus vif, plus ardent qu’autrefois. Elle lui sourit alors, sans un mot. Victor ne pu s’empêcher de remarquer une dentition plus mordante. Il ne lui rendit qu’un même sourire sans se soucier de la jeune McGregor derrière lui plus enragée encore.

Tout à coup, son esprit oublia tout, il ne se concentra plus que sur l’élève devant lui et sur l’ensemble de l’espace de la pièce. Il visualisa parfaitement les sortilèges qui fusaient vers lui sans même se retourner.
Un sourire continuel aux lèvres, il recouvra Mademoiselle Mckoyeur de sa cape. Il s’abaissa tout en même temps et se retourna vers l’agresseur. Le sortilège entremêlé fini sa course dans la porte à peine refermée de l’escalier. Un quatrième sortilège formulé finit sa course dans une des statues voisines qui empêcha l’accès à cette même porte.


- Pourquoi faut-il que vous apparaissiez pendant une petite discussion Mademoiselle Mckoyeur ? chuchota-t-il à l’élève.

Un Feudeymon surgit alors de la baguette du nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal.
Aussi calme qu’à son éternelle habitude, il poussa la jeune élève hors du champ du feu infernal. Le directeur leva une fois encore uniquement sa main vers les flammes qui disparurent aussitôt.


- Excellent Mademoiselle McGregor, excepté que le feu et moi ne faisons qu’un, je ne descend pas d’une de ses familles sans histoire. Le dragon enflammé de glace, mon armoirie, symbolise bien davantage qu’un simple emblème. Et tout naturellement, je peux formuler des sortilèges bien supérieurs à ce bon vieux Feudeymon. Enfin…

Le directeur posa ses yeux à nouveau sur l’élève avant de revenir vers le professeur.

- C’est cette élève qui va décider de votre avenir. Elle sera l’unique juge de votre performance. Il ne tiendrait qu’à moi, vous m’êtes inutile si vous réagissez ainsi sur un coup de tête. Vous auriez pu blesser cette élève, ou tout autre.

Le professeur se retourna vers la Poufsouffle.

- Mademoiselle Mckoyeur, cette personne a, même inconsciemment, attenté à votre vie,… aussi longue soit-elle, ajouta-t-il plus bas. C’est donc à vous, une élève qui pourrait être à un moment sous la responsabilité de ce professeur, de choisir si, oui ou non, il conviendrait que Mademoiselle McGregor soit votre professeur de Défense Contre les Forces du Mal.

Victor sourit tout au long de la scène, amusé par ce paradoxe de l’élève qui choisit son professeur.


Invité's dance !!!!!
(^o'.'o^) (>o'.'o)> (vo'.'ov) <(o'.'o<)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Vampirique
avatar

Parchemins envoyés : 1068
Humeur : Je ne suis peut-être pas un modèle d'amabilité, mais j'ai le physique et la classe, ça compense
Année : 7ème année
photo d'identité du sorcier : :


_ T o u j o u r s . p l u s
_ Q u i d d i c h : Attrapeuse ;)
_ Y o u & M e :

MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   Sam 14 Fév - 1:29

Alors là, c'est la totale.



Anaïs avait vu passé les événements, sans non plus y prêter plus d'attention. Nostalgique. Voilà à ce moment précis comment était la jeune fille. Une vraie bipolaire vous devez vous dire. Elle contemplait les sorts qui fusaient, sans s'en préoccuper. Elle ne serait pas toucher, elle esquiverait. Elle ne mourrait pas, elle était éternelle. Les yeux dans le vague, elle sentie une cape la recouvrir.

Pourquoi faut-il que vous apparaissiez pendant une petite discussion Mademoiselle Mckoyeur ?

Elle leva ses yeux vers le directeur, à vrai dire ceux ci étaient ternes, ils n'étaient plus aussi brillants qu'à l'habitude. Cette petite lueur. Elle luttait tout simplement. Elle ne voulait pas savoir le passé des personnes qui étaient autour d'elle étrangement. Elle ne voulait plus. Elle avait assez de sa propre histoire et de celle qu'elle avait déjà vue... Lutter contre deux histoires, deux passés, deux présents et deux futurs à la fois. Et tout ça pour une jeune fille de dix-huit ans. Certains lui dirait : Mais pourquoi ? Savoir toute la vie du Directeur et d'un futur Prof ? Tu te refuse ça ? Elle savait que c'était plus compliquer à comprendre pour quelqu'un qui ne savait pas. Elle ne savait pas seulement quelle vie la personne en face d'elle avait eu, elle la vivait. Les moments de joies, comme de peines et de douleurs. Les choses que l'on a jamais voulu dire et faire savoir.

Anaïs crispa la mâchoire et rajouta dans un souffle une phrase à peine auditive.

On va dire que je m'attire les ennuies...

Elle n'entendait presque plus rien, juste des murmures. Elle ferma les yeux. Elle voyait des images sans sens. Elle n'y arrivait pas. A stopper toutes les informations qui voulaient entrer et résonner dans sa tête. Alors que le directeur la poussa un peu pour qu'elle ne soit plus dans le champ d'un sort lancé. Elle plaça son pouce sous un de ses crocs. En une fraction de seconde elle perça sa peau et quelques gouttes en perlèrent. Elle n'aimait pas forcement boire son propre sang mais c'était un cas d'urgence. Elle prit seulement un infime gorgée et ses yeux virèrent au rouge feu. La seule chose qui l'a calmait. Les murmures s'arrêtèrent enfin. Sentant le liquide passer dans sa gorge et ses yeux s'enflammer, elle enleva son pouce d'un geste rapide qui se voulait inconnu et l'essuya sur la manche de sa cape. Elle soupira enfin. Tout était normal. Les couleurs se reteintaient, les odeurs se reformaient et les bruits se reconstituaient. Tout était normal sauf la voix du Directeur


C’est cette élève qui va décider de votre avenir. Elle sera l’unique juge de votre performance.

Elle secoua rapidement la tête et son assurance habituelle reprit place. Un sourire amusé passa sur ses lèvres et ses yeux rougeâtres passèrent au noir. A vrai dire, elle n'en avait pas grand chose à faire. Normal. Elle n'assistait plus aux cours et qu'elle soit un Professeur à un cour auquel'elle ne serait pas. Enfin cela n'était pas encore dit. Si elle l'a jouait 'Anaïs-vaut-mieux-pas-me-chercher' il n'y avait aucun suspense. Mais là, avec leur jolie regroupement de pain d'épis entre Professeurs, elle se mettait à dos tout le corps enseignant. Elle frissonna. Elle était préfète en chef et n'allait pas se faire enlever son grade pour si peu. Il continua en lui disant qu'elle avait inconsciemment attenté à sa vie. Ça l'importait peu, ce qui l'a surprit fut sa phrase dite plus bas. « Aussi longue soit longue soit elle », Anaïs se redressa et écarquilla les yeux. Son expression indiquait clairement quelque chose dans le style de : Merde, il n'est pas sérieux là ?

C’est donc à vous, une élève qui pourrait être à un moment sous la responsabilité de ce professeur, de choisir si, oui ou non, il conviendrait que Mademoiselle McGregor soit votre professeur de Défense Contre les Forces du Mal.

Anaïs plaça un doigt sur sa joue et fit une fausse moue réfléchie. Elle avait envie de s'amuser, alors autant y aller. Elle dépoussiéra un peu sa cape dont de la poussière venait de se déposer suite à l'explosion et commença :

Anaïs « Mmh... Je lui lancerais bien... Un défi. Contre moi bien sûr. »

Cela valait de soit que Melle McGregor n'avait presque aucune chance. Mais cela dépendait du défi. En tout cas, elle ne savait pas ce qu'elle ferait à la fin. Si la nouvelle Professeur et peut être future chômeuse gagnait, il se pourrait que l'esprit mauvais joueur d'Anaïs ressurgisse, mais si elle perdait... Qui voudrait d'un professeur se faisant battre par son élève ? Elle soupira. Elle n'en avait aucune idée. Pourquoi ne prenait il pas cette décision tout seul ? Et puis elle verrait cela à la fin.

Anaïs « Mais... Je laisse le choix du défi. Quelque chose d'amusant, j'ai besoin de divertissement. Pas un vulgaire duel et pas non plus quelque chose de ridicule...»

Oui, elle était difficile.










Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://welcomehome.forumpro.fr
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée pas trop discrete(libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée pas trop discrete(libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PDLM :: hogwart rocks :: Poudlard :: Hall D'Entrée-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit